Le jeu « La vente aux enchères »

Quand j’étais gamine, un jour, on m’a offert le jeu  « La vente aux enchères« .
Je me souviens que j’avais vu la publicité à la télévision quelques jours avant et que je m’étais dit: « Il a l’air nul, ce jeu! »

Il faut dire qu’à l’époque j’étais plus dans les chaussons de danse que dans les jeux de société.
J’adorais la danse et je voulais devenir danseuse étoile et être la star de grands ballets comme « Le Lac des cygnes » ou « Giselle ».
D’ailleurs c’était le rêve de la plupart des filles de ma classe.
Qui n’a donc j’avais souhaité se produire sur les plus grandes scènes d’Europe aux côtés de troupes de danseurs fabuleux, je pense notamment aux troupes russes qui sont absolument merveilleuses dans leur genre?
Ces danseuses s’élevant dans les airs dans des tutus  plus scintillants les uns que les autres me feront toujours rêver.

Et pourtant…

J’ai passé des heures et des heures à jouer à ce jeu.
Je saoulais tout le monde pour qu’ils jouent avec moi.
Je ne voulais jouer qu’à cela.

Et je ne voulais jouer que si j’avais en ma possession un certain tableau. (De préférence avec la plus haute valeur!!)

143108

Les parapluies de Renoir.

Un des plus beaux tableaux du monde selon moi.

Une peinture sur toile qui nous montre des parisiens surpris pas la pluie et qui se dépêchent de s’abriter sous leur parapluie.
Au premier plan, cette femme, magnifique portant un panier et qui soulève sa jupe surement pour ne pas la salir me fascinait, je voulais lui ressembler lorsque je serai grande.
Le fouillis de parapluie derrière elle avait pour moi quelque chose d’assez fascinant aussi et cette petite fille, choupinette, on signe où pour l’adopter?

On retrouve dans ce tableau les thèmes de prédilection de Renoir: la vie quotidienne, la femme et l’enfance.

J’ai d’ailleurs longtemps gardé la carte du jeu représentant ce tableau, impossible de m’en séparer.
J’ai fini par la perdre dans un de mes nombreux  déménagements mais pas grave puisque ce tableau est gravé dans ma mémoire.
Je ne peux d’ailleurs pas m’empêcher de le comparer avec d’autres tableaux lorsque nous visitons des musées: « Ha mais non, les parapluies est beaucoup plus joli »

J’ai appris récemment que ce tableau était  à La National Gallery de Londres ,  le musée national d’art le plus important de Grande-Bretagne, moi qui rêve de retourner à Londres se serait l’occasion d’enfin le voir pour de vrai mais j’ai peur d’être déçue comme j’ai pu l’être en voyant la Joconde au Louvres.
Dans ma tête, je voyais un tableau immense, quelle ne fut pas ma surprise en constatant qu’elle était rikiki de chez rikiki. 

article_joconde

 

Tout ce flan pour un post-it?

N’empêche que grâce à ce jeu de société qui au final n’était pas si terrible que cela, j’ai découvert l’art et j’ai pu me la péter lorsqu’à l’école on nous parlait des peintres et de leurs oeuvres.
Je repérais leur style, je connaissais aussi par coeur leur biographie puisqu’elle était inscrite au dos des cartes de mon jeu.
C’était bien plus qu’un simple jeu de socièté, en fait…

Sans compter aussi le fait que j’ai appris à bluffer, haha!!
« Non, non, mon tableau n’est pas un faux, il vaut au moins 1000000000000 dollars si ce n’est plus!!  »

Et je ne vous parle pas de la version améliorée qu’on a fait plus tard avec ma cousine.
Enfin améliorée est un bien grand mot et quand j’y repense aujourd’hui, je me dis que c’était super sexiste!!
On avait découpé des photos des membres des boybands dans nos Star Club et autres Ok podium et on jouait avec eux à la vente aux enchères… mouah ah ah!!
On n’avait fait pareil avec le « Qui est-ce? » … ma grand-mère était effarée mais nous qu’est-ce qu’on rigolait!!

J’ai honte :)

 

Share Button

4 comments

  1. iWebgirl says:

    J’avais TOTALEMENT oublié ce jeu qui appartenait à mon frère mais je me souviens qu’on y a joué de très nombreuses fois. Moi aussi j’étais déjà douée pour le bluff !

  2. Amy says:

    Marrant, je ne connaissais pas ce jeu ! Mais c’est marrant comme certains jeux qui ne paient pas de mine sont en fait super éducatifs. Pour ma part, j’étais folle de voyage en Europe, et c’est grâce à ça que je connaissais l’emplacement de toutes les capitales européennes.

  3. Lindanita says:

    Je ne connais pas du tout ce jeu mais ça me fait penser au jour où j’ai eu en face de moi le tableau que je préfère le plus au monde, le baiser de Klimt. Aucune reproduction n’était aussi belle que le tableau original et il était immense! J’en ai presque pleuré quand je l’ai vu et je suis bien restée une demie-heure, trois quarts d’heure devant, les gens ont dû me prendre pour une folle! XD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.