#EmmaLit « Vous avez reçu un message » de Jena Rose


Kate en est persuadée, sa vie avec Paul est parfaite. Bientôt, il la demandera en mariage, et ils pourront vivre leur amour pleinement. Rien n’est plus important que cette évidence : elle a besoin de lui, il a besoin d’elle. Mais lorsque sa rédactrice en chef lui impose la rédaction d’une nouvelle chronique, nécessitant de s’inscrire sur un site de rencontres en ligne, Kate perd peu à peu ses repères. Flirter, séduire… c’est tellement loin de tout ce qu’elle connaît, une référence à un passé qu’elle a eu tant de mal à effacer. Derrière son écran d’ordinateur, le professionnalisme fait pourtant place à la curiosité, le doute éventuel s’immisce. Mais la même question persiste : pourquoi se laisser prendre au jeu alors qu’elle dispose de tout ce dont elle rêve ? À moins que…

J’ai mis très très longtemps avant de terminer ce roman.

Kate est une jeune femme heureuse, elle a un taf qui lui plait, un futur mari canon qui la comble à tous les niveaux bien qu’ il soit un peu trop pris par son travail.
Ou du moins, elle se croit heureuse…
Car au final si on gratte un peu, on se rend compte que son adorable chéri ne la laisse pas vraiment faire ce qu’elle veut, il refuse même qu’elle invite sa meilleure amie chez eux… la classe ou bien?

Alors quand la directrice du journal où elle travaille lui propose une nouvelle rubrique: une rubrique hot… elle n’hésite pas une seconde… Elle n’hésite d’ailleurs pas une seconde à s’inscrire sur un site de rencontre pour trouver matière à écrire son article…

Euh?
Whaaaaaaaaaaaaaaat?

La meuf a une vie super épanouie et elle doit draguer en ligne pour trouver de l’inspiration?
Vraiment?

Bon… passons!

Au delà de cela, l’intrigue est prenante mais je crois que je n’ai pas trop aimé le style de Jena Rose.
Cela arrive mais du coup, j’ai vraiment eu du mal à terminer le livre alors que j’avais vraiment envie de connaitre la fin mot de l’histoire!!
Ballot!

En fait, je l’ai trouvé très long, vraiment trop trop long.
Tellement de longueurs que Kate et ses réflexions métaphysiques en deviennent vraiment casse-pompons!
Et à côté de cela on a une fin précipitée qui ne dure même pas dix pages…
Wokay!

Bon, après, ce n’est que mon avis, je l’ai lu car j’avais eu énormément de retour positif mais pour moi, non merci!

Et le summum, c’est quand à 75% du livre, tu tombes sur l’épilogue. (Quelque part,cela tombait bien vu que tu n’avais qu’une tête: finir ce fichu roman!) mais bon… les 25% restants du livre ne sont en fait que des extraits d’autres livres, j’ai trouvé cela quelque peu abusé!!!

 

Share Button

Laisser un commentaire