« La nostalgie heureuse » d’ Amélie Nothomb

20130901-115155.jpg

« Tout ce que l’on aime devient une fiction. La première des miennes fut le Japon. A l’âge de cinq ans, quand on m’en arracha, je commençai à me le raconter. Très vite, les lacunes de mon récit me gênèrent. Que pouvais-je dire du pays que j’avais cru connaître et qui, au fil des années, s’éloignait de mon corps et de ma tête ? « 

Qui dit rentrée litteraire dit un nouveau Nothomb…

Nothomb , soit j’aime soit je déteste.
Il n’y a pas de juste milieu… Mais à chaque fois, je ne peux m’empêcher de les lire.

20130901-115504.jpg

Et cette année: il est juste parfait.

Ici , nous suivons Amélie au Japon.
Elle doit y retourner car une chaîne de télévision veut faire un reportage sur elle.

Au fil des pages, elle revient sur sa vie lorsqu’elle vivait là-bas.

Elle y retrouve Nishio-San, la gouvernante qu’elle avait quand elle était enfant et dont elle nous parlait dans « Métaphysique des tubes » .
Ce passage du livre est vraiment poignant.

Nous irons aussi à Fukushima, juste un an après le drame…

Puis , nous retrouverons Rinri, son amoureux japonais dont elle nous racontait leurs aventures dans « Ni d’eve ni d’Adam »

Tout au long du livre, on voit Amélie évoluer.
Au début , elle a peur de retourner au Japon mais elle finit par tomber dans la nostalgie heureuse, la seule forme de nostalgie que peuvent éprouver les japonais.

Un très bel Amélie.

Je conseillerais cependant de lire « Métaphysique des tubes », « Stupeurs et tremblements » et « Ni d’eve , ni d’Adam » , ses aventures au pays du soleil levant pour apprécier au mieux celui-là et bien comprendre ce que peut ressentir Amélie.

Mon seul regret: que ce soit si court… Comme d’habitude avec Amélie mais là, pour le coup, j’ai trouvé cela dommage.

Share Button

11 comments

  1. miss thelma says:

    j’en ai lu plusieurs d’elle a une epoque (mais dur de me souvenir des noms…comme pour bcp de bouquins que je lis d’ailleurs) mais il y en a certains que j’avais vraiment aimé…

    je testerais surement celui la alors!

    • krokette says:

      Avec elle, c’est tellement aléatoire pour moi, soit j’aime soit, je n’aime pas du tout et plus ça va plus j’ai l’impression que j’aime ses romans à caractére autobiographique

  2. Elaïse says:

    Je me disais que j’allais le lire, car justement il parlait du Japon, j’ai pas spécialement aimé « La métaphysique des Tubes », mais les 2 autres en revanche oui^^ Je vais aller me le procurer!

    • krokette says:

      Moi, c’est « Stupeur et tremblements » que je n’avais pas trop aimé :)
      Mais oui, vas-y et tu me diras ce que tu en as pensé :)

      • Elaïse says:

        Lu, en une heure… C’est trop court, après oui, c’est bien écrit et surtout très touchant, je me suis juste sentie roulée pour 16 euros! Le reportage tiré passe le 19 septembre sur france 5, je vais le regarder^^

  3. Amy says:

    Bon, comme je n’ai lu AUCUN Amélie Nothomb, il va falloir que je fasse quelques séances de rattrapage avant de lire celui-là, si j’ai bien compris !:D

Laisser un commentaire