[Cinéma]Mon avis sur World War Z

20526204.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos…

Les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemis. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s’accroît tous les jours de manière exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d’humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n’a d’autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s’engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l’origine de cette menace et trouver un moyen d’enrayer sa propagation…

Le roman de Max Brooks, qui a aussi écrit le terrible «Guide de survie en territoire zombie» est composé de différents témoignages autour d’une invasion mondiale de zombies.
Des militaires, des médecins, des scientifiques, des prêtes, des politiciens et même des civils racontent à un agent de l’ONU comment ils ont vécu l’évênement du tout début à la non-fin car cela ne se termine pas vraiment, cela va juste mieux.

Le film laisse tomber tout cela, ici, on se concentre sur un seul personnage Gerry Lane, un mec incarné par Brad Pitt qui a laissé tomber son poste à l’ONU pour s’occuper de sa femme et de ses deux filles. 
Il avait pourtant l’air de gérer sévère pour l’ONU mais bon, faire des pancakes lui semble tout aussi gratifiant.

Mais bon, les pancakes ne sauveront pas le monde de l’invasion zombie alors Gerry, contre la protection de sa famille par l’ONU, part à la recherche du patient zéro pour sauver le monde.

Si vous, vous attendez à un film bon vieux film de zombies qui tâche, passez votre chemin, ici, on ne se salit pas les mains ou alors hors champ. 
Pas de gore, de sang, de tripes et de boyaux, ici, on dirait qu’il ne faut pas choquer le spectateur. 

les zombies sont « propres ».

On mise cependant sur le suspens et cela fait son petit effet par moments. 

Les grosses scènes Zombiesques sont tout bonnement excellentes.

Je pense notamment à celle de Jérusalem qui est juste Wow. 


Les zombies sont voraces, ils sont là pour tuer, cependant pas par faim, j’ai l’impression mais pour agrandir leur rang. 

Aucune scène ne montre un zombie en train de se remplir la panse devant un cadavre fraichement buter.

Ils mordent et continuent leur course éffrénée.

On suit donc le Gerry toujours glamour même blessé.

Le mec, on dirait qu’il trouve le temps de se doucher et de se coiffer alors qu’il est censé sauver le monde. 

Il m’a un peu agacé d’ailleurs sur la fin…
Il n’y en avait que pour lui.

Je venais juste de terminer de relire le livre et du coup, j’ai trouver cela vraiment naze.

Un seul mec pour sauver le monde?

On est bien loin de l’ambiance du livre…

J’ai d’ailleurs trouvé la dernière partie du film vraiment longuette. 

Regarder, je suis beau, je peux mourir à tout moment mais je reste frais comme un gardon.

Les plans chevalesques sont de trop.

On est en pleine crise mondiale, sa famille est peut-être en danger voire déjà morte et lui, il fait le mariole parce qu’il le vaut bien.

Ce qui m’a vraiment déplu dans cette adaptation, c’est le manque de «réalisme» .

Dans le livre, on est quasi persuadée d’être devant un documentaire.

On a l’impression que tous les cas de figures ont été passé au crible, on voit comment chaque coin du globe réagit à cette invasion avec leur croyance, leurs moyens, leur climat aussi… et on y croit vraiment tellement tout est bien documenté. 

Ici , on a un peu de mal à se rendre compte du côté: WORLD WAR Z, je trouve.
On voyage… mais pour suivre Gerry pas ce qui se passe ailleurs.



Mais bon, j’ai tout de même apprécié le film, c’est un bon divertissement.
Mais il sera vite oublié…

En cadeau des photos de Brad, le seul mec qui cotoie les zombies sans flinguer son brushing.

21010074_20130604111029641.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

21015310_20130626103233744.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

21015323_20130626103420126.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

A noter que World War Z pourrait être adapté en jeu vidéo:
POURQUOI FAIRE? 

Si ce n’est se faire du pognon sur la licence?

J’ai entendu dire aussi que si le film avait du succés, on pourrait nous pondre une trilogie.

Encore une fois: POURQUOI?

Vous pouvez entendre ma critique magnifique (haha) en écoutant l’épisode 8 de notre podcast: « Mariés, 2 iphones« .

Share Button
This entry was posted in Cinéma.

5 comments

  1. Caribou says:

    Hello Emma, moi aussi je suis en mode zombie, survie, futur et fin du monde mais verso jeu vidéo, du coup un coup de coeur (peutêtre que ton mari a déjà joué) c’est « Last of Us »
    Remenber me
    Tomb Raider

    voilà j’attendais ta critique pour ce film pour confirmer ma décision de ne pas aller le voir bisous

    • krokette says:

      Tomb raider, il a adoré
      Remember me, je lui ai offert pour son anniv et Last of us, il parait qu’il déchire :)
      Tu as quoi comme console?

  2. Julia says:

    Je n’ai pas lu le livre alors difficile pour moi de comparer mais j’ai bien aimé le film :) un bon film mi-thriller mi-action avec un bon suspense selon moi :)

    • krokette says:

      Oui, c’est un bon film niveau suspense mais j’avoue que relire le bouquin avant n’était pas la meilleure idée du monde :p

  3. M_LaMaudite says:

    J’ai acheté le livre depuis.. WOW bien longtemps. Et je dois dire que je ne l’ai toujours pas commencé. Bon, je suis une feignasse et j’ai l’impression que le temps me manque mais ce n’est pas tout. Lorsque j’ai vu que le film allait sortir, je me suis dis qu’il serait sans doute plus judicieux de profiter du divertissement que le film allait me proposer avant de m’attaquer au livre. Je me disais surtout que ça n’allait pas du tout correspondre – oui, je suis plutôt défaitiste.
    D’un côté, ton article me montre que j’ai sans doute eu raison de prendre les choses dans cet ordre : le film m’a plu, l’utilisation des zombies-qui-courent me semblait mieux maîtriser et plus logique dans ce film que dans d’autres et le brushing de Brad Pitt est un plaisir à regarder. Il faut maintenant que je me prenne en main et que je commence le livre. J’espère que je prendrai autant de plaisir à le découvrir, en ne pensant pas au film, qu’à regarder la pseudo-adaptation ;-)

Laisser un commentaire