Magic Maman nous prend pour des glands

Hier sur Twitter, je suis tombée (Aïe!) sur un article intitulé: « Comment choisir le sexe de son bébé »… Oui, CHOISIR!
Rien qu’en lisant le titre, je me suis dit: « Bienvenue à Gattaca ».

Choisir… N’est-ce pas un peu abusé comme terme?
Genre si je fais tel ou tel truc… Obligé, j’aurais un petit garçon OU une petite fille.
Et sinon la marmotte?

Je me suis dans un premier temps dit que c’était pour que leur titre aie un certain impact mais en fait même l’article est bourré de termes évoquant un choix, une décision.

Outre, la recette de grand-mère : si tu manges sucré, tu auras une fille et si tu manges salé: un mec.
(C’est marrant mais je connais une grande amatrice de sucré qui ne nous fait que des garçons.)

Nous avons des abbherations genre si tu manges des céréales au petit dej, tu auras un garçon.
On parle aussi de la température des couilles du futur papa… J’imagine déjà des nanas avec un chalumeau pour flamber les bijoux de leur mec avant un rapport pour être certaine d’avoir ce qu’elles veulent.

Si vous voulez une fille: jeter les slips de votre mari et demander lui de porter des caleçons.
Qu’en est-il pour les hommes qui portent des strings… Ou rien?

Si tu te fais prendre sauvagement de préférence à quatre pattes: garçon!
Par contre, le pépère missionnaire à la lueur romantique des bougies, te donneras une fille.

Si tu baises une nuit de pleine lune: Garçon (ou Loup-garou!)
En pleine journée: une meuf!

Par contre, l’article ne nous dit pas que pour avoir des jumeaux, il faut une double-pénétration.

Et qu’en est-il si on se fait prendre sauvagement en missionnaire en mangeant des céréales accompagnée d’une bonne tranche de bacon avec un slip sur la tête et ses couilles dans le four?

Share Button

34 comments

    • krokette says:

      Y’a un truc qui dit aussi qu’il y a un calendrier chinois
      Si tu fais l’amour tel jour à telle heure, T’auras un garçon o___O
      (Tout le monde sait pourtant que les foetus de petite fille finissent en chair pour raviolis… Si, si, j’ai vu ça dans un film « Nouvelle Cuisine!)

  1. Suzanne Helen says:

    Ma belle mère qui ne met jamais de sel dans ses plats a eu 4 garçons avant d’avoir une fille, lol !

    Après, je ne sais pas ce qu’elle faisait des autres « paramètres » évoqués ici ;)

  2. Cookingsev says:

    Ton article me fait rien rire, c’est du n’importe quoi !!!
    Je ne comprend pas j’ai eu une fille alors que j’ai mangé des céréales tous les matins, mon homme porte des slips…. on a dû se louper quelque part ah ah ah
    Et dire que certaines croient à ces trucs…

    • krokette says:

      Quand un truc m’énerve, j’ai du mal à rester polie ^^
      Ce site est lue par des tonnes de femmes , faire ce genre d’articles pleins d’âneries, c’est nul de leur part

  3. Marie-Anne says:

    Certaines méthodes fonctionnent, bien qu’elles ne soient pas fiables à 100%… le tri des spermatozoïdes donne des résultats intéressants, bien que pour ma part j’aimerais avoir l’expérience, en tant que (peut être hypothétiquement un jour) future maman, d’élever des garçons et des filles. Si les attentes sont les mêmes quel que soit le sexe de mon enfant (je ne peux leur souhaiter que du bonheur car je ne sais pas de quoi leur futur sera fait) la manière d’aborder certains sujets (la puberté notamment, ou le rapport à l’autre sexe) ne doit pas forcément être la même.
    Il paraît que les égyptiennes urinaient sur deux types de grains de blé, celui qui germait en premier indiquait paraît-il le sexe de l’enfant à naître (lu chez Christian Jacq je crois). C’était pas super précis non plus! =P

    • krokette says:

      C’est surtout le choix des termes qui m’a foutu en pétard: choisir, décider… On ne « choisit » pas le sexe de son enfant… Sauf à Gattaca ^^
      Je suis sûre que certaines mettent beaucoup d’espoir dans ce genre de méthode …

  4. pocketmonster says:

    mdr, j’adore ta critique du sujet… c’est très intéressant…
    en tout cas, si on doit tout essayer, on est certain de se retrouver avec une tribu !!

  5. Stela says:

    Ptdr!!! Ton final (et mes rires) résume(nt) bien la débilité profonde de ces « croyances ». Incroyable!! Bon allé je vais manger une tarte aux fraises pour une fille ;p

  6. Le Colibri says:

    MDR ! Ta dernière phrase m’a tué :D Bon quand l’heure sera venu, j’irais congeler les coucougnettes de mon cher et tendre, il va apprécier tiens :D
    Bisous et merci pour la marrade ;)

  7. Carole Nipette says:

    C’est pas du second degré ?!! sinon c’est dingue…
    Le mot de choix est horrible dans le sens où on sait ce que les filles dans certains pays si les parents voulaient à tout prix un garçon…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.