« Tokyo Home » par Cyrielle et Gloris

Je comptais acheter « Tokyo Home » par curiosité par que Cyrielle en plus d’être une collégue de poupée et aussi une illustratrice dont j’aime beaucoup le travail.
On a fini par me l’offrir… Il faut dire que sa couverture flashy bien mise en avant dans les étalages des boutiques de mangas bordelaises criées le « Achéte-moi pour Emma!’
Hé hé…
La petite histoire: Suite à une grosse dispute avec sa maman, Julie débarque à Tokyo où vit son papa… Elle ne connait rien du Japon et avec un pére souvent absent, elle va devoir faire l’apprentissage de la vie japonaise toute seule.

« Tokyo Home » est une sorte d’hybride Franco-Belgo-Japonais… Le dessin fait trés manga mais le scénario trés européen et mon avis sur cet ouvrage est assez mitigé!
La couverture cartonné et relié façon beaux livres était une trés bonne idée mais aprés lecture, je me suis dit que « Tokyo Home » était destiné à un public plutôt adolescent (jeune adolescent) et que du coup, mettre une couverture si évolué n’était pas un bien car cela faisait flamber le prix… 15 euros pour un jeune ado, c’est énorme!
Ensuite, le scénario passe un peu du coq à l’âne d’une vignette à l’autre, ce qui donne un aspect un peu brouillon au déroulement de l’histoire.
Et puis les expressions que peut parfois sortir Julie sont complètement désuètes.
Mais bon, il n’y a pas que des points négatifs… ouf!
Déjà, les dessins sont vraiment trés kawaii dans la continuité de ce que nous propose Julie d’habitude.
J’ai vraiment beaucoup aimé les petits pages d’explications sur la culture japonaise aussi.
Pas mal de thèmes sont abordés: l’apprentissage de la vie et la culture japonaise, les relations parents-enfants, l’amitié, l’amour et même l’homosexualité.
« Tokyo Home » est frais et plein d’humour et aurait, je pense sa place dans la bibliothèque des collégiens commençant à s’intéresser à l’univers manga.

Share Button

2 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.