[DVD] Blanche-Neige et le chasseur

Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.

Mon avis:

Je sais, je sais, j’avais dit que je n’irais pas voir ce film au cinéma.
Je sais…
Mais ce film a eu tellement de succés autour de moi que ma curiosité a pris le dessus.
Tssssss…
J’ai bien évidemment passé mon temps à dire: « Mais qu’elle est moche », « La reine est plus jolie » en ponctuant parfois d’un « Quel charisme d’huitre ».
J’y peux rien, c’est comme ça, je la trouve vraiment vide Kristen Stewart, quand je la vois, j’ai envie de la secouer…

Mais bon, mais bon, revenons au film en lui-même…

Déjà, de base, la petite Blanche-Neige, elle a trop pas les cheveux Noir Corbeau, c’est peut-être un détail mais moi, cela m’a choqué (Oui, il m’en faut peu!)
Surtout après un speech où la reine (la gentille, celle qui crève) balance qu’elle rêve d’avoir une fille, blanche comme la neige, avec les cheveux noir corbeau et la force d’une rose.
Et paf, deux plans plus tard, on nous claque une môme avec les cheveux châtains.

Ensuite, ensuite…
Ce film est une succesion de clichés illogiques et soporifiques.
Je suis bien contente de ne pas avoir été au cinéma pour voir ça.
A la maison, je pouvais au moins faire autre chose en même temps. (En l’occurrence me vernir les ongles de pieds!)
Par contre, les décors sont à tomber, c’est visuellement très beau.
Et la reine: ❤
En fait, elle est pour moi, le seul intérêt du film.

Ouais, même Thor ne m’a pas émoustillé plus que ça.
Il faut dire que le scénario est tellement chelou qu’à un moment, il ne sert plus à grand chose.

NE PAS LIRE SI VOUS N’AVEZ PAS VU LE FILM:

En fait, au début, lorsque Blanche joue avec le petit William, je me suis dit que cela allait être lui le chasseur mais en fait, non…
Pour faire le chasseur, ils vont nous chercher un autre mec et comme à un moment, on retrouve William…
Bah, on se demande vraiment quel est le rôle de l’un ou de l’autre.
J’ai trouvé qu’il y en avait un de trop…

C’EST BON, TU PEUX LIRE!

Ce qui m’a vachement mise mal à l’aise, c’est l’impression de déjà vu.
Par exemple, la scène du cheval dans le marais.
J’ai cru revoir Atrayu et Artax dans « L’histoire sans fin » sauf que Bastien, il arrivait à nous tirer une larme (Voire un torrent!)
Vers la fin, on s’est cru devant Jeanne D’Arc… Je me suis dit que ce serait super s’ils pouvaient la cramer… Mais personne n’a eu les couilles de le faire!
Et ne parlons pas du copier/coller d’une scène de Princesse Mononoke.
Non mais franchement, si on n’a pas d’inspiration pour faire un film… Bah, on ne le fait pas.

Je ne dirais pas pas que ce film est une déception puisqu’a la base, je ne voulais pas le voir mais ce fut une sacrée perte de temps (Quoique j’ai des ongles magnifiques maintenant)

Share Button
This entry was posted in Cinéma.

13 comments

  1. Sugel says:

    Pendant ce temps, la pauvre enfant errait toute seule dans l’épaisse forêt, et elle avait si grand’peur qu’elle regardait d’un air inquiet tous les arbres et toutes les feuilles, ne sachant où trouver du secours. Puis elle se mit à courir sur les pierres pointues et sur les épines, et les bêtes féroces bondissaient à côté d’elle, mais sans lui faire aucun mal. Elle courut aussi longtemps que ses pieds purent la porter, jusqu’à la brune, et elle aperçut alors une petite cabane où elle entra pour se reposer. Tout dans cette cabane était petit, mais si gentil et si propre qu’on ne saurait le décrire. Il y avait une petite table recouverte d’une nappe blanche avec sept petites assiettes, chaque assiette avec sa petite cuiller, puis sept petits couteaux, sept petites fourchettes et sept petits gobetets. Contre le mur, il y avait sept petits lits l’un à côté de t’autre, couverts de draps blancs comme la neige.

  2. miss marple says:

    je l’ai vu en streaming (et je suis biiiienn contente du manque à gagner pour ce film:)) , eh bien je ne l’ai même pas regarder jusqu’à la fin tellement…tellement rien…le vide, le néant, je suis anéantie par la pauvresse des dialogues des films américains, de leur trame, par contre visuellement c’était magnifique, mais microcosmos aussi c’est magnifique et j’ai regardé jusqu’à la fin microcosmos…

  3. vanouchette says:

    moi je l’ai vu au ciné –‘
    c’était pendant la fête du ciné ma donc je n’ai payé que moitié prix mais quand même! ça fait de la thune bousillé pour de la merde.
    dans ta liste de déjà vu tu peux aussi rajouter Harry Potter.

  4. Amy says:

    Tiens c’est drôle, je l’ai vu il y a deux jours ! Bon, mon avis n’est pas aussi tranché que le tien, même si c’est clair que ce n’est pas un bon film du tout !
    Certaines scènes, c’est du grand n’importe quoi, et on dirait aussi que c’est construit avec les pieds… pas top, quoi.

  5. Justine (sooz) says:

    Je l’aime pas non plus Kristen elle est plus que basique cette meuf, par contre la reine est trop belle mais j’ai pas encore vu le film je veux le voirrr mais pas au ciné en streaming ça me suffira lol !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.