cochon

cochon

Souvenez-vous , je vous avais raconté ici : Le jour où j’ai perdu la queue du cochon , comment la maladroite, que je suis, avait perdu la queue de Jeanne…

Et bien, tout s’arrange!
Après avoir envoyé un mail à eDollFactory , la boite qui fait de la cochonnaille mais aussi de la loutre, de la souris et compagnie , ils m’ont dit qu’ils avaient été émus par mon histoire et qu’ils me renvoyaient une petite queue au plus vite à condition que je paie les frais d’envoi…
Pas de problèmes…
J’en ai profité pour leur en demander une deuxième en rabe vu que je suis vraiment un maxi boulet avec deux mains gauches.
Et 5$ paypalisés plus tard, mes petits queues de cochon sont parties hier de Corée!

C’est Jeanne qui va pouvoir arrêter de bouder!

C’était par une belle soirée de Novembre à Montmartre. Tout avait bien commencé, on se baladait tranquillement en discutant avec l’Amoureux, Fox et A. Il faisait froid mais c’était bien. L’amoureux prenait des photos, Moi, des Hisptamatics… Et devant le Sacré Coeur, je me suis dit…

« Et si je sortais le cochon! »

Vous vous souvenez du cochon? Cadeau de mes amies Blytheuses…

Mon adorable Petite Jeanne Cochon…

On n’a essayé de la prendre en photos… en vain car nous n’avions pas le bon objectif… Et là, c’est le drame… Je l’avais dans les mains lorsque la petite queue en tire-bouchon s’est détachée et a rouleboulée sur le sol… Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa… La nuit tombant trés tôt depuis ce putain de changement d’heure, il faisait déjà nuit noire et malgré l’éclairage public, on n’y voyait pas grand chose… On a commencé à chercher tous les quatre… A un moment, toute fiére, j’ai cru l’avoir retrouvée… mais ce n’était qu’un vieux chewing-gum tout degueu… Eurk! Un japonais nous a demandé ce qu’on cherchait, j’ai entendu A. lui dire le plus naturellement du monde « A small Piggy Tail » et puis… et puis… L’heure de la honte ultime avait sonné… Au loin, j’ai vu arriver la police… « Eh merde, ai-je pensé, faites qu’ils ne viennent pas par ici!! »

Mais ils sont venus… Le policier: « Qu’est-ce que vous cherchez comme çà? » Fox: « Demandez à la demoiselle, elle va vous expliquer » (Han, vilain Renard!) Et là, toute timide, je lui ai montré le cul de mon cochon et lui ai dit: « J’ai perdue la queue de mon cochon! » Et bien vous savez quoi? Ils nous ont aidés à chercher…

Eh oui!

Bon, on ne l’a malheureusement pas retrouvée et j’en suis vraiment très peinée.
J’ai envoyé un mail au site qui produit ces cochons et j’espère avoir une réponse (positive) de leur part…
Et puis sinon, si en passant devant le Sacré Coeur, vous retrouvez une queue de cochon aimantée… Pensez à moi, ce sera très certainement celle de Jeanne!

(Visited 3 times, 1 visits today)