De cette campagne américaine qui condamne le Cododo…

Ce matin, sur Twitter, j’ai vu passer une photo:

Et en cherchant des infos, j’en ai trouvé une autre:


Cette campagne américaine commandé par le département Santé du Milwaukee a choqué plus d’une mère qui estime que cela diabolise le Cododo et qu’elles sont assez mis au courant des risques qu’encourt leur bébé.

Personnellement, je suis contre le Cododo, du moins dans le même lit et pour une bonne cause: La mort subite du nourrisson.
Certains de mes lecteurs le savent déjà, d’autres non mais j’ai « vécu » cela et je pense que c’est l’expérience la plus dramatique qu’il n’est été donné de vivre dans ma vie.
D’ailleurs, je pense que je ne m’en remettrais jamais.
Ce n’était pas mon fils mais celui que je nounoutais.
Le premier nourrisson qu’on m’a confié.
Un petit garçon que j’ai connu alors qu’il était encore dans le ventre de sa maman et que j’ai quasiment vu naitre.
J’ai passé neuf mois près de lui, neuf mois fabuleux et puis un jour, un coup de fil… sa maman, en pleurs.
J’étais en congés et eux, en vacances en Espagne.
IL était parti.
Mort Subite du Nourrisson.

Il était en pleine santé, il souriait tout le temps et d’un coup… plus rien.

 

Je me souviens encore des mots de sa mère, des mots terribles, des mots que je ne pourrais jamais oublié: « C’est de ma faute, je l’ai tué! »
Evidemment, elle n’y était pour rien et personne n’aurait pu empêcher cela…

Aujourd’hui, la prévention contre la mort subite du nourrisson est un sujet qui me touche énormément.
La mort subite du nourrisson n’est pas due qu’à une seule cause.
On sait maintenant que l’environnement de l’enfant joue un rôle important.
Je pense que le Cododo mal géré présente des risques … risques d’asphyxie, de strangulation…
Je ne suis pas contre le Cododo mais pas dans le même lit.
Plutôt de cette manière:

 Lit Bébé de cododo.

Cette campagne de prévention américaine est par contre, un peu hardcore, il est vrai.
Il y a peut-être des façons moins trash de faire passer le message… Ou pas!

Je précise que je ne juge pas et que je vous parle de MON ressenti et de MON expérience.

Share Button

33 comments

  1. PapaSeb says:

    Exactement le même avis que toi pour la même raison, même si j’ai pas le même vécu… Cependant tout pareil la campagne est certainement too much, c’est pas en culpabilisant les gens que ça changera leurs habitudes :/

    • krokette says:

      Les américains sont forts pour faire ce genre de campagne chocs.
      Remarque, en France aussi… je pense notamment au pub de la sécurité routiére :/

  2. Femin'elles says:

    Evidemment quand on a vécu ton expérience on comprend que ca traumatise. Le cododo je n’y avais jamais pensé avant que j’ai Roloulou. La sage femme nous avait demandé où dormirait bébé au retour à la maison, j’ai répondu ‘dans sa chambre’
    A la mat’ tout a changé c’est là bas que j’ai commencé à cododoter.
    A la maison pareil, je l’ai pratiqué plusieurs mois, dans le même lit: avec bébé dans sa gigoteuse au dessus de la couverture, pas d’oreiller, avec toutes protections pour qu’il ne tombe pas. Si la maman ne boit pas , ne prend pas de medicaments il n’y a aucune raison que ca se passe mal

    La MSN ne se passe pas toujours par etouffement dans le lit des parents, je ne connais pas les chiffres mais ce serait intéréssant de les avoir

    Pour bb3 je referais sans doute mais avec un petit lit special comme sur la photo

    • krokette says:

      Oui comme je le dis dans mon article, la MSN a pleins de causes différentes
      Et là, evidemment, on parle des cododos « mal gérés » , en témoigne la couette et les oreillers sur les photos de la campagne :)
      Merci pour ton témoignage et oui, ce petit lit, moi, je vote pour d’autant que pour moi, le lit conjugual, bah, doit le rester :)

  3. Anaisl57 says:

    Oh C’est vraiment horrible ce qu’a vécu cette maman, ça doit et terrible a vivre. Personnellement comme toi je suis contre car j’ai eu une tres grosse frayeur. Mon compagnon a posé son coussin sur la tete de ma fille en dormant alors qu’elle avait a peine une semaine. Heureusement je ne dormait pas sinon je n’ose pas penser ce qu’il serait arrivé…mais fini le cododo et si j’ai un 2 eme je compte acheter ce lit que tu as en photo j’aime beaucoup!

    Sinon chez moi une surprise pour toi dans l’article Toulight ;-)

  4. alister says:

    c’est horrible et malheureusement inévitable alors prendre le plus de précaution et nécessaire mais j’avoue que j’ai toujours pratiquer le cododo pour ce côté peau à peau car j’aime entendre battre leur petit coeur….

  5. MotherGa says:

    oh je ne savais pas :(
    on n’y pense quand on est maman à la perte d’un nourrisson, c’est inévitable, ça nous traverse l’esprit à maintes reprises.
    je n’ai jamais pratiqué le cododo, pour les 3 ça a été chacun dans son lit ou berceau dès le retour de la maternité. bien sûr il m’est arrivé de m’endormir avec l’un d’eux sur moi, et par confort, de les garder pour finir la nuit quand elles étaient entrecoupées. mais très rarement.
    parce qu’avec eux je dors plutôt mal, les bruits de « castor », la peur de les écraser, de les étouffer, mais également garder mon « territoire de femme » ont toujours été plus forts.
    après, lorsque l’on voit les nouveaux lits conçus pour… on se sent rassuré :) c’est clair que ça change des images un peu choc made in usa!

    • krokette says:

      Le territoire de femme et le territoire conjugal aussi, je ne sais pas le lit des parents, c’est le lit des parents pour moi.
      Chacun son pieu, non mais oh ^^

  6. pauline k says:

    Comme toi, cododo mais pas dans le même lit.
    Quand j’allaitais mon petit bonhomme la nuit dans mon lit, et que parfois on s’endormait tous les deux, j’ai fait d’horribles cauchemars. Je me réveillais en sueur et ne savait plus s’il était dans le lit avec moi ou dans son lit. Je rêvais que je l’écrasais, l’étouffais… l’horreur. Du coup, je ne l’ai même plus allaité dans le lit.
    Cette campagne va un peu loin. Mais elle choque et c’est surement ce qu’ils voulaient!

  7. Maman Bobo says:

    Je suis bien d’accord avec toi. Je suis contre, mais de là à le diabolisé faut pas pousser. C’est une histoire d’opinion, chacun élève ses enfants comme il veut mais autant éviter les drame.
    Puis comme tu le dis, il y a des moyens surs de faire du cododo dans mettre l’enfant en danger.

    • krokette says:

      Oui, je pense que c’est cela le message que veut faire passer cette campagne que le cododo c’est ok mais qu’il y a des choses à ne pas faire pour éviter le pire :)

  8. Enjoy My Tribu says:

    Bonjour
    Je suis extremement touchée par votre article.
    Quelle drame de donner la mort à son petit en voulant simplement partager sa nuit avec lui.
    Merci de rappeler ce risque.
    Bon courage
    Julie d’Enjoy My Tribu

  9. laetitia92 says:

    Campagne un peu exagérée je trouve. Dans pas mal de pays on pratique le cododo. Je pense entre autre au Japon…
    Moi je trouve que le lit a barreaux cododo est pas mal ! astucieux.
    Moi aussi mes filles ont dormies de cette façon. leur berceau juste accolé à mon coté de lit, j’avais qu’à tendre le bras pour vérifier leur sommeil. C’était très bien. Et d’instinct j’avais trouvé cette solution. quand on est maman, on fait attention, je vois pas comment on peut ettoufé son propre bébé. Mais je vis au pays des Bisounours moi….

  10. Maman Patate says:

    Je trouve cette campagne de pub totalement exagérée, y’a que les américains pour faire ce genre de trucs…
    Le cododo est pratiqué dans beaucoup de pays, il n’y a que dans les pays « riches » que le cododo est mal vu.
    Si on prend ses précautions et qu’on sait qu’on n’a pas le sommeil très (trop) lourd, il y a très peu de risques.
    J’ai pratiqué le cododo avec mes deux filles (pour la première, c’était pour finir la nuit, à partir de 5h00, et pour la deuxième, c’était pratiquement toute la nuit car elle ne voulait pas dormir sans moi).
    Pour moi, le cododo est totalement naturel et instinctif. Tous les bébés mammifères ou même animaux dorment contre leur maman.
    Mais chacune le fait comme elle le sent. Si la maman n’est pas rassurée et ne dort pas de la nuit par peur d’écraser son bébé, ça ne sert à rien de le faire.

    Pour le berceau cododo, pour moi, il aurait été totalement inutile puisque ma fille recherchait systématiquement mon contact. Mais c’est un bon moyen pour rassurer la maman et une grande aide pour allaiter sans se lever et reposer bébé sans le réveiller.

    Et puis, concernant la MSN, ce sont d’autres causes sinon, on ne parlerait pas de MSN mais d’étouffement ou autre à cause du cododo. Les bébés qui sont malheureusement décédés de la MSN autour de moi, étaient seuls dans leur lit…

    • krokette says:

      Non, c’est bien une MSN qui a été diagnostiqué à l’autopsie.

      Je pense que le problème n’est pas le cododo mais la maniére de cododoter :)
      Et comme je l’ai dit, je ne critique absolument pas cette pratique, je parle juste de mon vécu :)
      Bon cododotage à toi :)

  11. Stela says:

    A chaque fois que je passe par chez toi j’en apprends des choses. Faut dire que ma culture sur les enfants est…j’en ai pas!! Et il m’a beaucoup touché ton article.

  12. Sophia says:

    Comme c’est trash ces pubs!
    Les USA ont un taux de MSN très très haut, un des plus haut du monde(pour les pays développés).

    Mais ce n’est pas seulement le CODODO qu’il faut remettre en cause!!!
    la position de couchage sur le ventre ;
    un partage du lit avec une autre personne ;
    une chambre trop chauffée ;
    le tabagisme de la mère pendant la grossesse et le tabagisme passif ;
    l’âge du nourrisson (pic de décès entre deux et six mois) ;
    la prématurité ;
    le sexe masculin est deux fois plus victime de cette pathologie ;
    le non-allaitement.

    On ne peut jamais parler de risque zéro. Même à l’hôpital, dans un univers hyper sécurisé et surveillé, des bébés meurent.

    C’est terrible ce qui est arrivé à ton amie, est-ce qu’elle a eu d’autres enfants après ça?

    Articles très intéressant ci-dessus le lien pour le texte complet.

    http://cododo.free.fr/pratique/securite.htm
    ……

    En fait, après une analyse sérieuse de toutes les données disponibles, et en invitant les parents à prendre certaines précautions, il apparaît que faire dormir un bébé contre un adulte responsable n’est pas plus dangereux que n’importe quelle action de la vie quotidienne.

    L’autopsie ne distingue pas les morts de MSN des morts pas asphyxie consécutives par obstruction des voies respiratoires. Le mécanisme précis de la MSN n’est pas encore connu, par contre de nombreux facteurs de risques sont identifiés, certains avec assurance, d’autres font encore débat.

    Le partage du lit avec un adulte est un facteur très discuté actuellement[1].

    Certains le considère comme un facteur de prévention, d’autres comme un facteur de risque, d’autres encore reste partagé et indécis.

    Des facteurs supplémentaires, comme la consommation de tabac, d’alcool et de drogues, interagissent avec le sommeil partagé et peuvent transformer cette pratique en un risque vis à vis de la MSN.

  13. Kaori says:

    Pas mieux que Maman Patate !

    – Informer pour faire des choix éclairés : bien sûr, c’est même d’utilité publique !
    – Diaboliser : ça m’énerve au plus haut point !

    Et surtout, ça n’a aucune prise sur moi ! Je cododote et compte bien cododoter pour le second !

    Je crois que c’est un truc comme 80% de la population mondiale qui pratique le cododo, et c’est en effet dans les pays « riches » que c’est mal vu…

    Moi, personnellement, au contraire, ça me sécurise d’avoir ma puce contre moi !
    Si justement elle arrêtait de respirer par exemple, je m’en rendrais rapidement compte, alors que si elle est seule dans une pièce à l’autre bout de la maison, ben moi perso, c’est ça qui me stresserait !

    Mais surtout comme Maman Patate, c’est plus une question de philosophie de vie… J’ai toujours été très proche de mon côté animal, instinctif, et encore plus depuis que je suis maman. Pour moi, c’est la chose la plus naturelle au monde de dormir en peau à peau avec ma petiote…
    Je me suis toujours considérée comme une guenon ;), et en bonne guenon lol, ma pitchoune a passé les 6 premiers mois de sa vie collée à moi, nuit et jour…

    Pour le cododo ça a commencé parce qu’en allaitant je trouvais ça pratique puis ça continue parce qu’on aime tous ça ! Je tiens à le préciser, c’est un choix de couple, ce n’est pas ma décision perso et le papa subit, est mis de côté, pas du tout, Papa adore ça aussi ;).

    Mais c’est sûr que c’est un peu tabou ce sujet là… En discutant avec des copines, elles finissent par « avouer » qu’elles cododotent aussi, mais qu’elles n’osent pas le dire de peur de passer pour des folles…

    Alors, avec ce genre de campagne, c’est pas prêt de s’arranger…

    En tous cas, oui merci Emma !!!!
    J’aime beaucoup ce blog décidément !
    Tu soulèves toujours des sujets très intéressants, et tu ouvres les discussions,

    MERCI !

  14. La Journaliste IT Pink & Green says:

    Mwhahaha y a quand même une énorme proportion de l’humanité qui met un couteau à proximité de son bébé quand il dort alors ! Ca me fait doucement rigoler ce genre de campagnes publicitaires :) (et ça ne m’empêchera pas de continuer à cododoter !).

    • krokette says:

      Je pense surtout que cette campagne veut toucher les personnes des pays civilisés qui pensent bien faire mais le font n’importe comment

  15. zara says:

    Pourtant le cododo combat la mort subite du nourrisson. Il y a des règles de sécurité à respecter (pas si on fume, pas si on est exténué, qu’on a bu ou pris des somnifères, JAMAIS avec quelqu’un qui n’est pas la mère car les autres personnes ne sentent pas le bébé de la même façon, autant j’ai pratiqué le cododo avec mon bébé, autant jamais je ne le ferais avec un bébé qui n’est pas le mien et d’ailleurs je le protégeais du papa, on ne dormait pas à la japonaise en « kawa », c’est à dire bébé entre les deux parents, mais bébé de l’autre côté car les pères n’ont souvent pas ce mi-sommeil spécial qu’ont les mères et peuvent pour certains avoir des gestes brusques, bien que je ne connaisse pas d’accidents chez les parents qui dorment avec bébé entre, et puis pas la grosse couette, mettre un coussin d’allaitement entre le mur et le lit…).
    Quelques petites règles respectées (de même on ne mettrait pas une grosse couverture dans un berceau) et le cododo est la plus sure des options ! Risques de strangulation? Pourquoi? Moins que dans son berceau où il mourrait tout seul, la mère étant dans une autre pièce avec un sommeil profond, différent du sommeil du cododo.
    Les berceaux de cododo sont une bonne option pour les parents qui n’osent pas prendre bébé dans le lit. Il est important que bébé entende la respiration des parents, ressentent leur chaleur. Et cela prévient les risques de mort subite (en partie sdans le lit bébé est souvent dans les bras, donc pas sur le ventre et a un mode de sommeil plus adapté à son âge avec de petits réveils pour la tétée).
    En tout cas les études sur le cododo le présente comme prévenant la mort subite du nourrisson (même si surement le fait que les mères qui cododottent allaitent souvent aussi joue peut-être un rôle) donc je ne comprends pas bien le lien avec l’histoire de mort subite. Perdre un petit est dramatique mais je ne connais personne qui a perdu un bébé du fait du cododo.
    Si ces berceaux peuvent permettre à des parents de se rapprocher de leur bébé c’est super car un bébé ne devrait pas dormir seul dans une chambre. Attention cependant en l’installant à l’écart entre le matelas et le lit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.