Mes lectures de la semaine

  • « Un mariage pour de vrai » de Jill Shalvis

En ville, West est connu comme le loup blanc car toutes les filles en sont folles. Lila ne fait pas exception à la règle : depuis longtemps, elle regarde avec gourmandise ce célibataire bourré de charme et paré de tous les talents. Avec gourmandise, mais… de loin. Et voilà que, soudain, c’est West qui demande à Lila de le regarder de plus près. De très près même, puisqu’il lui propose des fiançailles. Evidemment, il ne s’agit que de faire semblant : West a besoin d’une « fausse vraie fiancée », une jeune femme capable de passer pour une future épouse accomplie, et Lila est parfaite pour le rôle. Lila n’est pas contre, seulement… tout au fond d’elle, elle craint de ne pas pouvoir s’en tenir à des sentiments de comédie. Vraiment, son « fiancé » est infiniment séduisant et il y a si longtemps qu’elle espère l’approcher…

Tout va vite dans ce petit roman.
D’ordinaire cela me déplait fortement mais là, je me suis laissée prendre au jeu et j’ai vraiment apprécié.
Cela va vite,on sait ou cela va nous mener mais on sait en ouvrant ce roman que c’est ce qu’on attend: une histoire sans prise de tête et un bel happy end.
Parfait pour l’été.
A glisser dans sa valise pour les vacances sans hésitation.

  • « Imitation, une parodie » de Harvard Lampoon.


Quand Belle arrive dans son nouveau lycée, elle tombe sous le charme ravageur d’Ebouard, un geek hypersexy. En plus, c’est sûr, c’est un vampire : il ne mange pas ses frites à la cantine et la neige… fond sur lui. Mais comment, oh oui, comment faire pour le convaincre de la mordre et faire d’elle son amour éternel ? 
De la rrrromance, du danger, des parents complètement largués, un brin d’hystérie, une soirée « vampires », tous les ingrédients sont réunis pour une histoire d’amour encore plus incroyable que Raison et Sentiments et Les Hauts de Hurlevent réunis.

J’avais déjà lu « The Hamburger Game » , la parodie d’ « Hunger Games » écrite par le même collectif d’auteurs.
Je savais à quoi m’attendre avec sa parodie de « Twilight ».
« Twilight » était déjà pour moi une parodie, je savais que j’allais me marrer.
Et ce fut le cas.
Sincèrement, c’est complètement absurde, complètement capillotracté mais cela fait du bien parfois de poser son cerveau pour lire du grand n’importe quoi!!

  • « Exutoire » de Laurent Copet

Santo n’a pas résisté. Il s’est offert un zombie de premier choix, qu’il s’est empressé d’enchaîner dans sa cave. Passer ses nerfs sur la créature devrait l’apaiser, surtout lorsque sa femme prend un malin plaisir à l’humilier. Après tout, le marchand l’a bien dit : les zombies devraient être remboursés par la sécurité sociale…

Une petite nouvelle que j’ai eu la chance de découvrir grâce à la maison d’éditions numérique Nutty Sheep.
Le résumé a vraiment éveillé ma curiosité et je suis ravie d’avoir pu la lire car c’est tout à fait ce que j’aime dans les histoires de zombies.
Un couple qui va mal dans un monde post- apocalyptique et si la solution était de s’offrir un zombie pour se défouler?
Morbide, dérangeant, déroutant… J’ai adoré!
Et cette fin!
Parfaite!

  • « 169 jours pour le faire » de Lindsey Rosin.

Le faire ou ne pas le faire ? Telle est la question.

Alex l’a déjà fait. Du moins c’est ce qu’elle laisse croire.
Emma n’y a jamais vraiment pensé mais pourquoi pas ?
Zoë n’arrive même pas à y songer sans devenir rouge tomate.
Quant à Layla, elle a tout prévu : elle le fera avec son petit ami le jour de la Saint-Valentin.

Quatre filles. Un Pacte. Et 169 jours pour le faire.

Alors au début, je me suis dit: « Ouh la la mais c’est quoi cette histoire? »
Et puis au final, cela m’a replongé dans ma propre adolescence.
Je n’ai jamais fait de Pacte Sexuel avec mes amis mais soyons honnêtes, qui ne s’est jamais mise au défi devant ses copines d’embrasser ou juste d’aller parler avec tel ou tel garçon avant tel jour?

Là, Alex, Zoé et Emma entrainées par Layla font le Pacte de perdre leur virginité avant la remise des diplômes.
Un pacte un peu con quand on y pense puisque perdre sa virginité, ce n’est pas quelque chose d’anodin mais les filles vont essayer de réaliser ce défi avec beaucoup d’intelligence et j’ai trouvé cela très chouette.
Elles ne sont pas là pour baiser pour baiser, elles savent que c’est quelque chose d’important et que même avec cette deadline, elles ne font pas faire cela n’importe comment ni avec n’importe qui.

J’aurai aimé pouvoir lire ce genre de roman en étant adolescentes car sans entrer dans des détails un peu trop crus ou pornographiques, on en apprend beaucoup sur « La chose » avec des mots simples et un peu de sensualité.
Un petit éveil à la sexualité saupoudré de beaucoup d’amitié.

✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎✂︎

Là, je suis en train de lire « Les contes de Grimm », je lis un conte de temps en temps.
Et je ne sais pas encore quel roman je vais attaquer…

Et vous? Que lisez-vous en ce moment? 

Share Button

One comment

Laisser un commentaire