#Cinemma Wet hot american summer

Au début des années 80, un groupe de personnes hautes en couleur passe ses dernières vacances en camp d’été. De désirs en frustrations sexuelles, de peines de coeur en petits soucis, ces individus en quête de bonheur verront leur vie marquée à jamais par ce mois d’août pas comme les autres.

Alors… par où commencer?
Hum hum hum!

Ce film n’est franchement pas mon meilleur choix… pas du tout!
On m’avait parlé de la série basée sur ce film qu’on m’a vendu comme trop bien.
Je me suis donc dit que quitte à regarder la série, il fallait que je vois le film avant!

Et bien, voir le film, va m’économiser le temps que je ne passerais pas devant la série parce que: Quel calvaire!

La casting était pourtant très prometteur: Bradley Cooper, Elizabeth Banks, Christopher Meloni ou encore Paul Rudd…
Mais là, on est dans tout ce que je déteste dans la comédie.
Essayer de faire du drôle en sombrant dans le ridicule voire du malsain.

Genre l’animatrice qui repart du camp au bras d’une des enfants… euh?
Mais WTF?
C’est rigolo la pédophilie?
Hahahahahahahaha… NOPE!

Ou encore le personnage de Christopher Meloni qui se frotte contre un frigo au beau milieu de la fantoche devant tous les mômes… Pardon mais POURQUOI!!?


Franchement, j’ai détesté de chez détesté!

Mon troisième film de l’année a été une sacrement grosse déception.
Alors,il parait qu’un autre film est sorti plus tard et qu’il est mieux et que du coup, la série relève le niveau aussi mais bon… relèver un niveau bien plus bas que terre, cela ne vole toujours pas très haut! >_____<

Donc si vous avez des films cools à me proposer, n’hésitez pas…
Parce que là, je reste un peu sur ma faim!

Challenge cinéma 2017: 3/52 

Share Button
This entry was posted in Cinéma.

Laisser un commentaire