#EmmaLit : « Traité de savoir-rire à l’usage des embryons » d’Anne Akrich

Bienvenue dans le plus drôle et le plus impudique des anti-manuels de grossesse.
Histoire de lui épargner vingt ans de psychanalyse – ou de les préparer –, une mère écrit à son enfant in utero pour lui raconter d’où il vient, quel genre d’énergumènes sont ses parents, dans quelles circonstances il a été conçu. Car le bébé à venir est le fruit d’une rencontre improbable et cocasse entre deux êtres que tout aurait dû séparer : origine, milieu, famille, culture, et presque trente ans de différence.

Si vous aimez Groucho Marx, Philip Roth, Woody Allen et les boulettes aux artichauts, si vous êtes une future mère ou un futur père, si vous voulez connaître la vie secrète de vos parents avant votre naissance ou les pensées inavouables de votre génitrice pendant qu’elle vous attendait, si la béatitude convenue des femmes enceintes vous exaspère, alors cette confession corrosive et hilarante est faite pour vous.

J’avoue je m’attendais à quelque chose de drôllissime mais en fait, ce n’est pas si drôle que cela enfin selon mon level d’humour.
Je n’ai pourtant pas regretter ma lecture.
Anne Akrich parle a son futur bébé avec une telle sincérité que son récit m’a beaucoup touchée.
Elle lui parle de son histoire, de celle de son père, de leur rencontre, de leur différence d’âge,de leur religion, de sa conception…
Deux personnes que tout semblent séparées, riches de leurs différences se préparent à accueillir ce bébé.
En fait, « Traité de savoir-rire à l’usage de MON embryon » aurait peut-être était plus juste comme titre car Anne Akrich parle ici à son futur bébé et à lui seul.
Chaque paragraphe est absolument savoureux, j’ai dévoré ce roman qui parle de la grossesse de manière résolument moderne d’une traite tellement la plume de l’auteure m’a plue.
D’ailleurs, je pense me procurer très rapidement un autre de ses romans.

 

« Traité de savoir-rire à l’usage des embryons » d’Anne Akrich.
Julliard , 234 pages.
18 euros au format broché, 12,99 euros au format ebook. 

 

Share Button

Laisser un commentaire