#EmmaLit – « Garbage Night » de Jena Lee


Simon et ses deux amis (qui sont des animaux, un chien, un raton laveur et un cerf) vivent dans un jardin abandonné, au milieu d’une ville dévastée. Ils passent leurs journées à piller les endroits ou ils peuvent trouver un peu de nourriture et attendent le retour de la sacro-sainte  » Garbage Night « . Mais les poubelles restent désespérément vides, malgré le temps qui passe. Un jour, ils rencontrent Barnaby, un autre chien qui leur parle de  » l’autre ville « , avec l’hypothétique promesse de nourriture. Ils décident de rejoindre Barnaby dans son voyage vers l’inconnu…

J’ai reçu cet album dans le cadre de la Masse Critique du mois d’Avril.
J’étais ravie car cela fait un moment que je n’avais pas été sélectionné pour une Masse Critique d’autant que depuis que j’ai ma carte de bibliothèque, je prends de plus en plus goût à lire des albums, des BD, des comics et autres mangas que je n’aurai jamais l’idée d’acheter.

Dans cet univers post-apocalyptique, les humains ont disparus (ou se sont tous mis au zero dechet!) , ils ne restent plus que les animaux qui d’ordinaire avaient l’habitude de se nourrir dans les poubelles (Sauf Simon qui était un chien domestique) mais les poubelles ne se remplissent et il faut trouver un moyen de se nourrir.
Ils vont suivre Barnaby qui leur promet une ville pleine de poubelle.

Sur le coup, je me suis dit que j’avais devant moi une bel critique de la société de consommation mais en fait, j’ai été assez déçue… je n’ai vraiment pas compris où Jen Lee voulait nous amener et j’ai trouvé cela assez mou mais surtout trés ennuyeux.

En fait, le seul truc que j’ai aimé, ce sont les dessins un peu cartoon.

J’ai cru qu’on allait voir Simon passait de l’état domestique à l’état sauvage où que les animaux carnivores affamés allaient se mettre à s’entrebouffer ou que les herbivores allaient devenir carnivores mais nada!

Bref, déception pour moi… ou alors je suis vraiment passé à côté de quelque chose!
Si vous l’avez lu et que vous avez aimé, n’hésitez pas à venir en discuter avec moi.

« Garbage Night » de Jen Lee 
Aux editions Kinaye
16,50 euros.

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.