« La vérité sur l’affaire Harry Québert » de Joël Dicker

web_dicker
À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces.

Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

joel-dicker-auteur-du-roman-la-verite-sur-l-affaire_506382_510x255

« Un bon livre, Marcus, ne se mesure pas à ses derniers mots […] Le lecteur doit se sentir envahi d’un sentiment puissant […] Un bon livre, Marcus, est un livre que l’on regrette d’avoir terminé » écrit Joël Dicker vers la fin de son roman et c’est vraiment le sentiment que j’ai eu…
J’ai vraiment été triste de le terminer, non pas parce qu’il est nul mais bien au contraire parce qu’il est absolument génial et passionnant.

Je l’ai trouvé parfois interminable pourtant, j’en avais marre mais c’était étrange, j’en avais marre non pas parce qu’il était chiant mais parce que l’intrigue nous prend tellement aux tripes qu’on a trop envie de vite connaitre la fin, de savoir… Mais il y a plus de 650 pages et le suspense est là jusqu’au bout même quand on pense que l’affaire est élucidé… Paf, cela repart de plus belle.
Hier soir, je tweetais d’ailleurs: « Allez, il me reste 50 pages de “La vérité sur l’affaire Harry Quebert” , vais-je avoir le droit à un nouveau rebondissement? »
Et bien oui et quel rebondissement, je n’en revenais pas!

Ce livre est complètement dingue!
L’intrigue est captivante et l’histoire bien menée.
Facile à lire.
Je le conseille à tous les fans de bons polars et de séries policières… et aux autres aussi! ♥

Share Button

11 comments

  1. Amy says:

    Pas lu, mais ça donne envie en effet ! Je me le note. (encore un, je crois que j’ai de la lecture pour 15 ans avec tous les articles de blogs qui conseillent des livres !)

    • krokette says:

      Haha, entre tous les livres qu’on nous donne envie de lire et les films qu’on nous donne envie de voir, on ne va plus s’en sortir ^^

  2. Lily2B says:

    C est drôle je n ai pas du tout apprécié je l ai trouvé long et pénible.
    Aussi au niveau de l écriture ça me gênait.
    Comme on dit les goût et les couleurs …
    C est quoi le prochain ?

    • krokette says:

      Remarque j’ai adoré le dernier J.K Rowling aussi alors que pas mal de mal l’a trouvé chiant :p
      Là, je suis en train de lire « Vivants » d’Isaac Marion, une histoire d’amour entre un zombie et une vivante ^^
      C’est pas de la grande littérature mais comme je suis malade , ça se laisse lire tranquillou et sans avoir besoin de trop avoir à réfléchir :)

  3. Lily2b says:

    Des fois de la littérature légère ça fait du bien, c est du plaisir !
    Je viens de finir « Lennon » de Foenkinos et j ai attaqué un livre dont je ne me souviens ps du titre ça commence bien !
    Soignes toi bien ♥

  4. Mapomme says:

    J’en suis à la moitié et je râle de ne pas avoir assez de temps pour avancer parce que moi aussi, je suis captivée ! Vivement les vacances de Pâques ! ;)

  5. Sandrine Piou says:

    Je viens de finir le livre grâce à tes bons conseils. Je l’ai adoré.
    Il est vraiment génial. Des rebondissements jusqu’au dernier moment !
    Je le relirais un jour mais bon ça ne sera plus pareil…

Répondre à vicky Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.