#CinEmma – « Les proies » de Sofia Coppola

En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d’un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu’elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l’atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu’à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous.

J’ai vu ce film, il y a déjà plusieurs semaines mais il m’a fallu du temps pour savoir si j’avais aimé ou non.
Et bien… je ne sais toujours pas!

Le travail esthétique au niveau de la photographie est vraiment très beau, on en prend vraiment plein des yeux mais peut-être un peu trop car cela va au détriment du reste.

Les personnages ont une profondeur quasi-inexistante et pourtant il y avait de quoi faire avec un si bon potentiel au niveau du casting.
Colin Farrell , Nicole Kidman , Kristen Dunst et même la toute jeune Elle Fanning sont quand même de très bons acteurs mais là, on a l’impression qu’on essaie de contenir leur talent dans un cocon de platitude.
Sérieux, on aurait casté Pierre, Paul ou Jacques cela aurait eu le même effet, je pense.

Désir et jalousie s’invitent dans ce pensionnat qui avait l’air si paisible mais rien n’est travaillé tout est survolé alors que là aussi il y avait franchement de quoi faire au niveau du scénario.

Le film dure 1h33 et ce n’est qu’à 5 minutes de la fin que l’on commence à avoir de l’action.

Un film magnifique au niveau de l’image mais tellement creux pour tout le reste.

Dommage!

Share Button
This entry was posted in Cinéma.

Laisser un commentaire