Le swap marathon de lecture du mois de Novembre

Ce mois-ci le thème du swap marathon de lecture était « Un livre qui parle d’art » et encore une fois, Solaine a été trés inspirée. :)

Encore une fois, j’ai été gâtée.

D’abord avec pleins de petits personnages parmi lesquels des super-héros trop rigolos.

  • Une carte Marilyn Monroe.

  • Un échantillon de « Scandal by night » de Jean-Paul Gaultier qui sent vraiment trés bon.

  • Un marque-page « La panthére rose »
    J’aime beaucoup ces petits marque-pages magnétiques.
    Je m’en sers beaucoup dans mon agenda.

  • Un aimant Picasso à coller sur mon frigo.

  • Un calendrier de l’avent à construire et à remplir.

  • Un stylo diamant:

  • Une déco pour mon nouvel appartement

  • Des gommes emojis Mickey et Minnie trop mignonnes.

  • Une trousse « Stitch » qui est mon personnage Disney préféré au monde.
    Trousse qui contenait deux stylos: Un Stitch et un Groot.

  • Un boite Mickey Vintage qui contenait des sablés fait maison terriblement bons.
    J’ai trouvé l’idée vraiment chouette!

Et pour ce qui est du livre, j’ai reçu:

  • « Comment papa est devenu danseuse étoile » de Gavin’s Clemente-Ruiz.

Depuis qu’il est au chômage, Lucien Minchielli, 47 ans, est affalé sur le canapé du salon. Sophie, sa femme, n’en peut plus. Un jour, subitement, il reprend le sport et s’inscrit au cours de danse de sa fille Sarah, qui en est mortifiée. Paul, le petit dernier, se réfugie chez sa grand-mère, une ancienne danseuse étoile du Bolchoï que son mari a abandonnée à l’annonce de sa grossesse.
Si la danse est une histoire de famille chez les Minchielli, Lucien s’était jusque-là bien gardé de s’y intéresser. Comment la famille va-t-elle survivre à ce nouvel épisode qui bouscule tout son équilibre ? Lucien va-t-il finir par s’expliquer sur cette soudaine et incompréhensible lubie ?

Hâte de le lire, rien que le titre me faire sourire donc cela promet. :)

Aprés ma semaine bien merdique, je dois avouer que ce swap tombait à pic.

Merci beaucoup beaucoup Solaine! :)

Share Button

C’est lundi, que lisez-vous?

Ce rendez-vous du « C’est lundi, que lisez-vous ? » fut initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Il a depuis été repris par Le blog de Galleane.

Le principe est simple : chaque lundi, on répond à 3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire?
Que vais-je lire ensuite ?

Qu’ai-je lu la semaine passée ?

  • L’anthologie « Dessine-moi un… » de Nutty Sheep
    Un recueil de nouvelles tournant autour du mouton.
    Cela partait d’une bonne idée mais je n’ai pas du tout accrochée.
    D’ordinaire je suis assez fan des anthologie Nutty Sheep mais là ce n’a pas été le cas.

Et,

  • « Un diner de cons » , un autre recueil de nouvelles mais érotiques cette fois.
    Je voulais valider la catégorie « lire un livre érotique » du challenge lecture de Mademoiselle Farfalle mais j’avais la flemme de chercher dans mes cartons, du coup, j’ai téléchargé celui-ci gratuitement via la boutique kindle mais franchement bof-bof.
    Je n’ai pas adhéré à ces délires érotico-culinaires.

Du coup, j’avais prévu de lire le « 13 à table! » de cette année mais vu mes déception niveau nouvelles, je n’ai pas osé!!
On verra plus tard!

Que suis-je en train de lire?

« Carrie » de Stephen King et pour le moment, je trouve cela un peu mou du genou.

Que vais-je lire ensuite ?

J’ai bien envie de lire le premier tome d’Agatha Raisin, j’entends beaucoup parler de cette série et je l’avoue… je suis assez curieuse.
J’ai aussi pas mal de romances de Noël en stock, je pense que le moment est venu de m’y mettre!

Et vous, que lisez-vous? 

Share Button

My 365 of 2018

Lundi 19 Novembre: 
C’est con mais je trouve le hall « train » de l’aéroport Lyon Saint Exupery vraiment trés beau.
On a l’impression d’être dans un vaisseau alien ou dans le ventre d’une créature terrifiante.
Par contre, il gèle , bordel!!😩

Mardi 20 Novembre: 
Une petite virée à Marseille pour passer mon oral de VAE bien sûr mais j’en ai profité pour me ressourcer auprès de mes anciennes collègues dans mon ancienne crèche.
Passer un moment dans une ambiance bienveillante , c’est pas mal!
Je n’aurai pas mon diplôme cette fois, trop de stress, je n’avais pas assez bossé sur tout ce qui est législation et politique territoriale mais je suis contente d’avoir pu passer devant le jury et voir qu’en fait : ce n’était pas si terrifiant que cela.
Allez la prochaine fois sera la bonne 💪🏻

Mercredi 21 Novembre: 
Des fleurs étranges poussent dans les arbres rue de la République 😄
Je crois que la fête des lumières commencent à s’installer.

Jeudi 22 Novembre: 
Faire rentrer la nature à la crèche, je commence à pouvoir proposer des choses assez sympas à ces petits électrons libres 👌🏻
(Du coup, je suis contente!)

Vendredi 23 Novembre: 
La grande roue vient de s’installer Place Bellecour.
Hiiiiiii!
Je ne sais pas pourquoi mais j’adore les grandes roues.
Je n’y monte pas forcément mais je les trouve majestueuses.

Samedi 24 Novembre:
Bienvenue à Silent Hill (Oui, la vue qu’on a de notre balcon n’est plus la même qu’à Marseille mais bon, ça va, on aurait pu avoir pire!!)

Dimanche 25 Novembre:
Programme de l’après-midi: « Le Grinch » 🎬
C’était chouette.
Et ce matin, nous avons vu « Le livre de la jungle » , celui qu’on regardait lorsqu’on était petits et c’était trop bien aussi.
Ha, nostalgie quand tu nous tiens!

✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼

Bonne semaine prochaine à tous et à toutes.

Share Button
This entry was posted in My 365.

Mon Ptit Colli de Novembre

La semaine dernière, j’ai reçu mon Ptit Colli de Novembre et encore une fois, ce fut une belle surprise.

Bon d’ailleurs, je suis un peu bipolaire comme fille car d’ordinaire, je chipote dès que je reçois une boite que j’ai déjà reçu mais là bizarrement, j’ai reçu de nouveau la box avec un petit chat qui dort sur des livres et j’étais ravie!
Haha!

Ce mois-ci, j’ai reçu:

Les marque-pages assortis à la boite… donc petit chat + livres: je suis ravie même si je les ai déjà!

Par contre, ensuite, j’ai eu encore deux autres marque-pages:

Alors, ils sont très jolis, ils me plaisent beaucoup mais du coup, cela fait quatre marque-pages dans une seule et même box, cela fait un peu beaucoup, non?

Au niveau de la gourmandise, j’ai reçu deux énormes cookies au chocolat.

Artisanaux, bios et vraiment délicieux!
La gourmande en moi a été comblée et comme je suis sympa, j’ai partagé avec mon mari.

Pour ce qui est des livres, j’ai reçu « Eh bien dansons maintenant! » de Karine Lambert.

Il était dans ma Wishlist et j’avoue que j’ai assez hâte de le découvrir.

Et,
« La destinée, la mort et moi, comment j’ai conjuré le sort » de S.G Browne, l’auteur de « Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère… et retrouvé l’amour » que j’ai lu il y a un moment et que j’avais beaucoup aimé à l’époque… d’ailleurs, je me le relirais bien mais bon, je vais me faire un plaisir de découvrir celui-ci avant toute chose.

Encore une fois, un Ptit Colli au top, je suis ravie-ravie. :)

Share Button

C’est lundi, que lisez-vous?


Ce rendez-vous du « C’est lundi, que lisez-vous ? » fut initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Il a depuis été repris par Le blog de Galleane.

Le principe est simple : chaque lundi, on répond à 3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire?
Que vais-je lire ensuite ?

Qu’ai-je lu la semaine passée ?

  • « N’oublie pas mon petit soulier » de Nadia Lakhdari King.
    Un roman feel good trés drôle avec Noël en fond.
    C’est léger mais c’est le genre de lecture sans prise de tête qui fait un bien fou.

  • « 7 nuits » de Pa Ming Chiu.
    Outre les références culturelles des années 90 qui ont beaucoup parlées à la nostalgique que je suis, cette histoire parlera aux adolescents mais aussi (et surtout) aux adolescents que nous avons tous été.
    Un roman introspectif mêlant fantastique et romantisme.
    Et cette couverture… non mais quelle beauté!

  • « La tresse » de Laetitia Colombani.
    Lu, mille ans après tout le monde. 😬
    Et j’ai beaucoup aimé.
    Les destins croisés de trois femmes admirables.
    Si différentes et pourtant si fortes et courageuses chacune à leur manière.

  • « Guide pratique pour les pros de la petite enfance: 38 fiches pour affronter toutes les situations » d’Héloïse Junier.
    Un ouvrage que j’ai lu pour me faire une petite piqûre de rappel avant mon oral de VAE et qui me conforte dans mes idées et dans savoir faire et savoir être professionnel.

Que suis-je en train de lire?

Le guide du DEEJE, pas très glamour comme lecture mais bon, révision-révision!

Que vais-je lire ensuite ?

Aucune idée pour le moment.

Et vous, que lisez-vous? 

 

 

Share Button

My 365 of 2018

Lundi 12 Novembre: 
Essayer de réviser un peu … c’est pas gagné cette histoire! 😱
J-8
C’est la merde au boulot, je suis over-stressée, impossible de me concentrer!
Super!

Mardi 13 Novembre: 
J’voulais m’acheter un sac mais je n’avais pas le budget… du coup, j’me suis offert un truc pour faire des bulles!
Normal!

Mercredi 14 Novembre: 
Le Street Art trop mignon!

Jeudi 15 Novembre: 
Le Père-Noël a répondu à ma lettre.
J’espère qu’il a bien pris note des références du sac à main que je veux. 🙈
Oui, chaque année depuis que je suis petite, j’écris au Père-Noël et il me répond toujours. ❤️
N’hésitez pas à écrire aux père-noël avec vos enfants.
Vous envoyez l’enveloppe non timbrée avec adresse genre Père-Noël rue des nuages et puis surveillez votre boîte aux lettres 😁
On peut aussi lui écrire via le site Père Noël La Poste mais c’est tellement mieux d’aller poster sa petite lettre dans la boîte jaune, non? 👌🏻

Vendredi 16 Novembre: 
C’est l’histoire de la fille qui gueule quand elle reçoit deux fois la même boîte pour son P’tit Colli sauf quand c’est celle avec le chat qui fait dodo sur des livres 😂
J’suis contente de l’avoir reçue deux fois, celle-ci!! 🙈

Samedi 17 Novembre: 
Hum… Bonne question.

Dimanche 18 Novembre:
J’ai testé le Selfie Mask que j’ai reçu dans le Swap Marathon de Lecture de Solaine, le mois dernier.
J’ai trouvé le tissu est vraiment très grand, je pense que cela a été étudié pour le visage d’Hagrid, je ne vois pas d’autre explication.
En l’enlevant, la peau a l’air plus hydratée … bah oui, forcément , le tissu est vraiment très très imbibé de lotion mais l’effet hydratant ne dure pas.
Verdict : je ne suis pas convaincue mais j’ai bien rigolé 😂🙈

✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼

Bonne semaine prochaine à tous et à toutes.

Share Button
This entry was posted in My 365.

C’est lundi, que lisez-vous?

Ce rendez-vous du « C’est lundi, que lisez-vous ? » fut initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Il a depuis été repris par Le blog de Galleane.

Le principe est simple : chaque lundi, on répond à 3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Qu’ai-je lu la semaine passée ?

La semaine dernière, j’ai réussi à lire un peu… ouf!

J’ai donc terminé « Toutes les histoires d’amour du monde » de Baptiste Beaulieu que j’ai vraiment beaucoup aimé.

Ensuite, j’ai lu le tome 4 de « The Promised Neverland » que j’adore toujours autant.
J’ai tellement hâte de lire la suite… vite, vite, vite, le 27 Novembre!

J’ai lu aussi « Petits morceaux de vie rock’ambolesques: le cas Lucie – 38 ans » de Fanny Simon Caullery que je n’ai pas trop apprécié mais bon, c’est le jeu, ma pauvre Lucette!

Et enfin, je commence à réviser (il est temps!) pour l’oral de ma Validation des acquis de l’expérience qui a lieu mardi prochain… les boules!
J’ai parlé de comment je me suis formée aux signes pour bébé et comment je l’ai mis en place dans les crèches où j’ai pu travailler.
Donc je fais une petite piqûre de rappel avec « Les signes avec bébé » d’Isabelle Cottenceau, un ouvrage que je trouve d’ailleurs trés bien. 

Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Un livre sur le diplôme d’éducateur de jeunes enfants.

Que vais-je lire ensuite ?

Surement un autre livre professionnel… haha!

Entre le déménagement et le boulot, je ne pense pas valider le diplôme en une seule fois mais si je pouvais valider au moins un domaine de compétences, je me dis que cela pourrait être sympa!

Et vous, que lisez-vous?

Share Button

My 365 of 2018

Lundi 5 Novembre:
Découvrir le joli cloître de l’Hotel-Dieu et passer un bon moment avec une amie en sortant du travail.

Mardi 6 Novembre: 
Retourner voir l’intérieur de l’Hotel-Dieu de jour.
Cela me fait tellement penser aux Docks de Marseille… en espérant que cela aura plus de succés car à chaque fois que je suis passée aux docks marseillais, j’ai toujours trouvé que c’était assez désert.

Mercredi 7 Novembre: 
Les jolies façades lyonnaises.
Je me sens vraiment bien dans cette ville.
Bon par contre, bosser en plein centre ville, c’est un peu l’angoisse pour mon porte-feuille!!
Haha!

Jeudi 8 Novembre:
Aujourd’hui, les bébés de la crèche ont pris leur bain 🛀
Succès garanti 👌🏻
Je suis assez contente car c’est la première activité que je propose qui intéresse les enfants.
Je ne sais pas ce qu’on leur proposait avant mais ils ont un mal fou à rester concentré plus de 5 minutes…

Vendredi 9 Novembre: 
Ce que j’aime ce manga…
Vite, vite, la suite!
Par contre, il faut vraiment que je me trouve une librairie parce qu’acheter mes livres à la Fnac, j’ai du mal.
Rendez-moi ma librairie Maupetit.

Samedi 10 Novembre: 
La joie des aménagements … ou pas! Ikea…
C’est moi ou l’Ikea de Lyon est particulièrement mal fichu ? 😱
J’ai cru que j’allais péter les plombs!

Dimanche 11 Novembre: 
Si les signes avec bébé vous intéresse , sachez que l’ouvrage « Les signes avec bébé » d’Isabelle Cottenceau est vraiment bien fait.
Et le DVD fournit avec est un vrai plus 👌🏻
(Et oui, je sais, j’ai des chaussons magnifiques!)

✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼

Bonne semaine prochaine à tous et à toutes.

Share Button
This entry was posted in My 365.

L’exposition Ai WeiWei Fan-Tan au Mucem

Jusqu’à lundi, le Mucem acceuille l’exposition Ai WeiWei Fan-Tan.

Le Mucem invite l’artiste chinois Ai Weiwei, l’un des acteurs majeurs de la scène artistique internationale. Photographe, architecte, sculpteur, performeur, cinéaste et activiste sur les réseaux sociaux, son œuvre associe la pensée chinoise à l’art contemporain, s’inspirant notamment de Marcel Duchamp et d’Andy Warhol. Si ses créations interrogent nos sociétés avec tant de force, c’est parce qu’elles mettent en scène des objets du quotidien qui par le geste de transformation de l’artiste deviennent des œuvres d’art.

Ai Weiwei est le fils du célèbre poète chinois Ai Qing (1910-1996), qui découvrit l’Occident en 1929 en débarquant à Marseille, sur les quais de la Joliette, à l’endroit-même où se situe aujourd’hui le Mucem.

C’est pourquoi l’artiste nous propose un voyage à travers le temps et son œuvre, qu’il relie à son lignage paternel. Faisant apparaître des résonances inédites, cette exposition nous permet d’aborder le travail d’Ai Weiwei sous un jour nouveau. Ses créations, mises en parallèle à des objets des collections au Mucem, nous invitent à questionner des concepts opposés comme « Orient » et « Occident », « original » et « reproduction », « art » et « artisanat », « destruction » et « conservation ». Mais, avant tout, elles remettent en question nos systèmes d’interprétation.

Exposition que j’ai eu la chance de voir, il y a quelques semaines et même si je suis passée à côté de certaines oeuvres certaines m’ont vraiment plu.

Notamment, « La maison colorée » , témoignage d’une Chine traditionnelle en voie de disparition.
L’ancien recouvert par le nouveau.

Ou encore le porte-bouteille illuminé, critique des lieux de luxe de la chine actuelle.
Un porte bouteille de 1914 sur lequel sont suspendus une soixantaine de lustres anciens.

Voici quelques autres photos d’autres oeuvres de l’artiste.

Si vous êtes sur Marseille et que cette exposition vous intéresse, dépêchez-vous, c’est jusqu’au 12 Novembre.

Share Button

L’exposition « L’Or » au Mucem

Il y a quelques semaines, nous avons été faire un petit tour au Mucem.
J’avais très envie de voir l’exposition « Ai Weiwei Fan-Tan » dont je vous parlerais bientôt.

L’occasion pour moi de faire aussi l’exposition « L’or ».

Un voyage dans l’histoire de l’art au fil de l’or.

Objet de convoitise et de conquête, traditionnellement symbole de pouvoir et de richesse, l’or est aussi, par sa plasticité même, le matériau de toutes les métamorphoses, qualité faisant de lui un support privilégié dans les arts.

L’or rencontre aujourd’hui un succès d’une ampleur inédite et d’un genre nouveau dans les expressions artistiques contemporaines. Il devient ainsi le support privilégié d’une nouvelle poétique, nous invitant à repenser nos approches du sacré, du politique, de l’esthétique ou du social. Ce phénomène révèle aujourd’hui la fluidité d’un matériau qui ne s’est jamais réduit au fil de l’histoire à ses seules expressions figées.

Croisant histoire et création contemporaine, cette exposition rassemble des chefs-d’œuvre témoignant de la fascination des civilisations euro-méditerranéennes pour l’or depuis plus de trois mille ans, avec près de 600 pièces. Elle mêle objets archéologiques (lingots, masques funéraires, parures, etc.) et objets issus des collections du Mucem (reliquaires, objets rituels, etc.), mais aussi films, documents, œuvres d’art moderne et d’art contemporain de 43 artistes (avec des pièces d’Ossip Zadkine, Victor Brauner, Yves Klein, James Lee Byars, Louise Bourgeois, Jean-Michel Othoniel, Johan Creten, Liza Lou, Thomas Hirschhorn, Gilles barbier, Franck Scurti, etc.).

Pépites et parures, statues et reliques, objets de culte ou d’apparat illustrent les différentes thématiques abordées dans l’exposition : la fascination pour l’or et sa thésaurisation ; la quête effrénée de ce matériau et ses effets sur les hommes et l’environnement ; les aspects techniques liés à sa transformation (depuis les gestes les plus concrets jusqu’à l’illusion alchimique) ; ses dimensions symboliques – associées au sacré et au pouvoir – ; et enfin ses aspects festifs, rituels et démonstratifs.

Loin d’une nouvelle accumulation de trésors qui ne retiendraient de ce métal précieux que son éclat mort, cette exposition propose un dialogue entre archéologie, histoire et création contemporaine, permettant d’appréhender l’or dans ses imaginaires oniriques ou politiques, et nous invite à nous plonger dans sa luminosité créatrice.

L’exposition n’est plus au programme mais je tenais à partager quelques photos avec vous.

Et ma pièce préférée, « Les damnées » de Liza Lou, une représentation d’Adam et Eve chassés du paradis.

Share Button

#EmmaLit – « Toutes les histoires d’amour du monde » de Baptiste Beaulieu

Lorsqu’il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d’amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie. Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l’histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue : Anne-Lise Schmidt. Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse ? Comment quelqu’un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ? 
Naviguant entre les grands drames du XXe siècle et des histoires d’amour d’aujourd’hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d’un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille…

J’ai mis du temps à lire ce roman car je voulais le savourer…
Je viens de le terminer et je dois admettre que j’avais raison de le déguster de la sorte car c’est un sacrement joli coup de coeur.

Ce roman est juste magnifique.

Moïse, le grand-père a écrit quelques lignes dans des carnets tous les ans chaque 3 avril  et ce pendant des années.
A chaque fois, il s’adresse à une Anne-Lise à qui il raconte son histoire, son enfance, sa vie durant la guerre puis après et où il lui raconte qui elle est…
Son fils Denis les découvre après la mort de Moïse et il va les partager avec son propre fils Jean.
Au fil des pages du roman, on alterne avec brio entre le passé avec les carnets de Moïse et le présent avec les ressentis de Jean.
Ces carnets, en plus de bouleverser la vie de cette famille, vont aussi les aider à rétablir des liens qui s’était fragilisés au fil du temps.
Reconstruire le présent en s’aidant du passé, c’est beau, je trouve.

« Toutes les histoires d’amour du monde » est touchant, bouleversant mais tellement, tellement porteur d’espoir.
Mais une question reste en suspens: Où es-tu Anne-Lise Smith?

« Toutes les histoires d’amour du monde » de Baptiste Beaulieu. 
Mazarine Editions, 480 pages 
19,50 euros en broché.
13,99 euros en ebook. 

Share Button

C’est lundi, que lisez-vous?

Ce rendez-vous du « C’est lundi, que lisez-vous ? » fut initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Il a depuis été repris par Le blog de Galleane.

Le principe est simple : chaque lundi, on répond à 3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Pas grand chose, encore…
J’ai eu une première semaine de boulot assez compliquée, du coup, je n’ai pas vraiment pris le temps de lire.

J’ai terminé « Une deuxième chance » de Valérianne.

… et c’est tout!

Sachant que je me suis défiée de faire un #Moisà5000 , il va peut-être falloir que je m’active un peu!

Que suis-je en train de lire en ce moment ?

J’ai bientôt fini « Toutes les histoires d’amour du monde » de Baptiste Beaulieu.
L’histoire me plait beaucoup mais je ne sais pas, je le lis petit bout par petit bout… mais bon, pourquoi pas, après tout!

Que vais-je lire ensuite ?

« 7 nuits » de Pa Ming Chiu que j’ai reçu la semaine dernière.
J’ai vraiment hâte de m’y mettre… d’autant que je connais l’auteur!

Je vous mets le 4e de couverture:

1993. La fin du printemps approche et l’été arrive doucement. S., Mulot et Marie, trois camarades de classe du collège, s’amusent à faire le mur la nuit pour se faire peur. Jusqu’à se retrouver face à un mystère macabre… Par ailleurs, le temps est venu d’affronter ses propres sentiments et de grandir un peu. A l’instar d’oeuvres comme Stand by Me ou Stranger Things, 7 Nuits oppose le monde imaginaire et fantastique (celui de l’enfance) au monde réel (celui de la maturité). Mais tout se complique lorsque la frontière entre les deux devient floue…
Ni tout à fait roman d’aventure, ni tout à fait roman d’épouvante, 7 Nuits est avant tout un récit semi-autobiographique introspectif, initimiste et initiatique : il s’adresse autant à l’adolescent qui devient peu à peu adulte qu’à l’adulte nostalgique qui a encore de l’adolescent en lui. Grandir, mais à quel prix ? Et que nous reste-t-il de notre enfance ?

Je ne sais pas vous mais moi, cela me fait drôlement envie!

Et vous, que lisez-vous?

Share Button