Même les grosses ont le droit au #harcelementderue

Mardi, alors que je me rendais tranquillou à l’auto-école pour aller au code, j’ai été interpellé dans la rue par un groupe de mecs (Tu sais les mecs qui sont là pour faire des travaux et que tu ne vois jamais bosser!) , je ne me suis pas retournée et j’ai filé droit… Je savais qu’ils allaient me sortir une vacherie, c’est tout le temps comme ça lorsqu’ils m’interpellent dans la rue… TOUJOURS!
Et je ne m’étais pas trompée, au moment d’ouvrir la porte, je les ai entendu, hilares, hurler: « Elle va passer son permis poids lourds, vous pensez? »

Non mais LOL, les mecs!!
Bravo!!
Hahaha!
J’espère que vous êtes fiers de vous!

Oui, je suis obèse.
C’est vrai.
Un gros poids lourd au dessus de ce que la société appelle la normalité.
Un grosse vache.
Un gros tas.
Et ce malgré les 20 kilos perdus ces 6 derniers mois!
JE SUIS GROSSE!

Je suis grosse et de ce fait, on se permet de m’insulter dans la rue!
Car ce qui m’est arrivé ce jour-là est loin d’être un cas isolé.
Cela m’arrive souvent… Tout le temps quand je suis seule!
(Bah oui, ils n’auraient pas les couilles de le faire si j’étais en présence de mon homme!)
« Hey, la grosse! »
« Regarde, Maurice, ta femme… Ou du moins la seule que tu serais capable d’avoir »
« Avec ton gros cul, la sodomie avec toi, ça doit être comme faire du trampoline »
Et j’en passe!

J’encaisse!
Parfois, je me retourne pour leur montrer mon plus joli doigt…

Mais le plus souvent, j’encaisse… Je ne dis rien.
Parce que j’ai peur qu’on me dise des saloperies bien plus dégueulasses ou pire encore…
Et que j’ai déjà assez mal comme ça.

Pendant ma leçon de code, j’ai pensé à toutes les filles qui se font harceler dans la rue par des inconnus et je me suis dit que moi, mes harceleurs, ils n’étaient pas si inconnus que ça.
Ils bossent pour une entreprise et le nom de l’entreprise est inscrit partout sur leurs équipements…
Et j’ai eu un déclic!
Et si en bonne vieille grosse salope, je passais un petit coup de fil à leur employeur?
Cela ne changera surement rien mais cela me fera du bien!

Share Button

44 comments

  1. ClemCupcake says:

    Je ne suis pas une habituée des commentaires mais là j’ai été hyper choquée par ton histoire ! c’est inacceptable autant qu’intolérable ! Tu as bien raison, tu devrai te plaindre à leur boîte. D’ailleurs je suis sûre que tu ne sera pas la seule à te plaindre d’eux. Parce que être con c’est un art de vivre au quotidien et ils ont l’air d’être de vrais artistes !!!

    • krokette says:

      Effectivement, j’en ai discuté avec des filles à mon cours de code et elles en prennent aussi pour leur grade et des commentaires bien salaces.

  2. Malicia says:

    Franchement, je te dis « go ». C’est salope, c’est pas cool… mais merde, ils se permettent bien d’être insultants envers toi alors pourquoi ne pas rendre la monnaie de leur pièce. Pour une fois qu’on le peut…
    Des bisous ;)

    • krokette says:

      J’ai employé le terme salope pour me mettre à leur niveau.
      J’ai récupéré le numéro de téléphone de l’entreprise.

  3. Marmouzets says:

    Salope ? Ben merde alors !!! Si tu es une salope de refuser que ces porcs t’insultent, ils sont quoi eux ???

    Non, tu dois le dire, tu dois les arrêter ! Je suis hallucinée par tant de connerie, je ne pensais même pas que des hommes puissent être aussi cons !!! J’en ai les larmes aux yeux de lire ça, je n’ose même pas imaginer ce que tu peux ressentir en entendant ces horreurs :(

    Passe ce coup de fil, ils sont coupables, pas toi !!!

    Et bisous, tout plein, tout plein.

  4. Trukmus says:

    ouais, passe le ce coup de fil (je pense qu’on est un peu pareil coté mophologie, et je n’ai heureusement jamais entendu ce type de commentaires) et vu qu’ils ont le nom de leur entreprise partout, c’est un peu comme s’ils la représentaient et une entreprise représentée comme ça, c’est pas top…
    Pleins de bises

  5. pocketmonster says:

    hé oui ces gens qui se permettent de faire des commentaires dans la rue savent très bien à qui ils s’adressent…
    jamais ils n’iraient dire à une bande de mecs en survets/casquette qu’ils ont un look de merde ou à une armoire a glace tatouée que c’est des decalcos…
    nan, toujours ils s’en prennent a des proies faciles !!
    donc toi aussi, de ton coté joue la facilité et appelle !!
    tu as raison, ca soulagera au moins !!

  6. iWebgirl says:

    Je te comprends totalement car j’y ai parfois droit moi aussi. Je dois dire qu’heureusement,, c’est devenu rare mais ça fait toujours aussi mal… Les dénoncer ne servira sans doute à rien mais tu auras moins ce sentiment d’impuissance qu’on peut ressentir quand on ne sait pas comment réagir. Pour en revenir aux mecs des travaux, j’ai remarqué que leur passe-temps favori (autre que de se planquer dans leur algeco pour boire le café, la bière, siffler pendant des heures et parler grossièrement), c’est de mater les nanas comme des vulgaires morceaux de viande. Je me dis qu’il faut vraiment être un gros beauf qui crève la dalle, con et vicieux pour considérer les nanas comme des poupées gonflables. Et crois moi, avoir leur connerie, c’est bien pire que d’avoir des kilos en trop. Eux, dans 6 mois ils seront toujours aussi cons !

    • krokette says:

      La dernière fois, j’étais morte de rire alors que j’attendais pour traverser la rue, une vieille dame à sa fenêtre les a interpellés:
      « Hey, messieurs, c’est quoi le truc qui fait du bruit, là-bas?
      – C’est un truc qui aspire ce qu’il y a dans les égouts, madame! »
      Et la femme leur a balancé un fabuleux:
      « Bah allez le surveiller au lieu de glander »
      J’étais morte de rire ^^

  7. Pauline Ph says:

    Ca me fait mal au coeur de lire cet article interpellant de vérité.
    Ces insultes, j’en ai moi aussi fait les frais pendant longtemps, même si depuis deux ans les gens ont la maturité de les faire dans mon dos plutôt qu’en me les criant dans la rue, ce que je préfère, quand-même.

    Tu connais que trop bien le sourire mauvais & moqueur du connard qui te regarde en te criant des yeux « grosse vache, va ». Et tu sais que dès qu’un groupe de gars t’interpelle, généralement, c’est pour se payer ta gueule et t’insulter.

    J’ai eu énormément de mal à vivre ce genre de chose et, même si ça m’arrivait rarement, ça avait beaucoup d’impact sur mon moral. Lorsqu’un inconnu m’interpellait, même si c’était en bonne intention & pas du tout dans le but de se foutre de moi, je m’apprêtais à me faire humilier. Et si on me disait « hé, t’es jolie », inconcevable pour moi de penser que c’était pas de l’ironie ou de la méchanceté mal placée.

    Un calvaire. Je me demande franchement comment ça vient à l’idée aux personnes d’insulter quelqu’un, comme ça, juste parce qu’il est gros. Ou moche. Ou handicapé. Ou pauvre. Et les gens ne font ça que lorsqu’ils sont en groupe, pour se donner de l’importance. Faut pas demander la mentalité.

    Personnellement j’ai choisi la solution de facilité; Pour me plaire plus à moi même, améliorer ma santé mais aussi me « fondre » mieux dans la société, trouver un job, ne pas être sans cesse jugée et discriminée sur mon poids, j’ai commencé un régime. Et depuis « ça va mieux ». Même si ce n’est pas nous qui devrions nous conformer aux cons, c’est parfois trop lourds de leur faire face sans arrêt!

    • krokette says:

      J’ai toujours travaillé
      J’ai perdu 20 kilos depuis le mois de janvier donc niveau reprise en main, je pense faire ce qu’il faut :)

  8. Alex says:

    Je suis affligé de lire ce genre de choses. Je suis un homme (je précise) et ça me fait beaucoup de peine de voir comment les femmes sont traitées.

    Je ne me suis jamais livré à ce genre de comportement (même lorsque j’étais adolescent et stupide).

    Je suis sincèrement desolé que vous soyez obligé de subir ces propos blessants et humiliant. On me rapporte de plus en plus de faits comme celui-ci dans mon entourage.

    Je ne sais pas pourquoi mais ça me ramène à chaque fois à l’époque ou j’étais à l’école primaire et ou l’humiliation entre enfant était quotidienne. Je ne supportais déjà pas le fait que des enfants soient humiliés de la sorte, du coup ça se terminait toujours avec la trace de la semelle de mes Nike sur la gueule d’un de ces petits cons et au final j’étais puni et mes parent convoqués : )

  9. Charlotteofraises says:

    A ta place, je passerais le coup de fil vite fait, en précisant que tu hésites encore à porter plainte ou non contre la boîte en question….histoire qu’eux aussi se fassent un peu harceler, non mais!!!!!!

  10. Tâta tricot says:

    Je te comprends et je déteste ce genre de remarque! J’ai une forte poitrine et je ne peux pas me permettre de mettre des décoletés car je ne me sens pas à laise avec ces regards salaces! Alors si tu as l’occasion de les dénoncer, fonce !

    • krokette says:

      C’est dingue quand même de devoir se priver de faire ci ou ça parce qu’il y aura toujours quelqu’un pour faire une remarque :/

  11. drine says:

    Quelle remarque subtile, quel humour ! Je sais pas si j’y fais plus attention en ce moment, mais je trouve que les cons sont particulièrement décomplexés… Et l’effet de meute aidant, ils ne se sentent plus pisser…
    Bien désolée pour toi krokinette, plein de câlins-bisous de ma part !

  12. Allie says:

    Bande de con sérieux, sa m’enerve au plus au point ce genre d’attitude, j’ai aussi eu le droit a des attaques et mots pareil durant mon adolescence et franchement j’en garde un souvenir amère, maintenant plus rien bien que je ne sois pas du tout du tout un fil de fer mais parfois toujours peur que sa recommence! ma belle ne te laisse pas démonter ok ? Et oui passe un coup de fil a la boite histoire de bien leur sonner les cloches! Je dis toujours qu’il ne faut pas laisser passer les choses car sa entretiens la connerie humaine!

  13. Cceluikidikiest says:

    Je savais les gens bêtes mais pas à ce point !! Je trouve cela irrespectueux et TRISTE ! Et je ne comprends pas leur démarche… A quoi ça sert une insulte gratuite, balancée à qqun qui passe devant soi ??!!

    Vas-y! appelle…

  14. Elisabeth says:

    Ton histoire m’a très touché.
    Ils sont vraiment cons et ont une attitude pathétique ces gars là.La méchanceté gratuite m’horripile.
    Tu devrais appeler leur employeur.Ils méritent de se faire réprimander par leur employeur vu leur comportement (préfèrent insulter les gens que de faire leur boulot).

  15. Bulles de Flo says:

    Que dire… Nous sommes dans le même cas, mise à part ma « chance » : j’habite dans un quartier où les mecs « apprécient » les femmes avec des formes et même au-delà. J’ai donc le droit à des regards plus qu’appuyés et des réflexions plutôt que de vraies insultes, même si elles existent aussi.
    Bref, ton article me remet en mémoire les constants regards que je subis au quotidien dans les transports.. etc. Sans compter ma bonne vieille jeunesse avec toutes les insultes des gosses.
    Tu as du courage de le prendre avec tant de distance, au moins en surface. Courage et merci pour ce bel article.

    • krokette says:

      Disons que je prends sur moi.
      Cela m’atteint mais bon, je prefere garder une certaine distance sinon cela risque de me déprimer! ^^

  16. Tatie Choukette-sama says:

    Et si c’était que dans la rue…
    Par exemple au boulot t’as toujours une personne qui se veut « gentille » qui te demande de façon détournée comment tu fais pour t’accepter.
    Ou encore à la fac/lycée/collège les gens qui te désignent comme LA grosse.
    Et enfin ton médecin qui plutôt que de t’aider t’enfonce encore un peu plus en te disant « Mais mademoiselle faudrait peut être manger moins ». Mais c******d t’as pas pensé que c’était peut être pas du seulement à la bouffe? J’ai changé de médecin cela va sans dire.
    Ah! Et le truc le plus marrant ce sont tes amies filles qui sont minces qui te disent « nan mais arrête! une fille sans formes c’est comme un jean sans poche tu ne sais pas où mettre les mains ». Et ma main dans ta tronche tu la veux? Parce que bon entre toi et moi, le mec de tout à l’heure, il a pas hésité! C’est toi qu’il a draguée.
    Bref je suis « un peu » sensible en ce moment (comprenez la chaleur, l’été, les maillots de bains toussa toussa…) donc excusez moi toutes (et tous?) pour ce commentaire un peux virulent.

    • krokette says:

      Oh mais tu as tout à fait le droit de pousser ta gueulante!! :)
      Je ne suis jamais tombée sur un docteur comme ça.
      Ah si: une dermato o__O
      J’étais allée la voir car je perdais beaucoup mes cheveux et elle m’a sorti: « Cela ne m’étonne pas: vous êtes grosse »
      Euh?
      Il est où le rapport?

  17. Jen says:

    Je ne vois pas en quoi ce serait « salope » de contacter leur compagnie. Il s’agit d’une incivilité, que ce soit dirigé contre une fille « grosse », « maigre », « moche » ou quoi que ce soit. Je serais toi, je le ferais! Je me fais pas mal insulter à cause de mon look et je n’ai jamais pensé à faire une telle action, mais maintenant que j’y pense, pourquoi pas. Ils nous mettent mal à l’aise, qu’ils le soient également!, pour une fois..

Laisser un commentaire