Quand j’étais petite…

Quand on est petits, on ne se rend pas compte de la chance qu’on a d’aller en vacances chez ses grand-parents.
Tous nos copains, eux, vont vers des destinations plus exotiques et nous, on reste là chez Papy et Mamy.

Et puis, on grandit…
Et on pense avec nostalgie à ces moments.

Durant plus de dix ans, j’ai passé mes étés, là…
A la campagne.
Dans la maison de mes grand-parents avec ma cousine.

Je me souviens de tout.
De la petite maison à l’orée du bois, du fabuleux jardin de mon grand-père, de la rivière…
Et de l’Amour de nos grand-parents.

De petites anecdotes:
Lorsqu’on ne finissait pas notre assiette, le midi, Mamie nous la representait au moment du goûter.
Lorsqu’on faisait de délicieux cafés aux cailloux pour le facteur et pour le marchand de pain qui passait dans sa petite camionnette.
On avait aussi la camionnette du fermier qui passait, ma grand-mère lui prenait des oeufs mais aussi un beurre, le plus délicieux beurre du monde avec une vache gravée sur le dessus.
Les réveils avec l’odeur des tartes préparées « de bonne heure parce que c’est meilleur » : la tarte aux pommes divine et la tarte au libouli.
Les jeudis après-midis au « club des vieux » à jouer au jeu de l’oie avec les anciens.
Les vendredis soirs, c’était Scrabble.

Les grandes discutions avec ma cousine sur ce que l’on serait plus grandes.
Les mêmes envies de petites princesses: Un mari et des enfants.
Ma grand-mère avait hâte de voir cela… Mais elle ne le verra pas.
Et cela me rend tellement triste.

Malgré tout, sont gravées en nous les fabuleuses vacances que nous avions passé avec elle lorsque nous étions enfants.
Les vacances les plus précieuses à mes yeux que je raconterais avec émotion à mes enfants.
Et j’espère qu’ils apprécieront tout autant leurs vacances chez nos parents.

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.