Ma VAE: dernière ligne droite?

Ou du moins, je l’espère très fort.
Parce que j’en ai vraiment bavé avec ce dossier.

J’ai donc reçu ma convocation (enfin!) pour passer devant le jury.
Ce sera fin Avril et je stresse déjà.
(Faut dire que j’ai le moral un peu en berne en ce moment, ce qui n’aide pas!)

Plus d’un an de travail.
2 stages en collectivités.
1 formation premiers secours.
200 pages imprimées.
800 photocopies.
4 dossiers reliés.
122,10 euros laissés à la Corep.
Des envies de balancer mon PC par la fenêtre (je crois me souvenir que je l’ai fait, d’ailleurs… Pas par la fenêtre mais par terre!)
L’envie de rayer la vitre de mon iPad avec les dents.
Je maudis toujours autant le logiciel Pages.
Et un de mes rêves: Défoncer notre imprimante à coups de batte.

J’espère que je n’aurais pas envie d’arracher la tête des membres du jury avec une pelle à tarte après tout cela.

Vous croiserez les doigts pour moi, hein?

Share Button

Ma semaine en Hipstamatics

Lundi, j’ai reçu les nouvelles cartouches d’encre pour l’imprimante et je suis allée acheter des feuilles.

326/365 Hipstamatics

Mardi, j’ai relu en corrigé mon livret 2.

327/365 Hipstamatics

Mercredi, première phase d’impression.

328/365 Hipstamatics

Jeudi, relecture et correction de mon premier rapport de stage.

329/365 Hipstamatics

Vendredi, relecture et correction de mon deuxième rapport de stage.

330/365 Hipstamatics

Samedi, on sauvegarde tout.

331/365 Hipstamatics

Dimanche, çà y est… livret 2, rapports de stage et tous les annexes sont imprimés.

332/365 Hipstamatics

Vous faites quoi demain?
Moi, je passe à copifac puis je vais déposer ce dossier en 4 exemplaires papier + une copie numérique au rectorat.
Et Ouuuuuuuuuuuuuuf!

Bonne fin de week-end à toutes et à tous, profitez bien.

 

Share Button

Validation des acquis

Il y a un an, je faisais une demande pour passer une VAE pour le CAP Petite Enfance.

Mon rêve?
Travailler en créche.
Mon rêve sur le long terme?
Créer ma propre structure d’accueil.

Et pour se faire qu’importe mon diplome en psychologie, mes 9 ans d’expérience en tant qu’auxiliaire parentale et les divers ateliers que j’ai pu animer… Oui, qu’importe tout çà.
IL ME FAUT LE CAP PETITE ENFANCE.

Plusieurs d’entres vous pensez que j’avais fini et trop pas.
Je fais trainer les choses.
Parce que je suis une grosse feignasse?
Parce que je trouve cela aberrant qu’on me demande de décrire comment mettre une couche ou préparer un biberon?
Ou simplement…
Parce que j’ai peur de rater…

C’est vrai quoi?
On n’est pas à l’abri d’un échec.
J’ai beau avoir de l’expérience et si je me trompais en remplissant un truc?
Et si un membre du jury me posait une question à laquelle je serai incapable de répondre?

Ce week-end, je me suis toutefois mis un gros coup de pied au cul et j’ai bossé un peu sur mon dossier.

Encore pas mal de choses à remplir mais c’est surtout du recopiage de brouillon.
Allez, je me donne mi-octobre comme date limite… Vous me soutenez, hein?

C’était ma participation au « Une trace de mon week-end » de Maman@home 

Share Button

Valide Yourself

J’ai relancé la machine pour tenter d’obtenir mon CAP Petite Enfance par validation des acquis de l’expérience.
J’avais déjà commencé à la faire sur Bordeaux mais j’avais lâchement abandonné pour cause de non-motivation du à ma chiante de vie.
Mais me revoilà, plus motivée que jamais et je vais l’avoir ce fichu diplôme.

J’avais déjà validé mon livret 1 sur Bordeaux mais comme cela fait plus d’un an, il faut que je recommence tout du début… mais même pas peur!

J’ai eu ma réunion d’information collective vendredi matin à l’issu de laquelle on nous a distribué le livret 1 et je viens déjà de finir de le remplir (motivée, je vous dis!) , il partira vers le rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand dés lundi (le temps d’aller le faire photocopier car il faut en garder une copie… passe ta VAE et tue un arbre!)

Mais pourquoi passer une VAE pour un CAP alors qu’on a fait des études supérieures (en psycho) , me direz-vous?
Et bien parce que c’est au moment de mes études que j’ai trouvé ma voie…
J’allais en cours une partie de la journée et le reste du temps, je m’occupais de la petite Solana histoire de me faire un peu d’argent de poche…
Et c’est là que j’ai compris que bosser avec les enfants, c’était vraiment ce que je voulais faire, être chaque jour prés d’eux, les voir grandir, évoluer, leur apprendre des tas de choses, les voir sourire, les entendre rire…
Et j’ai arrêté les études pour entrer pour de bon dans la vie active.
Jusqu’à présent, j’ai toujours été embauchée aux vues de mon expérience mais plus çà va plus je vois que les parents deviennent exigeants (et ils ont raison) et plus  je me rends compte à quel point ce diplôme les rassure.

Et accessoirement, j’avoue que le fait de bosser en collectivités m’attire de plus en plus…  Et pour çà, ce con de bout de papier est obligatoire…  Donc… Je vais de ce pas continuer à remplir le livret 2 (J’avais gardé une copie de celui de Bordeaux… héhé!)

Share Button