#EmmaLit – Frappe-toi le coeur d’Amélie Nothomb

À chaque rentrée littéraire, c’est maladif… il faut que je me jette sur l’Amélie Nothomb de l’année.
Parce qu’elle est comme ça, Amélie, réglée comme un coucou: à chaque rentrée: Bim, elle nous pond un roman.

Enfin, un roman…
Si on réduit la police d’écriture qui est à son max (mais parfait pour les lecteurs qui ont des soucis de vue!) et les marges gigantesques (parfait pour mettre pleins d’annotations ou des corrections!! ^^) … il ne reste plus grand chose!

Mais bon…
Amélie me fascine et chaque année, j’espère tirer un bon numéro.

Alors qu’en est-il du cru 2017?

« Frappe-toi le coeur, c’est là qu’est le génie », Alfred de Musset.

Et bien contre toute attente…

J’ai détesté!!!

Oui, c’est bien le mot…
Et pour le coup du début à la fin.

D’habitude les années pas top: j’adore au début et à la fin: plouf! Plus rien…
Là, non…
Je me suis fait chier du début à la fin.

L’histoire aurait pu être bien si le personnage de Diane avait pu être un minimum attachant mais non, elle est totalement transparente, c’est peut-être l’effet voulu mais au final, cela ne nous donne pas envie de savoir ce qui va lui arriver… Limite Diane ou un hareng : même combat: on s’en fout!!

Pour le pitch: Diane est l’ainée de Marie , une jeune fille magnifique parfaite et tout le tralala qui n’avait pas prévu d’avoir un enfant si tôt et encore moins une petite fille aussi belle qui attire plus les regards qu’elle…
Du coup, Marie ne peut pas blairer Diane.
Par contre, elle adore son petit frère et voue un culte sans nom à la cadette (Bah oui, elle est moche!)
Diane finit par se barrer de chez elle et rencontre un jour une femme fabuleuse qui va devenir son mentor jusqu’à ce que…

Je ne vous en dit pas plus mais je pense que « Frappe-toi le coeur » aurait pu être bien si les personnages et leurs sentiments avaient été plus travaillés, ce qui n’est absolument pas le cas.
J’ai lu ce roman tel un robot, je n’ai rien ressenti du tout.

Gros flop… Vivement l’an prochain!!! :p

En fait, je crois qu’Amélie devrait ce contentait de parler d’elle dans ses romans désormais.
C’est vraiment ce qu’elle fait de mieux!

Share Button

Laisser un commentaire