Le Panoramique des dômes: ce scandale scandaleux

Ce week-end, mes parents étant en Auvergne, avec mes futurs beaux-parents, nous avons eu l’idée de les emmener au sommet du Puy de Dôme grâce au panoramique des Dômes.

Quelle idée merdique!

Déjà, sur le parking, on se gare et après… rien ne nous indique par où aller, ça commence bien.

Ensuite, la facture fut salée: 9€50, l’aller-retour par personne.
9€50, c’est pas si cher me direz-vous mais si c’est pour être serrés comme des sardines à 300 avec à peine la moitié pouvant s’assoir… C’est un peu la loose!
Heureusement, le voyage ne dure que 10 à 15 minutes… Mais bon pour le coup, ça fait chère la minute.

Ma maman a un soucis au pied et ne peut pas trop marcher, du coup lorsqu’on doit un peu marcher, fauteuil roulant obligatoire.
En bas, pas mal d’installation pour les handicapés donc on se dit qu’on peut monter tranquillou avec ma mère.

Une fois, le train à crémaillère en gare, on nous fait monter.
Évidement les gens s’en branlent pas mal que ma mère soit en fauteuil roulant mais là, un employé du « Panoramique des Dômes » est venu nous aider. (Merci!)

Ma mère, mon père et Belle-Maman peuvent s’assoir. (Enfin, ma mère était déjà assise, quoi!)
Mon homme, Beau-Papa et moi, nous restons debout.

Durant la montée, il fallait être du bon côté car à gauche du train, la vue est magnifique; à droite, on a le droit à de l’herbe et de la caillasse et des chantiers.
Si on est situé au milieu du wagon, impossible de voir quoique ce soit!

Arrivés au sommet, on descend du train sur un quai super sombre.
Un ascenseur est prévu pour les personnes à mobilité réduite.
Pour les autres, c’est escalier mais bon, ça ne fait pas de mal… Hihi!
En sortant de la gare: une vue à couper le souffle… Sur un chantier en friche et sur des grues, on a déjà vu plus glamour!

Par contre, après, la vue sur la chaîne des puys et sur Clermont-Ferrand est fantastique.

Mais pour en profiter, les hommes galérent pour pousser le fauteuil de maman sur les chemins et il est tout bonnement impossible d’accéder au sommet du sommet et au temple de Mercure car l’accès ne se fait que par des marches.

Les services de restauration au sommet sont fermés … Ce qui est très con pour un dimanche dans un lieu touristique, non?
(Une dame parle aussi d’une exposition qu’elle voulait voir et qui était fermée aussi mais je n’ai pas réussi à vérifier l’information!)

Au moment de quitter le sommet, nous avons la joie de constater que l’ascenseur pour descendre sur le quai de la gare est en panne.
Enfin, on suppose qu’il l’est car rien ni personne n’est là pour nous le confirmer.
Ah si, en bas, quand ma mère a du descendre péniblement les deux volées de marche avec son pied qui lui fait souffrir le martyr!
Oui, en bas, on nous dit confirme que l’ascenseur est en panne mais qu’il y avait un autre ascenseur de l’autre côté…
Ha oui? Mais le signaler en haut, non?

Bon soit, ma mère va bien…
On voit qu’il y a une queue pour les personnes à mobilité réduite ou enceintes, on y va.
Et bien figure-vous qu’ils ont fait passer ma mère, mon père et ma future belle-mère et que nous, on nous a gentiment demandé d’attendre le prochain train… 1h plus tard! o___O

1h d’attente donc… sur un quai sombre, poussiéreux et sans aucun siège ou banc ou s’assoir.
Tant pis pour les personnes âgées, pour les femmes enceintes et les enfants… Tant pis!
Il faisait chaud, très chaud et pas un seul distributeur de boissons ni de distributeur de bouffe pour les petits creux: RIEN!

Pis voilà, je vois peu mes parents car ils vivent loin et là, je dois attendre trois plombes pour les retrouver… Les boules!
Et heureusement qu’on était venus à deux voitures parce que sinon ils auraient du attendre plus d’1h en bas comme des glands!

La majorité des gens de notre « wagon » au retour exprimait son mécontentement.
Je n’ai pas entendu une seule personne en dire du bien.

Non, vraiment, ce panoramique des dômes n’est vraiment pas une réussite.
On me dira surement que ce n’est que le début… Bah oui mais quand on veut ouvrir un truc, on s’arrange pour que personne ne soit (trop) déçu, non?
Organisation qui laisse à désirer.
Manque d’indications.
Manque de communication.
Manque d’installations pour les personnes à mobilité réduite.
Manque d’installations de confort au sommet.
Et selon moi et mon futur beau-père de grosses lacunes au niveau sécurité.
Une barrière n’était pas fermée sur le quai et moi, je trouve qu’au sommet, trois batons et une corde pour séparer le chemin du vide, ce n’est vraiment pas suffisant.

Pourquoi ne pas attendre d’être fin prêt pour ouvrir?
Cela aurait évité pas mal de déception.

Déjà que la journée d’inauguration avait été un désastre!

Tssssss!
La panoramique des dômes, c’est fait!
Et pour nous, ce ne sera plus à refaire.

A lire aussi à ce sujet, l’article de mon amoureux: Panoramique Des Dômes: Le Petit Train De L’Enfer.

Share Button

10 comments

  1. Mandy says:

    Ahhhh l’accès aux personnes handicapés sur les sites touristiques, du grand n’importe quoi! Je travail dans le tourisme, 1 des 2 sites ou je bosse a le label tourisme et handicape (sachant que le 2e reste largement accessible mais pas encore labellisé) dès l’entrée le public est informé! Je trouve que c’est un minimum de le signaler si les infrastructures ne sont pas accessible même si c’est temporairement lié à une panne, ça arrive mais il faut prévenir ou dans ce cas proposer un tarif! Les 2 sites ou je bosse proposent un tarif handicape même si tout est accessible!!
    J’avais vu ce site dans un mag de tourisme, ça me tentait si un jour je passais en Auvergne mais vu ce que tu dis je pense me tourner vers autre chose….

  2. Grazou says:

    Sans rires, ça a l’air bien naze. Et laissez les gens attendre une heure debout : Bravo!
    Moi qui aie des problèmes de dos autant te dire que je n’irais pas subir ça

Laisser un commentaire