Le swap marathon de lecture du mois de Novembre

Ce mois-ci le thème du swap marathon de lecture était « Un livre qui parle d’art » et encore une fois, Solaine a été trés inspirée. :)

Encore une fois, j’ai été gâtée.

D’abord avec pleins de petits personnages parmi lesquels des super-héros trop rigolos.

  • Une carte Marilyn Monroe.

  • Un échantillon de « Scandal by night » de Jean-Paul Gaultier qui sent vraiment trés bon.

  • Un marque-page « La panthére rose »
    J’aime beaucoup ces petits marque-pages magnétiques.
    Je m’en sers beaucoup dans mon agenda.

  • Un aimant Picasso à coller sur mon frigo.

  • Un calendrier de l’avent à construire et à remplir.

  • Un stylo diamant:

  • Une déco pour mon nouvel appartement

  • Des gommes emojis Mickey et Minnie trop mignonnes.

  • Une trousse « Stitch » qui est mon personnage Disney préféré au monde.
    Trousse qui contenait deux stylos: Un Stitch et un Groot.

  • Un boite Mickey Vintage qui contenait des sablés fait maison terriblement bons.
    J’ai trouvé l’idée vraiment chouette!

Et pour ce qui est du livre, j’ai reçu:

  • « Comment papa est devenu danseuse étoile » de Gavin’s Clemente-Ruiz.

Depuis qu’il est au chômage, Lucien Minchielli, 47 ans, est affalé sur le canapé du salon. Sophie, sa femme, n’en peut plus. Un jour, subitement, il reprend le sport et s’inscrit au cours de danse de sa fille Sarah, qui en est mortifiée. Paul, le petit dernier, se réfugie chez sa grand-mère, une ancienne danseuse étoile du Bolchoï que son mari a abandonnée à l’annonce de sa grossesse.
Si la danse est une histoire de famille chez les Minchielli, Lucien s’était jusque-là bien gardé de s’y intéresser. Comment la famille va-t-elle survivre à ce nouvel épisode qui bouscule tout son équilibre ? Lucien va-t-il finir par s’expliquer sur cette soudaine et incompréhensible lubie ?

Hâte de le lire, rien que le titre me faire sourire donc cela promet. :)

Aprés ma semaine bien merdique, je dois avouer que ce swap tombait à pic.

Merci beaucoup beaucoup Solaine! :)

Share Button

One comment

Laisser un commentaire