Les zombies et moi!

Le week-end dernier, c’était le 27/24 de Podradio.
Le grand live annuel!

Pour l’occasion, on m’avait demandé de faire une petite chronique sur les zombies.
Je suis désolée pour ceux qui ont écouté… Je ne suis pas très à l’aise quand il s’agit de parler devant un micro mais j’avoue, c’était rigolo.
J’avais préparé des petites notes et tout et j’ai décidé d’en faire un petit article.

Evidemment, je n’ai pas la science infuse des zombies…

Vous êtes prêts?

Ma première expérience zombiesque a eu lieu un beau jour d’hiver en 1983, j’avais 3 ans et ce jour-là, j’ai eu la peur de ma vie et je pense que mes parents aussi. 
Nous étions chez ma grand-mére et on m’a demandé d’aller chercher ma soeur qui regardait la télé à l’étage.
Arrivé en haut des marches, j’ai vu dans l’encadrament de la porte, une créature horrible surgit de la télévision. 
Tétanisée, j’ai eu un mouvement de recul et je suis tombée dans l’escalier, me fracassant la tête contre le mur du bas.
Rien de grave… Si ce n’est que ce jour-là, Michael Jackson avait fait de moi, la fana de zombie que je suis maintenant.

Oui, parce qu’au lieu de me vacciner à vie, cela a eu l’effet totalement inverse, ce visage dégoutant partant en lambeaux avait attisé ma curiosité!

A 5 ans et demi, mon film favori était «La nuit des mort-vivants» de George Romero.
Romero qui est devenu un véritable Dieu pour moi. 
Mon premier blog s’appellait d’ailleurs Romero is my hero.

Zombie est à l’origine un nom qui désigne des revenants dans le folklore lié au vaudou haïtien, les morts étaient réanimé par un sorcier et resté sous le contrôle de ce dernier.
(Mais je crois qu’on parle aussi de revenants dans des récits moyen-âgeux!)
Il désigne dans les films, livres, jeux vidéos et même dans les séries télé des cadavres qui s’animent par le biais de la sorcellerie ou de gros fails de la communauté scientifique. 
Ils sont la plupart du temps assez limités dans leurs mouvements et leur reflexion et ne sont guidés que par une chose: «MAAAAAAAAAANGER» de préférence de la chair humaine… mais ils peuvent aussi être rapides et doté d’une grande force physique.

Commençons à parler du zombie au cinéma. 

Croisement être le fantastique et l’horreur, le film de zombie se caractérisque par la présente de cadavres humains révenus à la vie.

Le premier film du genre, White Zombie sorti en 1932 , repose sur le folklore haïtien , une jeune femme est transformée en zombie parce qu’un homme s’éprend d’elle et veut que son fiancé la croit morte. 

10 ans plus tard, Jacques Tourneur s’inspirera aussi de la sorcellerie from Haïti pour son Vaudou, l’histoire d’une infirmière qui se rend compte que la malade dont elle doit s’occuper est en fait un zombi.

Il faut attendre 1968 et «La nuit des morts-vivants» de George A. Romero pour que le zombie devienne un mort-vivant cannibale qui zombifie ses victimes en les mordant et mettant ainsi en péril l’Humanité.

Mal accueilli par les puritains américains, le film attire l’attention (Ils sont cons, ces puritains!) 

Ce film qui est le premier volet d’une trilogie avec «Zombie» et le «Jour des morts-vivants» fixe les règles modernes du cinéma du genre. 


Entre temps, il y a eu quelques films sympas comme notamment, le génial Braindead de Peter Jackson.

Mais c’est à partir des années 2000 que le film de zombie revient en force grâce notamment aux adaptations ciné des jeux vidéos «Resident Evil» , à Danny Boyle et son «28 jours plus tard» ou encore Zack Snyder et «L’armée des morts» qui n’est qu’autres qu’un remake du «Zombie» de Romero.

Films où les zombies sont plus vifs et intelligents, exit l’angoisse ici, on vous donne de l’action.

Le zombie des années 2000 perd la dimension politique et subversive de ses prédécesseurs aussi. 
Plus réellement de message à passer mis à part: plus de gore!

Comment ne pas parler des parodies tels que l’excellent «Shaun of the dead» , «Bienvenue à Zombieland» ou encore «Fido» , le zombie domestique.

Je n’oublierais pas de citer le fabuleux «La Horde» de Yannick Dahan et Benjamin Rocher, film français sorti en 2010, il n’est pas parfait mais assez bien fichu et si vous avez l’occasion de voir le documentaire «Viande d’origine française» car ce documentaire est vraiment extra, on y apprend des tonnes de choses sur le cinéma d’horreur en France.

Les zombies sont aussi les héros de plusieurs jeux vidéos dont le plus célèbre reste Resident Evil. 

Enfin, Héros, tout est relatif puisque comme dans les films, ils sont là pour se prendre des balles dans la tête. (Les pauvres!) 

Il y a aussi Left 4 dead et plus récemment Dead Island auquel j’ai essayé de jouer, en vain, j’ai lu «Le guide de survie en territoire zombie» , moi…
Je refuse de m’aventurer dans une salle de bains pour aller chercher un truc ne sachant pas ce que je pourrais trouver derrière la porte. 

Je pourrais aussi citer «Red Dead Redemption» et son extension « Undead Nightmare » pour le reste, je laisserais la parole aux gamers aux risques de dire des conneries.
Moi, le seul jeu avec des zombies que je gére, c’est Zombie Farm.

Côté littérature, je pense que tout le monde a déjà entendu parlé du «Guide de survie en territoire zombie» de Max Brooks (le fils de…), un livre qui peut vous sauver la vie (Si, si!) où il nous explique comment lutter contre les victimes du solanum (le virus responsable de la zombification) , il y passe en revue les différentes aptitudes des zombies mais aussi les différents types d’épidémie et les techniques de combat et de défense: un livre à toujours avoir près de soi, sait-on jamais!!

Comment ne pas parler de David Wellington aussi.

Ce monsieur s’est fait repérer en écrivant une séries d’histoires sur un blog et a depuis sorti entre autres choses, une trilogie appellé Zombie Story.

Les zombies s’attaquent aussi à la chick-lit, entendez par là, la littérature pour gonzesses avec des livres avec des titres aussi intelligents que «J’ai embrassé un zombie» , «Zombie thérapie» ou encore «Zombie Bussiness».

Mais niveau bouquin, ce qui m’a emoustillé le plus, c’est quand même le comics: Walking Dead dont est inspirée (de loin) la série TV.

Il y a des tonnes de BD où apparaissent des zombies mais je pense que celle-là est la plus incontournable.

Un scénario en béton, un super traitement des personnages ce qui les rend super attachants (ou ennervants!).

La violence est présente et ce n’est pas toujours à cause des zombies qui pourraient passer pour des petits poneys à côté de certains personnages vivants… 

C’est super addictif, j’ai dévoré les 15 premiers tomes en 3 jours de RTT et j’ai pleuré à plusieurs reprises tellement l’émotion est présente. 

Un chef d’oeuvre zombiesque!

Pour ce qui est de l’adaptation TV, j’avais adoré la saison 1 puis, j’ai lu les comics en attendant la saison 2 et pour le coup, la saison 2 m’a paru tellement fadasse et molle comparé aux comics que je me demande si je vais regarder la 3e saison qui sera diffusée prochainement aux Etats-Unis.

Dans la première saison, on sent qu’ils veulent survivre.

Dans la saison deux, ils sont là, à se tourner les pouces comme des cons, nous, on veut des coups de pioches dans la gueule en lambeaux des zombies, au lieu de ça, ils se tripotent la nouille avec leurs sentiments…
Osef des sentiments, bordel, l’Humanité est dans la merde! 

Sortez vous les doigts du cul! 

Deux personnages importants de la BD sont butés comme des merdasses et Rick et Lorie passent leur temps à se demander où est Carl, leur fils! 

Les zombies attaquent et eux, ils ne savent pas où ils garent leur chiard!

Pour voir une bonne série avec des zombies, je vous conseille Dead Set, une mini-série anglaise dont rien que le synopsis fait rêver: «Le pays est en émoi suite à l’attaque de morts-vivants qui massacrent la population. Les participants de l’émission de télé-réalité « Loft Story » ignorent ce qui se trame à l’extérieur. Pas pour longtemps…» , elle est vraiment top!

Et là, vous vous demandez… Et si cela arrive, si les zombies attaquent… Comment survivre?
Pas de soucis, les amis, voici quelques petites astuces pour vous!

Déjà, la balle dans la tête: Radical!
Bon ok, encore faut-il avoir un gun sur soi et savoir tirer.
Mais je me dis, une bonne montée d’adrenaline et hop, on devient champion de tir!

Pour passer inaperçu au cas où, vous voudriez traverser une horde de zombie (Pauvres fous!) , chopez un zombie isolé, buter le… (Si vous n’avez pas de flingue, un coup de pelle devrait faire l’affaire!), découper le en fines lamelles et recouvrez-vous en afin de vous imprégner de son odeur.
Effet garanti!

On ne s’attache pas, à personne… car un malheur est si vite arrivé… ou zombifié!

On ne fait confiance à personne non plus car la plupart des gens préféreront vous sacrifier plutôt que de crever.

Si les zombies sont rapides, un conseil, arrêtez la mal-bouffe, l’alcool et compagnie car il faudra surement couriiiiiir et viiiiiiiite!
N’hésitez pas à faire un petit footing tous les matins pour la forme.

Ne soyez pas débiles: évitez de sortir la nuit, hein!
Vous ne verrez rien, par contre, eux, ils seront attirés par votre odeur!

Et le jour, soyez le plus silencieux possible quand vous vous déplacer, histoire de ne pas attirer leur attention.
D’autant que là, où il y a un zombie, il y en a souvent pleins derrière.

Planquez vous en lieu sûr et sortir garder près de vous un petit necessaire de survie car il se peut que vous ayez à fuir à tout moment car c’est futé, ces trucs là, cela fini toujours par nous retrouver.

Et surtout, ayez toujours un objet contondant à porter de main.
Vous avez tous vu les Experts, vous savez comment exploser un crâne!! (Si, si!)

Sur ce, si vous avez des films, des livres ou autres à me conseiller sur les zombies, je suis toute ouïe et avide de savoir zombiesque!
Hihi.

Share Button

25 comments

  1. Leina says:

    Alors en bouquin, « un horizon de cendres » de Andrevon, un très bon bouquin bien angoissant, et dans un registre plus « fun », « orgueils et préjuges et zombies ».

    En série, Death Valley, je n’ai pas personnellement resté mais Yo est hyper enthousiaste!

    Voilou :)

  2. mahiko says:

    Grande amatrice de zombie c’est un plaisir de lire cette articles ^^
    malheureusement rien à te conseiller, car malheureusement malgré le nombre de film sur les zombies peut sont bon et tu les a déjà cité.

    Par contre je ne savais pas qu’il y avait des bouquins sur fille avec des zombie oO
    Je me demande ce que ça peut donner…
    Quoique j’ai vu un film avec un zombie végétarien amoureux… est-ce que ça peut être pire???
    Par contrez toujours pas vu Fido bien qu’on me les conseiller… vais finir par me laisser tenter ^^

    Je n’ai pas accroché a dead set même si je reconnais que l’histoire était vraiment bien trouvé!

    J’ai aussi adoré Walking dead, la BD est juste géniallissime, à peine gnangnan et pour moi assez représentative de ce qui pourrait se passer.
    J’aime beaucoup la série aussi, qui bien que tiré du comics est assez différentes ducoup je fais quand même une bonne distinction entre les 2 qui me permet de bien apprécier la série.

  3. Colline says:

    Moi, j’avais bien aimé un truc qui s’appelait Zombie Honeymoon.
    Bon, ça ne volait pas haut mais j’avais bien aimé

  4. Olivia says:

    J’ai l’impression que les zombies vont avoir le droit eux-aussi à un truc merdique comme le Twilight pour les vampires!

    Tiens, en parlant de vampire, le dernier True Blood alors?

  5. Jessy says:

    J’adore s zombies, presque autant que les dinosaures, c’est pour dire !
    Je vois que l’on a beaucoup de références en commun dans ta sélection.
    Bonne journée.

  6. Stephanie says:

    Super article, trop fan,
    Et le livre « je suis une légende » ainsi que son adaptation cinématographique avec will smith. Mais de mémoire tu n’avais pas aimé ce film.

    • krokette says:

      Ce ne sont pas des zombies dans « Je suis une légende » , enfin dans le film pourri, je ne sais pas ce qu’ils ont voulu faire mais dans le livre, c’est plus des vampires chelous ^^

  7. Mariloure says:

    C’est marrant, je suis en plein dans ma période zombies ! Je viens de finir les deux saisons de Walking Dead (et l’image sur Carl est on ne peut plus vrai, j’adore !) et je lis World War Z, de Max Brooks. Il est sympa ce livre, on découvre une façon intéressante de parler des zombies, par petites nouvelles, je le conseille !

  8. ohoceane says:

    Dis donc, je te découvre sous un nouveau jour ! Tu en sais des choses sur ces drôles de monstres ! J’ai failli acheter le guide de survie en cas d’invasion zombies, tu me redonnes envie là ^^

  9. Sophie-Lili says:

    Pour s’entraîner avant l’invasion, ils ont sorti une application : zombies run !
    Ça permet d’avoir une aventure audio avec des zombies pendant qu’on fait son jogging. J’ai même hésité à me mettre au sport pour pouvoir en profiter, c’est dire !

  10. Elisabeth says:

    Je ne suis pas une experte des zombies mais je trouve ton article vraiment sympa surtout les conseils pour les tuer.
    Me manque plus qu’à apprendre à tirer,avoir un flingue ou autres objets tranchants,à me mettre au footing et à l’attaque !!! lol

    • Elisabeth says:

      Ce n’est pas mentionné dans l’article mais il y a également des rassemblements où des personnes se déguisent en zombies.

Laisser un commentaire