#EmmaLit : « Les frangines » de Denis Soula

LO0056

Les frangines, l’histoire de deux sœurs que tout semble opposer mais qui s’aiment de façon inconditionnelle. La première joue aux cartes dans des casinos ou des clubs, elle vit la nuit et mène une existence en marge. La seconde est une mère de famille célibataire qui travaille d’arrache-pied pour subvenir aux besoins de ses enfants. 
Longtemps séparées par la vie et les hommes qui passent, elles se retrouvent un jour et partagent enfin les difficultés, la fuite du temps et les bonheurs liés au sentiment que chaque événement doit se vivre comme un moment unique. Mais quelque chose d’imprévu va chambouler leur vie à jamais. 

Alors, j’ai craqué sur ce livre comme souvent à cause de la couverture et je dois bien avouer que pour le coup, je me suis faite avoir.

Je m’attendais à quelque chose de léger et cela ne l’est pas du tout.
Surpriseeeeeeeuh!

J’avais envie/besoin de légèreté mais ce roman étant relativement court, je me suis dit que cela serait bête de ne pas le terminer.

L’histoire est pas mal: Françoise, grande joueuse de cartes qui ne tient pas en place est un véritable électron libre qui apprend qu’elle est en phase terminale d’un cancer au moment où sa soeur apprend qu’elle va devoir aller travailler en Roumanie si elle veut garder son boulot…
Françoise lui cache donc son état de santé et prend la garde de ses enfants.

Cela aurait pu être poignant mais tout reste en surface, rien n’est développé si bien que l’on reste sur notre faim une fois arrivé à la dernière page.
C’est fort dommage car il y avait un bon potentiel.

Mais bon…

Si vous avez des lectures légères à me conseiller: n’hésitez pas à me faire signe!! ;)

Share Button

Laisser un commentaire