#EmmaLit – « Georges, le monde et moi » d’ Illana Cantin

Avant, je me serais décrit comme le mec de base : des notes dans la moyenne, une famille aimante, un petit groupe d’amis.

Avant, j’étais l’archétype du geek qui termine avec la jolie fille à la fin d’un film.

Bref, j’avais une vie banale.

Et puis Georges a débarqué, avec son franc-parler et ses blagues pourries, et tout a changé. Mon monde s’est désaxé.

Clairement, je n’allais pas finir avec la jolie fille.

J’ai commencé ce roman sans conviction aucune avec l’idée que cela allait être une redite du très populaire « Love, Simon » de Becky Albertalli et en fait… trop pas!

Là, où je n’ai pas aimé « Love, Simon », j’ai adoré « Georges, le monde et moi ».

Priam est un lycéen lambda, il prépare son bac tranquillou, délire avec sa bande de potes et a un crash pour la jolie Gabrielle…  jusqu’au ce qu’un soir, Georges vienne frapper à sa fenêtre!
Il vient de se taper un mec et la copine de ce dernier à juste envie de le tuer.
Priam le prend sous son aile et son monde s’en retrouve alors tout chamboulé.

Georges est drôle, très à l’aise et … gay!

Les deux garçons deviennent amis et puis les sentiments se mélangent et Priam doit accepter ce qu’il ressent.

J’ai trouvé le personnage de Priam vraiment très attachant et j’ai beaucoup aimé la manière dont il évolue au fil des pages, comment il se découvre et s’ouvre au monde grâce à Georges.

Un coup de coeur pour moi et j’espère vite retrouver la plume d’Illana Cantin.

« Georges, le monde et moi » d’Illana Cantin
Hachette Romans , 318 pages. 

Share Button

Laisser un commentaire