#EmmaLit : « Les jours areuh » de François d’Epenoux

3 heures du matin. Assis dans un fauteuil sous le rond de lumière d’un abat-jour, un homme de 50 ans donne le biberon à son nourrisson de 3 mois. Entre eux : un demi-siècle et 96 kilos de différence. 
D’un côté un homme mûr, encore tout étourdi de cette paternité tardive. De l’autre, minuscule dans les bras de son père, un bébé qui a la vie devant lui. Une comptine qui, entre l’anecdotique et l’onirique, l’humour et la poésie, pose un regard sur le monde et le redoutable bonheur d’être père. 

Ce livre était dans ma Wishlist Amazon depuis des siècles et des siècles,au moins.
Et il m’a été offert lors du swap « Colore Mon Swap » organisé sur le forum Livraddict.

J’étais ravie car pour le coup comme ce roman était dans ma Ouichlist depuis longtemps, je ne m’attendais pas du tout à le recevoir.
Donc Surprise!
Et Belle Surprise!

Un récit sur la paternité très émouvant.
Court, il se déroule sur un laps de temps vraiment insignifiant dans la vie d’un bébé: le temps d’un biberon durant la nuit.
Durant ces quelques minutes, ce papa épuisé essaie de ne pas s’endormir et cela le pousse à réfléchir et à se souvenir.
Se souvenir de la naissance de de ce petit dernier dans une famille recomposé.
Et à réfléchir sur cette nouvelle paternité tardive.

Un roman plein de pudeur et de nostalgie.
Je l’ai dévoré d’une traite et j’ai adoré.

Je l’avoue, j’avais juste craqué sur la couverture super mignonne mais comme à chaque fois que je veux un livre par rapport à sa couverture: je n’ai pas été déçu du tout. :)
Je ne connaissais pas cet auteur, je suis curieuse de lire d’autres romans de sa bibliographie désormais.

Share Button

Laisser un commentaire