Le calcul de la mort

Hier après-midi, je ne sais pas pourquoi, je me suis amusée à compter le temps que je perdais chaque jour pour aller et revenir du travail.

En fonction des horaires des différentes lignes que je dois emprunter (3 minimum), en gros, je dois partir de chez moi minimum 1H30 avant mon heure d’embauche pour arriver avant celle-ci et pour rentrer le soir… re-belote car forcément, passée une certaine heure, il y a moins de bus et de métro et vlan, entre les temps d’attente entre mes correspondances: minimum 1h30 aussi!

Je perds donc 3h de ma vie chaque jour pour aller bosser… et après, je m’étonne d’être fatiguée!

Métro-boulot-dodo

Et comme je suis une psychopathe, j’ai voulu continuer mon calcul.

Cela fait plus d’un an que j’occupe ce poste, je me suis donc mise à compter combien de temps grosso-merdo, j’avais perdu en une année de travail en enlevant les 4 semaines de vacances que j’ai eu et là, j’ai cru me décomposer sur place.

720 heures de perdues ce qui fait 30 jours!
En une année, j’ai donc perdu un mois de ma vie à faire des trajets pour aller et revenir du boulot!

Un mois!!
C’est juste énoooooorme!
Et j’en reste un peu sur le cul!!

Après, je m’étonne de n’avoir plus le temps de rien…
Mais il est là, mon précieux temps… :(
Il part en fumée!

Il faut vraiment que je trouve un travail plus proche de chez moi!
(Et que je recommence à vivre!)

… Si vous aussi, vous passez beaucoup de temps dans les transports ou dans la voiture pour aller au boulot, ne faites pas pas ce calcul… C’est trop déprimant!

Share Button

4 comments

  1. Sandrine Piou says:

    Je mets autant de temps pour aller au boulot. Mais pour moi ce n’est pas du temps perdu. J’en profite pour faire des choses que je n’ai pas le temps de faire à la maison comme lire ou écouter des poscasts! ;)

    • krokette says:

      Je lis beaucoup aussi mais je ne lis pas de la même manière qu’au calme :(
      En plus comme j’ai pas mal de changement…

Laisser un commentaire