En Janvier, j’ai lu…

Cette année, je me suis mise au défi de lire 52 livres.
Ce qui fait un livre par semaine en moyenne, ce qui est tout à fait réalisable.

En janvier, j’ai déjà bien avancé en lisant 7 romans.

Capture d’écran 2016-01-31 à 20.03.50
J’ai donc lu « Le vide de nos coeurs » de Jasmine Warga.

img_7069.jpeg

À 16 ans, Aysel n’a qu’une obsession : planifier sa propre mort à la perfection. Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l’évitent, et son père responsable de l’accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n’est pas sûre d’y arriver seule. C’est alors qu’elle découvre Suicide Partners, un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c’est FrozenRobot, alias Roman, victime d’une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu. Aysel et Roman n’ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles. Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir et celle de convaincre Roman qu’il ne devrait pas se sacrifier. Et Roman n’est pas du genre facile à persuader…

Je vous donnais mon avis ici mais j’ai bien aimé.
C’est de la littérature pour ados mais vraiment bien ficelé.

« Marie d’en haut » d’Agnès Ledig.

IMG_7179

Un homme éprouvé par la vie, seul, triste et austère, voilà Olivier, lieutementant de gendarmerie, muté en Ariège. Au cours d’une enquête de routine, il croise le chemin de Marie, une agricultrice de montagne. Elle élève seule sa fille Suzie, et tente, loin du monde d’en bas, d’oublier ses blessures passées. La jeune femme compose avec le quotidien grâce à la présence d’Antoine, son voisin, victime lui aussi de la méchanceté des Hommes. Doux et bienveillant, il veille sur elle, à sa façon. La rencontre de ces trois caractères bien trempés aux destins cabossés pourrait être désastreuse. Elle s’avère étonnamment émouvante et tendre.

J’ai bien aimé même si j’aurai aimé une fin un peu plus heureuse mais bon…
On n’a pas toujours ce qu’on veut dans la vie! :p

« Le silence de Mélodie » de Sharon M. Draper

IMG_7395

Mélodie n’est pas une enfant ordinaire. À cause de sa maladie, elle ne peut ni marcher ni parler, mais elle a une mémoire photographique : elle se souvient de tout ce qu elle a vécu dans les moindres détails. À seulement 11 ans, elle est déjà plus intelligente que les adultes qui veulent la diagnostiquer, et bien plus encore que ses camarades de classe, les mêmes qui pensent qu elle est attardée car elle ne peut pas les contredire. Mais Mélodie refuse d être définie par son handicap, et elle est déterminée à le faire savoir au monde entier, d une manière ou d une autre. Aussi, lorsqu’elle reçoit un ordinateur qui lui permet, pour la première fois, de communiquer, sa vie change du tout au tout. Avec l’aide de la machine qu’elle nomme Elvira, Mélodie a enfin une voix… mais tout le monde n est pas prêt à l’entendre.

Encore un livre pour adolescents.
J’ai beaucoup aimé, cela ne vole pas haut mais c’est un très beau roman parlant du handicap et surtout de la vie des enfants handicapés et du regard que peuvent avoir les autres sur eux… Aussi bien enfants qu’adultes…
Il y a d’ailleurs des passages qui m’ont fichu la boule au ventre.

« 38 mini westerns » de Mathias Malzieu.

IMG_7445« Mathias Malzieu est… Mathias Malzieu est un Petit Prince en anorak. Mathias Malzieu est un homme de goût (il aime les livres de Richard Brautigan et les disques de Johnny Cash). Mathias Malzieu est un poète. Mathias Malzieu est le chanteur de Dionysos, un groupe de rock qui n’arrête pas de faire des bonds pour avoir la tête dans les nuages et décrocher les étoiles. Mathias Malzieu est un enfant qui a beaucoup appris des grandes personnes. Mathias Malzieu est un pionnier du mini-western : les rêves sont sa frontière »
Stéphane Deschamps-Les Inrockuptibles

Ouh la la, d’ordinaire, j’adore Mathias Malzieu mais là…
C’est juste pas possible!
J’ai vraiment eu l’impression de lire un Kamoulox à force de lire des suite de mots sans rapport les uns avec les autres.
Par ci par là, dans un roman, cela passe mais des petites nouvelles juste composées de cela… Outch!
Et j’ai vraiment eu du mal à le terminer.

« Le bonheur de A à Z » de Barry Jonsberg.

IMG_7456

Candice Phee, adolescente débordant d’humour, de joie et d’optimisme, se fait un devoir de ramener le bonheur dans sa famille après la disparition de sa petite soeur.

Encore un roman jeunesse, parfois maladroit mais très mignon.
J’ai beaucoup aimé même si pour le coup, j’aurai aimé que l’alphabet ai au moins 40 lettres!

« Bouche-Cousue » de Marion Muller-Collard.

IMG_7472

Dans la famille d’Amandana, la propreté irréprochable n’est pas qu’un métier. C’est un mode de vie. Rien qui dépasse. Dans le Lavomatique tenu par ses parents, le bruit des machines couvre celui des élans du coeur et du corps. Mais comment faire taire son attirance pour une de ses camarades de lycée ?

Un livre parlant d’homosexualité.
Amandana raconte à son neveu son histoire.
L’histoire d’une fille qui découvre qu’elle aime les filles conté à un garçon qui découvre qu’il préfère les garçons.
Un très beau récit, court mais plein d’émotion.

« Jade et les sacrés mystères de la vie » de François Garagnon.

IMG_7578

Jade est une petite fille qui aborde la vie avec la profondeur du philosophe, l’attention émerveillée du poète et la candeur de l’enfant. Le sens de la vie, la joie, le hasard et la destinée, le sacré, Dieu, rien n’échappe à sa perspicacité ni à son regard facétieux. Par exemple, pourquoi les hommes parlent-ils toujours de la paix et n’arrêtent-ils pas de se faire la guerre ? Comment vivre son rêve au lieu de passer son temps à rêver sa vie ? Dans son style imagé, traversé de bienveillance, de tendresse et d’humour, elle partage avec nous sa quête de saveur et de sens. Avec Jade, la vie coule de source et nous éclabousse d’une espérance joyeuse. Lire Jade et les sacrés mystères de la vie, c’est ouvrir son coeur à l’essentiel et apprendre à voir le monde avec de grands yeux émerveillés.

Livre offert par mon ancienne directrice au boulot.
Je viens seulement de trouver le temps de le lire et c’était super.
L’omniprésence de Dieu m’a un peu dérangée parfois mais la poésie qui se dégage du texte est juste WoW!! ♥︎

☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆★☆★

Là, j’ai commencé « Ta façon d’être au monde » de Camille Auseaume.
S’il est aussi bien que « Un tout petit rien » , je pense passer un très bon moment.

Et vous, vous lisez quoi en ce moment? 

Share Button

4 comments

      • Fleur says:

        Alors Max déjà, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce lire.

        Le Soleil est pour toi => je l’ai lu en VO et j’ai adoré, vraiment adoré, et sans savoir ce qu’ils ont fait pour la trad, je leur fais confiance, ils sont à peu près les seuls à faire des bonnes trad…

        Big Easy, moins prenant mais j’ai passé un excellent moment aussi.

        On va dire que c’est mon top 3, cela dit il m’en reste plein à découvrir… Mais Max vraiment, dérangeant mais absolument génial. Et prends-toi Le soleil est pour toi, c’est beau, vraiment une belle relation frère-sœur (j’ai préféré les pov du frère mais quand même… bon c’est pas youpi tralala hein…)

        Bisous ^_^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.