#EmmaLit – Mes Lectures de la semaine

Enfin… MA lecture de la semaine car je me suis obligée à terminer un ouvrage que j’avais commencer au début des vacances…
Oui, OBLIGÉE est bien le mot…

Cet ouvrages est un recueil des contes de Grimm.

Ces cinquante contes, plus ou moins connus, furent choisis puis rassemblés par les frères Grimm pour perpétuer le souvenir des histoires que l’on se racontait le soir à la veillée. Ces récits exaltent la sagesse et l’amour fraternel et constituent l’un des fondements de notre culture occidentale. Les illustrations, toutes réalisées par la même personne, sont modernes et colorées, d’un style plutôt naïf et proches du texte. Un recueil qui ne manquera pas de plaire aux petits comme aux grands enfants, heureux de découvrir ou redécouvrir ces contes issus de la tradition orale allemande et parus en France dès 1824. Même les contes les plus connus de tous comme Cendrillon ou le Petit Chaperon Rouge sont bien rarement racontés dans leur version originale.

Quelle idée, j’ai eu de me mettre à lire ces Contes de Grimm dans leurs versions originales…
Mais quelle idée!!

On est bien loin des versions édulcorées des livres pour enfants ou des adaptations par Walt Disney ou autres et ce n’est pas un compliment.

J’ai trouvé ces contes en plus d’être horribles, vraiment redondants…
On y retrouve à plusieurs reprises des ingrédients d’un conte dans un autre si ce n’est pas plusieurs…
Par exemple, les 7 frères qui se transforment en piaf et que la soeur doit sauver en fermant sa bouche pendant 7 ans et que comme de par hasard, la malédiction se termine quand la soeurette est sur un bucher.
Oui, je l’ai lu deux fois… alors une fois, les frères étaient changés en cygnes et l’autre en corbeau mais quand même…
Et s’il n’y avait que cela…
Les princesses vont souvent par trois et c’est toujours la plus jeune qui est la plus belle et la plus géniale.
Quand des gens ont deux filles vous pouvez être sûrs qu’il y en a une jolie et une moche (et méchante!)
Et j’en passe…

C’est glauque…
Parfois limite gore et souvent, j’ai juste eu envie de me dire : MAIS POUUUUUURQUOOOOOOOOOIIIIIIIII?
Genre quand des animaux se cachent dans la maison d’un pauvre mec et que quand celui-ci rentre chez lui: les animaux le butent… o_____O

Et quand je lis les avis sur amazon de personnes ravies qui ont acheté ce livre pour pouvoir le raconter à leur petit-enfant…
Pauvres petits! ^^

Share Button

2 comments

  1. Marie says:

    Et celle où deux soeurs font se suicider parce qu’elles ont refusées les avances du mec à la peau d’ours contrairement à leur petite soeur

Laisser un commentaire