Le dernier ouvrage de Point de Croix de l’année

Cette année, j’ai beaucoup brodé au point de croix.
Il faut dire que c’est le seul Loisirs Créatifs où je gère à peu près.

Hier, j’ai eu envie de faire un truc pas mignon!
Et comme j’étais en train de regarder un épisode de Walking Dead, j’ai dit Banco!

Bonjour Monsieur!

photo 1-56

Bonjour Zombie!

photo 2-56

« Où sont les cerveaux? »

photo 3-39

Le mari m’a dit que c’était moche! (En plaisantant, je vous rassure… et j’espère pour lui aussi… Haha!)
Bah normal, c’est un zombie, c’est pas fait pour être joli!! :p

Share Button

Excusez-moi? Avez-vous une Nespresso?

Avant de commencer à travailler, je ne buvais jamais de café… JA-MAIS!
Rien que l’odeur m’insupportait.
Pour mon premier contrat, çà allait, je bossais en périscolaire, parfois de nuit mais bon, à l’époque, j’étais jeune, les nuits blanches, çà ne me faisait pas peur.
Pour le deuxiéme, cela commencait à être dur: 3 petits garçons dont 2 nourrissons… Arg!
C’est que cela pompe de l’énergie, ces petites choses.
Pour le troisiéme, j’ai sombré…

Voilà, à peu de choses prés à quoi, je ressemblais en rentrant chez moi, le soir…

Déjà que de base, être nounou, ce n’est pas de tout repos mais alors avec « les bourgeois » comme je l’ai surnommé à l’époque, c’était carrêment l’enfer.
Là, vous allez me demander pourquoi, je suis restée avec eux si c’était si nul?
Eh bien, pour le petit…
Pour lui apporter un semblant d’équilibre.

Les parents bossaient tous les deux.
Ils partaient à 8h du matin pour revenir vers 19h/20h et encore: quand ils revenaient car le plus souvent c’est une babysitter qui prenait le relais… Jamais la même et c’était à moi de lui expliquer ce qu’il fallait faire.
Mais au moins quand le relais était pris par une babysitter, j’étais prévenue.
Non parce que quand la mére arrivait à la bourre (la plupart du temps) , pensez-vous qu’elle me prevenait?
Que nenni!!
Elle arrivait souvent une demi-heure à une heure en retard. (Heures qu’elle n’a jamais daigné me payer d’ailleurs)

Et je ne vous parle pas des gosses.
Encore le petit, çà allait… Quand on commence à garder un enfant dés son plus jeune âge, des liens se créent forcément et on arrive à avoir une certaine autorité sur lui.
Mais la grande, 2 ans et demi au début de mon contrat, une vraie peste… Non, pas une chipie: une PESTE.
Le genre de gamine qu’il vaut mieux avoir en photo et encore sous ses faux-airs de Nelly Olson, elle était carrêment flippante.
Pour vous mettre dans l’ambiance sachez qu’en 3 ans, cette môme a du changé 4 fois d’école… 4!!
EN MATERNELLE!!!!!
Pourquoi? Parce qu’elle était insupportable et empêchait le bon fonctionnement de sa classe de MATERNELLE.
Ils ont fini par la mettre dans une école privée en donnant un gros chéque tous les mois pour qu’ils la gardent.
Au grand désespoir de la maitresse qui m’a,à plusieurs reprises,demandé comment je faisais pour la supporter.
« Qui vous a dit que je la supportais? »
Et c’était vrai, je ne la supportais pas… Pas du tout.

Elle me fatiguait et je n’avais aucune envie que l’heure d’aller la chercher à l’école sonne.
Rien que de faire le chemin de l’école à chez elle et j’étais sur les rotules.
Le plus souvent, elle faisait tout le chemin en hurlant ou en tapant son petit frére dans la poussette, voire les deux.

Tout ce qu’elle voulait c’était passer du temps avec sa mére mais sa mére n’avait pas le temps pour cela et quant bien même,elle trouvait du temps à lui accorder qu’au final, c’était pire.
Elle lui faisait passer tous ses caprices, lui achetait des jouets pour la faire taire, la nourrissait exclusivement de sucreries…
Du grand n’importe quoi…

Un jour, en arrivant, j’ai retrouvé le petit en pleurs.
« Qu’est ce qui s’est passé?
- Sa soeur l’a poussé dans les escaliers. »
Ne la voyant pas, je me suis dit qu’elle avait du la punir dans un coin de la maison… Et non, elle était dans le salon en train de manger une glace (à 8h du matin) en regardant des dessins animés et là, à la mére de surenchérir: « Elle n’ira pas à l’école, aujourd’hui. Elle n’a pas envie »
Whaaaaaaat?

La maitresse me disait souvent que la petite avait besoin d’aller voir un psy… Moi, je pense que c’est la mère qui en aurait eu bien besoin.

Tout çà pour dire que c’est à causse de cette petite que j’ai commencé à me servir de la Nespresso au boulot.
Elle était là dans un coin de la cuisine à m’aguicher, à me faire de grands sourires, à me promettre monts et merveilles… Je n’ai pas su résister.
A cause d’elle que j’ai bu des litres et des litres de café pour survivre à mes journées.

A cause d’elle qu’aujourd’hui encore, je suis accro à la caféine.
A cause d’elle que quand je passe un entretien d’embauche, j’essaie toujours de vérifier s’ils ont une cafetiére et si oui, de quelle marque… Car je suis trés exigente niveau café!
Il me faut le meilleur, il me faut du George!!
Et c’est vital, carrêment indispensable pour que j’aille au bout de ma journée de travail.

Aujourd’hui avec le recul, j’espére que cette petite peste s’est calmée et qu’elle a réussi à trouver un certain équilibre et surtout que le petit n’a pas suivi l’exemple de sa soeur.

Et n’oubliez pas:

C’était ma petite participation au lundi parmi tant d’autres de Zazaofmars , oui parce que moi, l’objet indispensable au boulot, c’est vraiment ça:

Share Button

Just married VS Walking Dead

Les jeunes mariés Ben and Juliana ont eu un petit soucis lors de leur photoshoot, on dirait. :)
J’adore.

Source: Amanda Rynda

Share Button