#EmmaLit – « Dark Web » de Dean Koontz

IL FAUT QUE J’EN FINISSE…
C’EST URGENT !
 
Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé… mais qui y a mis fin. Brutalement.
Jane Hawk, inspectrice du FBI, refuse de croire que son mari se soit donné la mort. Pour elle, il y a une autre raison. Sa conviction en sort renforcée lorsqu’elle apprend qu’une vague inexpliquée de suicides frappe le pays.
Quitte à se mettre à dos sa hiérarchie – qui souhaite étouffer l’affaire –, Jane veut des réponses, quel qu’en soit le prix… Or, son enquête dérange. Ses ennemis de l’ombre détiennent un secret si terrifiant qu’ils sont prêts à tout pour l’éliminer.
Mais, bien que seule contre tous, la fugitive la plus recherchée des États-Unis possède pour atouts son intelligence et sa froide détermination. La vengeance est comme l’amour : elle ne connaît aucune limite…
J’ai reçu ce livre en service presse au début du mois de Mars via la maison d’édition L’Archipel qui propose chaque mois des partenariats donc n’hésitez pas à les suivre sur leur page Facebook pour ne pas rater les prochaines propositions mais aussi et surtout les informations relatives à leurs diverses publications.
J’ai choisi ce livre alors que ce n’est pas du tout le genre de lecture que j’affectionne.
Pour moi, les histoires de FBI, c’est dans les séries mais je ne sais pas, quelque chose m’a interpellé dans le résumé et m’a donné envie de lire ce roman.
Et j’ai bien flairé le coup car j’ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture même si elle a été longue à cause de mes journées à rallonge au boulot et de la fatigue engendrée qui m’empêchaient de lire autant que je le voulais chaque jour.

Un mystère mystérieux, une sombre histoire de bordel de luxe,un soupçon de science-fiction.
J’ai trouvé l’histoire vraiment prenante, sans aucun temps mort et bien ficelée.
Pleine de suspense et d’action.
En fait, j’imagine aisément cette action se dérouler dans une de mes séries favorites.

Le personnage de Jane Hawk est vraiment attachant, on comprend tellement pourquoi elle se bat pour découvrir la vérité sur le soit-disant suicide de son mari et pour protéger leur petit garçon.
Elle a soif de vengeance mais elle agit aussi dans un souci de protéger les gens qui lui sont proches.
Je ne connaissais pas du tout cet auteur qui pourtant semble être assez connu.
Il n’est pas sans rappeler un certain Stephen King (du moins sur ce roman, le seul que j’ai lu de lui!)

A la fin, on se dit qu’il y aura forcément une suite…
En tout cas, je l’espère, vraiment!
« Dark Web » de Dean Koontz
418 pages
Editions de L’Archipel.
24 euros en broché.
15,95 euros en ebook. 
24,95 euros en audiobook. 

Share Button

Laisser un commentaire