En 2018, je compte les pages. Bilan de Février.

Déjà deux mois de 2018 de passés…
Le temps pour moi de faire un petit point sur mes challenges.

Aujourd’hui, faisons le bilan de mon challenge, je compte les pages.

En Janvier, j’ai lu:
(Sans compter, les BD et autres livres audios qui ne comptent pas dans le cadre de ce challenge)
– « Lumikko » de Pasi Ilmari Jääskeläinen: 408 pages.
– « Chloé, Constance et Jane Austen » de Marie Vareille: 16 pages.
– « Au pays des kangourous » de Gilles Paris: 219 pages.
– « La distance astronomique entre toi et moi » de Jennifer E. Smith: 384 pages.
– « Rongés » d’Elanne Jesa : 71 pages.
-« Tistou les pouces verts » de Maurice Druon: 187 pages.
– « Le secret du mari » de Liliane Moriarty: 504 pages.
– « La délicatesse » de David Foenkinos: 209 pages.
– « Ne dis rien à maman » de Sarah Preston: 160 pages.
– « Les rêveurs » d’Isabelle Carré: 304 pages.
– « Lola » de Clarisse Sabard: 20 pages.
– « Le mec de la tombe d’à côté » de Katerina Mazetti : 256 pages.
Soit 2738 pages.

Et en Février:
– « L’ennui du mort-vivant: le vrai con malté » de Luc Doyelle: 208 pages
– « L’eau de Rose » de Laurence Martin: 130 pages.
– « Nutty Valentine: les histoires d’amour finissent mal » : 39 pages.
– « Nutty UFO »: 98 pages.
– « Le chat qui a tout vu » de Sam Gasson: 320 pages.
– « Nutty Tales » : 110 pages.
– « VAE pour l’obtention des DEES, DEASS, DEEJE » de Julien Martinet: 160 pages.
– « L’écume des jours » de Boris Vian: 350 pages.
– « Traité de savoir-rire à l’usage des embryons » d’Anne Akrich: 234 pages.
– « Trois amours de ma jeunesse » de Daniele Saint-Bois: 198 pages.
– « Demain, je me lève de bonheur » de Sophie Noël: 352 pages.
– « La rousse qui croyait au Père-Noël » de Suzanne Marty: 144 pages.
Soit 2343 pages

Ce qui nous donne: 5081 pages sur 20 001 pages à 30 000 pages , l’objectif que je me suis fixée pour cette année.

Share Button

Laisser un commentaire