Suite de mon #Minsgame 2018

Le 11e , je me suis débarrassée de pleins de merdouilles qui trainaient sur ma table de chevet.
Avec entre autres:
Des petits suppléments de magazines dont je ne me suis jamais servis.
Un livre en anglais que j’ai lu en français et que j’ai la flemme de lire en VO
Une tirelire avec le petit chat qui sort quand on met une pièce qui a fonctionné … 3 jours!
Deux Five-years diary entamés… mais jamais terminés!!
Oui, deux…
Et quand je dis entamés, je me suis à chaque fois arrêtée genre mi-janvier!
Normal.

Le 12e jour, j’ai enfin pris le temps d’emballer 12 cadeaux pour les envoyer à une amie et à sa famille.
Toutes ces choses attendaient d’être offerts depuis des mois…

Le 13e jour, 13 bouquins qui ont rejoint la girafe de la canebiere.

Du 14 au 19e jour, j’ai trié les vêtements de mes dolls et mes dolls aussi.
J’ai préparé un gros colis pour 2 petites filles qui je l’espère seront ravies ravies.

Et enfin, le jour 20, je me suis séparée de 20 livres et autre magazines.

Je me suis donc séparée de 155 objets qui ne me servaient absolument plus du tout.
Ce qui fait si on rajoute les 55 premiers.
J’en suis à 210 objets en mois chez moi.
Ce qui je trouve est tout de même pas mal du tout.

Par contre, je l’avoue, depuis le 20 pour le moment, rien n’est encore sorti de chez moi.
Y’a de quoi faire encore mais je n’ai pas trop eu le temps…
Mais il faut que je m’y mette car cela fait un bien fou de faire un petit ménage par le vide!!

Je me sens plus légère! ^^

Share Button

#WeightWatchers – Le retour du retour de la reprise , Semaine 6

La semaine, je n’ai pas pu aller à ma réunion Weight Watchers…
Oups, pardon…
À mon atelier!

Il y avait une absente au boulot et j’ai du faire la journée complète.
Sur le moment, je me suis dit que c’était pas grave mais cette semaine a été un peu compliquée pour moi.
J’ai vraiment besoin d’un suivi sinon, je n’arrive pas à rester concentrer sur le programme.
Là, rien de dramatique, je n’ai juste pas noté ce que j’ai mangé et donc pas vraiment compter mes points.
J’ai quand même fait gaffe mais bon…
Je pense que cela passe sur une semaine mais sur plus…

Cependant, ces deux dernières semaines, j’ai tout de même réussi à perdre 1,1 kilos.
Ce qui me fait 7,3 kilos perdus au total.

Pas mal, non?
Cela me fait un peu plus d’un kilo par semaine.
Je suis ravie.
Espérons que cela dure!

J’ai pris mes mensurations aussi…

J’ai perdu 2cm au niveau des bras, des cuisses et de la taille et 4cm au niveau des hanches.
C’est vrai que je me sentais un peu flotter dans mon t-shirt préféré au monde.

Hey hey!

Bon, il y a encore tellement de boulot.
Tellement tellement de boulot mais je l’avoue, je suis déjà assez fière de moi.

Une collègue m’a dit tout à l’heure que ça se voyait que j’avais perdu du poids, cela encourage!

Allez, on reste motivée et surtout la semaine prochaine, je n’oublie pas de noter!! :p

(Bon par contre, je suis vraiment déçue.
À mon atelier, il n’y avait plus de Nutty Break.

J’aime trop cela, cela me fait penser au Quadro mais en nettement moins gras et j’aime tellement en manger un avec mon petit café du gouter!!
J’espère qu’ils en auront la semaine prochaine sinon, je vais faire une dépression!!)

Bon week-end. 

Share Button

My 365 of 2018

Lundi 11 Juin:
La petite nouvelle dans le tablier à comptines.
La fabuleuse souris verte!
On m’a demandé un bus et un cocotier aussi … on va rire, je pense , vu mes talents de couturière ! 😂
Même si je dois admettre que je ne me suis pas trop mal débrouillée avec ma souris verte, je la trouve très mignonnette.

Mardi 12 Juin:
C’est sûr, c’est pas la même ambiance quand tu vas rendre service pour le travail aux portes des calanques! 😄
Mais bon, j’avoue que cela ne me plairait pas des masses de bosser dans cette structure car même si c’est à 5-10 minutes de chez moi, il n’y a rien autour.
Personnellement, j’aime avoir la possibilité de me promener certain jour en sortant du boulot.
Aller à la librairie ou à la bibliothèque, faire une expo, flâner au milieu des street art… cela me manquerait trop!

Mercredi 13 Juin: 
Il est très chouette cet automne. 😂
Remarquez, j’exagère, il fait quand même beau un jour sur trois.

Jeudi 14 Juin:
On a enfin trouvé le temps de pistocoller les bouteilles sensorielles qu’ont fait les grands pour les bébés.

Vendredi 15 Juin:
Lorsqu’au détour d’une rue marseillaise , tu tombes sur des roses trémières, ça te donne tellement tellement tellement de préparer tes valises pour te barrer à l’île d’Oléron.

Samedi 16 Juin:
Ce soir, je vais à la messe 😂
Non en fait, c’est concert :
Création d’ Erik Truffaz dans le cadre du festival Marseille Jazz des cinq continents et c’était vraiment magnifique.
Et pourtant, je ne suis ni fan de jazz ni de choeur… mais Wow, quelle performance!

Dimanche 17 Juin:
Pour l’anniversaire du mari, je me suis accordée une petite folie.
Une micro tartelette à la framboise!!
Rikiki mais délicieuse!

✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼

Bonne semaine prochaine à tous.

 

Share Button
This entry was posted in My 365.

Swap Marathon de Lecture: Un livre qui fait sortir de sa zone de confort

Ce matin, j’ai ouvert le paquet du mois de Juin du Swap Marathon de Lecture.
Ma binôme Solaine m’a encore bien gâtée.

Ce mois-ci, le thème était: Un livre qui fait sortir de sa zone de confort.

J’avais préparé une Wishlist contenant des livres de genre que je n’ai pas l’habitude de lire: thriller, policier…

Déjà, j’ai tellement ri en voyant le carton dans lequel elle m’a envoyé le swap.
Cela fait plusieurs fois qu’il fait l’aller-retour entre chez elle et chez moi.
J’ai trouvé cela très rigolo (et écolo!)

Le carton était rempli de pleins de petits paquets encore une fois, très bien emballés.

Toujours avec un petit mot dessus.
Par contre, vu le temps de merde qu’on a en ce moment, je me suis demandée si « Un indispensable avec les chaleurs du moment » était des moufles… ou un parapluie! :p
Mais non…


Voici ce que j’ai reçu:
– Une carte.
– Des petits personnages.
– Un échantillon de crème hydratante.
– Des marque-pages.
– Un stylo.
– Un vernis à ongles.
– Un élément de décor qui me donne envie de me barrer en vacances au bord de la mer.
(Comment ça, je vis au bord de la mer?)
– Du chocolat.
– Une bouteille avec une paille pour siroter des petits jus de fruits.
et enfin, le livre: « Hortense » de Jacques Expert, un roman inspiré d’un faits divers dont voici le quatrième de couverture.

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille, Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Son ex-compagnon est un homme violent, auquel elle refuse le droit de visite. Un jour, il fait irruption chez elle et lui enlève Hortense.
2015 : Sophie mène une vie morne, solitaire. Un dimanche pluvieux, elle se fait bousculer par une jeune femme dans la rue. Persuadée qu’il s’agit d’Hortense, elle la suit. Sans rien lui dévoiler, elle sympathise avec elle. La relation qui se noue alors est pleine de mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et cette jeune femme est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ?
Une intrigue fascinante et haletante, inspirée d’un fait divers.

Ce n’est vraiment pas le genre de roman que je lis d’ordinaire mais j’en ai eu de très bons échos donc à voir. :)

Merci encore Solaine.
Je suis ravie-ravie comme à chaque fois!

Share Button

Le Papier Peint, un truc de vieux?

La décoration et moi, ce n’est vraiment pas une folle histoire d’amour.
Il faut dire aussi qu’en étant locataire, personnellement, je l’avoue, je n’ai pas franchement envie de m’investir dans la décoration d’un appartement qui n’est pas à moi.

J’ai pourtant grandi dans une famille où refaire presque annuellement la décoration de son intérieur était une véritable way of life.

Le nombre de murs que j’ai pu détapisser durant les vacances d’été lorsque j’étais petite…
Pffff…
Je pense qu’il est tout bonnement impossible de les compter sur les doigts (même en y rajoutant les orteils!)

À l’époque les imprimés fleuris aux couleurs psychédéliques avaient le vent en poupe.
Je me souviens avoir vu ce genre de choses:

Magnifique, non?
Ou comme dirait un petit de la crèche tentant d’imiter Cristina Cordula: « Maniflaque! »

Du coup, désormais lorsqu’on me parle de papier peint, je m’imagine telle une Alice aux Pays des Merveilles sous acide en ballade chez Chantemur.

Mais quand on y regarde de plus près, de nos jours, il y a quand même une multitude de modèles de papiers peint vraiment canons.

Je pense notamment à ce superbe papier peint Flamant Rose pour donner un peu d’exotisme et de peps à ses murs tout en restant assez discret tout de même (sans couleurs trop criardes, quoi!)

Source: Chantemur

Je suis assez fan aussi des papier peint qui font trompe l’oeil.

Source: murallswallpaper

Si on a envie de dormir en pleine forêt sans stresser de se faire bouffer par des bestioles! :p

Pour ceux qui préfère la mer, je suis tombée (Aïe!) sur cette merveille sur Etsy.

Source: DreamyWall sur Etsy

(C’est quand les vacances?)

Si on a envie du cachet de l’ancien lorsqu’on ne l’a pas du tout, on trouve même du papier peint pierre de toute beauté.

Source: Pinterest

Je trouve cela assez bluffant.
On croirait presque que le mur est en vraie briquette.

J’aime aussi beaucoup les effets graphiques.
Triangles, zig-zags, rosaces… pour un résultat vraiment chouette.

Source: Marie-Claire

Source: Serena & Lily

Source: Skandiamaklarma

Cela me donnerait presque l’envie de tout redécorer chez moi finalement.
Quelle tristesse tous ces murs blancs immaculés.

J’avais en tête mes jeunes années et pour moi, le papier peint c’était quelque chose d’assez vieillot mais au final quand on se renseigne un peu: pas du tout.
Le papier peint a su évoluer avec son temps et suivre les modes.
Facile à poser et à changer, c’est même un bon moyen de donner un coup de jeune à son « Home sweet home » sans trop se ruiner.

Et vous, vous avez du papier peint chez vous?

 

Share Button

Un point sur mon challenge lecture 2018 de Mademoiselle Farfalle

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas fait un petit point sur le challenge lecture 2018 de Mademoiselle Farfalle.

En gras, les catégories que j’ai validé.

1. Une histoire de fantômes: « Le fantôme de Canterville » d’Oscar Wilde
2. Un livre avec le mot « rêve » dans le titre: « les rêveurs » d’Isabelle Carré 
3. Un livre d’un auteur scandinave: « Lummikko » de Pasi Illmari Jääskeläinen. 
4. Un livre avec un couple sur la couverture: « Outlander: le chardon et le tartan » de Diana Gabaldon. 
5. Un livre dont vous n’avez pas lu le résumé: « Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête » d’Olivia Zeitline. 
6. Un livre de plus de 500 pages: « le secret du mari » de Liliane Moriarty. 
7. Un livre avec un phare sur la couverture: « La librairie de l’île » de Gabrielle Zevin. 
8. Une pièce de théâtre
9. Un recueil de nouvelles: L’anthologie Nutty Valentine’s: les histoires d’amour finissent mal. 
10. Un livre dont le héros/l’héroïne porte votre prénom: « The Promised neverland » de Kaiu Shirai. 
11. Un livre dont le titre est un seul mot
12. Un livre qui a reçu un prix: « Je suis phénomène » d’Elizabeth Atkinson
13. Un livre d’un auteur dont vous n’avez jamais rien lu: « Contes de terreur » de Sir Arthur Conan Doyle.
14. Un livre qui a de mauvaises critiques: « Nuits de noces » d’Astrid Eliard
15. Un livre tiré d’une histoire vraie: « Ne dis rien à maman » de Sarah Preston. 
16. Un livre adapté en série TV ou en film: « 13 reasons why » de Jay Asher. 
17. Un livre publié en 2018: « Le chat qui a tout vu » de Sam Gasson. 
18. Un livre dont le titre comporte un prénom: « L’eau de Rose » de Laurence Martin. 
19. Un livre que vous pouvez finir dans la journée: « L’écume des jours » de Boris Vian. 
20. Un livre écrit par quelqu’un qui n’est pas écrivain: « Seuls les enfants savent aimer » de Cali. 
21. Un livre d’un auteur asiatique: « Sommeil » d’Haruki Murakami
22. Un livre drôle: « #Menteuse: sms, réseaux sociaux… les messages des filles décodés » de Laurie Choléra et Olivia de Buhren. 
23. Un thriller
24. Un livre dont le titre comporte une saison
25. Un livre d’un auteur que vous adorez mais que vous n’avez jamais lu : « Nos adorables belles-filles » d’Aurélie Valognes. 
26. Un livre dont l’histoire a lieu à New York: « La distance astronomique entre toi et moi » de Jennifer E. Smith. 
27. Une parodie
28. Un livre qui se passe dans le futur
29. Un recueil de poésies
30. Un livre que vous avez acheté chez un bouquiniste ou sur une brocante: « La délicatesse » de David Foenkinos. 
31. Le premier livre d’un auteur connu:
32. Un livre qui a été interdit
33. Un livre qui vous a été conseillé
34. Un livre avec une couleur dans le titre
35. Un livre qui fait peur
36. Un livre young adult
37. Un livre qui est le tome 2 d’une série: « L’atelier des sorciers – Tome 2 » de Shirahama Kamome
38. Un livre que vous avez du lire à l’école: « Tistou les pouces verts » de Maurice Druon. 
39. Un livre d’un genre que vous détestez: « Dark Web » de Dean Koontz. 
40. Un livre dans une langue étrangère
41. Un livre écrit il y a plus de 150 ans
42. Un livre lu par Rory Gilmore
43. Un livre écrit par un.e blogueur.se: « Quatre murs et un toit » de Camille Anseaume. 
44. Un livre dont le titre comporte 6 lettres: « Rongés » d’Elane Jesa. 
45. Un livre dont le titre est en anglais
46. Un livre que vous avez commencé mais jamais terminé
47. Un livre pour enfants: « La couleur des émotions » d’Anna Llenas. 
48. Un livre auto-édité: « Six jours d’éternité » d’Aaroon. 
49. Un livre que vous avez choisi à cause de sa couverture: « Chicha et autres nouvelles » de Virginie Vanos.
50. Une nouvelle: « Chloé, Constance et Jane Austen » de Marie Vareille. 
51. Un livre qui se passe dans votre ville (ou dans une ville proche de chez vous)
52. Un livre érotique
53. Un livre dont le titre comporte un chiffre: « Les 7 péchés capitaux + 1 » de Marie d’Ange. 
54. Un livre qui parle d’une guerre: « Le journal de Myriam » de Myriam Rawick
55. Un livre dont le titre comporte un jeu de mots: « Demain, je me lève de bonheur » de Sophie Noël. 
56. Un roman graphique: « Paroles d’honneur » de Leïla Slimani et Laetitia Coryn. 
57. Une romance: « Nous deux à l’infini » de Fleur Hana. 
58. Un livre qui parle de magie: « L’atelier des sorciers » de Shirahama Kamome.
59. Un livre considéré comme un classique: « Le portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde. 
60. Un livre dont le narrateur est un enfant: « Au pays des kangourous » de Gilles Paris.
J’en suis donc à 40 catégories de validées.
Plus que 20! :p
Share Button

#MinsGame 2018

À la fin de l’année dernière, je m’étais lancée dans un Minsgame.

Mais qu’est-ce que c’est que ce Minsgame?
Et bien, c’est un jeu créé par les personnes qui tiennent le blog The Minimalists qui consiste à se désencombrer du superflu qui envahit nos vies, de tous ces objets qui trainent et dont on ne sert pas ou plus.

La règle est simple:
Le jeu se déroule sur 30 jours.
Le but est de faire un immense tri dans nos affaires.
Le premier jour, on se débarrasse d’un objet;
Le deuxième, de deux objets;
Le troisième, de trois… et ainsi de suite jusqu’à la fin du mois.

L’an dernier, j’avais réussi à me débarrasser de plus de 500 objets dont je ne me servais pas ou plus en les donnant, jetant, recyclant…
Ces objets ne me manquent absolument pas et cela m’avait fait un bien fou de me débarrasser d’un peu de superflu.

Je dis d’un peu car j’ai encore 10000000 de choses qui trainent chez moi et dont je ne me sers toujours pas donc je retente l’expérience ce mois-ci.
Je ne sais pas si j’arriverai au bout cette fois-ci mais je vais essayer.

J’en suis déjà au 10eme jour.

Ce qui me fait déjà 55 objets en moins.
Des choses dont j’aurai pu me séparer depuis fort longtemps.
Je m’énerve parfois!

Le premier Minsgame m’avait fait pas mal réfléchir sur ma manière de consommer et depuis mis à part pour les livres (pardon!) , j’y réfléchis à deux fois avant d’acheter quelque chose.

En ai-je vraiment besoin?
Vais-je vraiment m’en servir?
Ne puis-je pas l’emprunter?

C’est vraiment bénéfice (et économique!).
Je ne perds pas l’espoir qu’un jour mon appartement débarrassé de tout mon superflu soit moins en bazar! ^^

Et vous?
Cela vous botterait de participer à ce genre de challenge? 

Share Button

My 365 of 2018

Lundi 4 Juin:
Faire l’ouverture d’une crèche, faire la fermeture sur l’autre. C’est ça aussi bosser sur deux crèches. 😱

Mardi 5 Juin: 
Bref, le mari n’est pas là 😋
Au programme de la soirée:
Miam et lecture.
Cette semaine , j’essaie de terminer tous les livres que j’ai commencé en ne prenant pas le temps de les terminer.
J’ai bientôt terminé « Une passion nommée Anna » de Roseanne Bittner.
L’histoire d’une pionnière qui se fait embarquer par la communauté mormone avec l’espoir un peu foufou de retrouver son premier amour.
Cela me fait beaucoup pensé aux Harlequin que je piquais à ma tante lorsque j’étais ado… hihi!
Mais j’aime bien.
(Et sinon, j’innove encore plus… aujourd’hui, je suis allée bosser dans une 3e crèche… normal!)

Mercredi 6 Juin: 
Oui, mon mari n’est toujours pas là
Du coup, je me refais plaisir.
Je viens de terminer « Sommeil » d’Haruki Murakami, c’est très énigmatique (comme toujours!) mais tellement joli (comme toujours aussi).
J’ai fait une pause dans mes lectures pour regarder Burger Quizz.

Jeudi 7 Juin: 
C’est pour mieux nous faire passer la pilule du temps de merde les ptits ballons partout dans le quartier des antiquaires ? 😂

Vendredi 8 Juin: 
Ne me cherchez pas ce week-end, mon yacht m’attend sur le Vieux Port 😂

Samedi 9 Juin: 
C’est bon, mes livrets 2 pour ma VAE EJE sont arrivés à bon port.
Maintenant , j’ai plus qu’à attendre la convocation pour l’oral à la fin de l’année. 🤞

Dimanche 10 Juin: 
Semaine à 1000 bouclée haut la main avec un peu plus de 1100 pages lues.

✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼▿✼

Bonne semaine à tous.

Share Button
This entry was posted in My 365.

Bilan du challenge « Une semaine à 1000 pages Chez Le Petit Pingouin Vert »

Comme le mois dernier, je me suis inscrite au challenge « Une semaine à 1000 pages Chez le Petit Pingouin Vert ».

L’occasion pour moi de faire baisser un peu ma PàL et pour ce mois-ci, de terminer plusieurs livres commencés que je n’arrivais pas à finir.
Je m’étais préparé une petite PàL spéciale pour le challenge.

Cette semaine à 1000 a débuté lundi et s’achèvera ce soir.
Ne pensant pas relire d’ici ce soir, je vous fait déjà mon bilan (calmement!)

Voici les livres terminés ou lus cette semaine:

J’ai donc terminé :
« Une passion nommée Anna » de Rosanne Bittner et « Le fantôme des Canterville » d’Oscar Wilde.

Puis, j’ai lu:
« Sommeil » d’Haruki Murakami.
« Le journal de Myriam » de Myriam Rawick
« Enfers sur mesure et autres nouvelles » de Richard Matheson
« Nuits de Noces » d’Astrid Eliard
Ainsi que le tome 2 de « L’atelier des sorciers »

Ce qui me fait un total de 1157 pages.
7 livres: un livre terminé par jour.
Ok, certains sont courts notamment les deux recueils de nouvelles mais quand même…
Je suis assez contente de moi!

Sachant que ma PàL comptent plus d’une centaine de livres… il y a encore du taf pour la faire baisser mais on y croit.

Si cela vous intéresse, la prochaine session se déroulera du 16 au 22 juillet.
Je serai sans doute moins disponible pour lire vu que c’est la dernière semaine de boulot avant les vacances et que je serai en protocole de fermeture (c’est à dire: « Nétwayé, baléyé, astiké, Kaz la toujou penpan » … et ce sur deux crèches… haha!) mais bon… je pourrais toujours lire en regardant mes collègues bosser… (Comment ça, cela ne se fait pas? :p)
Rendez-vous sur la page Facebook du challenge.

Share Button

#WeightWatchers – Le retour du retour de la reprise , Semaine 4

4e semaine du retour de la reprise de Weight Watchers.

Et encore une jolie perte!
J’ai perdu 1,4 kilos.
Ce qui me donne au total: 6,2 kilos de perdus.
En 4 semaines, je trouve cela vraiment chouette!

J’ai eu 2 étoiles lors de l’atelier:
– Celle des – 5 kilos.
et
– Celle des – 6 kilos. (On obtient une étoile tous les 3 kilos)

Mais j’ai aussi reçu le badge: 5%
Eh oui car j’ai perdu 5% de mon poids initial.
Je suis ravie-ravie!

Cette semaine, l’atelier ne m’a pas trop plu.
On a parlé plateau télé car alors la coupe du monde de football qui arrive.
C’est bien connu qu’on va tous se caler devant les matchs avec des plateaux télé.

Euh…
Nope!

Bon après, on peut se faire un plateau télé devant autre chose que le foot mais bon…
Ce n’est pas trop mon délire donc je me suis un peu fait chier et cela m’a juste donné envie de commander une pizza en rentrant!!
Haha!
En piochant dans ma réserve hebdomadaire bien sûr et donc en restant dans les clous!

Avec les beaux jours qui reviennent (un jour sur deux!) , je prends plaisir à me préparer des petites salades pour le midi.

Et j’ai découvert le Pain Nuage.


Des petits pains très bons à 0SP et super simple à réaliser avec seulement 3 ingrédients:
3 oeufs
3 cuillères à soupe de yaourt nature
1/2 cuillère à café de levure chimique.

Je fais préchauffer mon four à 150 degrés.
Je sépare le blanc des jaunes des oeufs.
Je fais monter les blancs en neige.
Je mélange les jaunes au yaourt et à la levure puis je l’incorpore aux blancs en neige.
Je sépare en 6.
Personnellement, pour que mes pains nuages aient une jolie forme, j’utilise des moules à mini quiches.
Et zou, j’enfourne pour 20 minutes.

Rapide et savoureux!
J’adore.

Allez, on garde le cap!
J’espère rester motivée comme je le suis maintenant … longtemps! :)

Share Button

#EmmaLit « Une passion nommée Anna » de Rosanne Bittner

Mars 1845. La jeune Anna Brannigan embarque, en compagnie d’un groupe de missionnaires mormons, pour le Nouveau Monde où elle rêve de commencer une nouvelle vie, loin de l’Écosse et de ses fumées d’usine. Elle ne gagnera pas, comme sa mère, son existence dans une filature de Glasgow !
Un an plus tard, sur la terre d’Amérique, elle remarque un homme dont le visage ne lui est pas inconnu : Chase Mitchell… N’est-ce pas ce garçon qui lui avait fait la cour lors de la remontée du fleuve en bateau à roues ? Leur entente est immédiate, et Anna pourrait croire qu’elle a enfin trouvé le bonheur… mais Chase doit rejoindre les rangs de l’armée américaine, car la guerre vient d’éclater avec le Mexique. Sans savoir s’il en reviendra vivant, il promet à Anna de l’épouser dès son retour.
Les semaines passent, et les lettres d’Anna restent sans réponse. Bientôt, la jeune femme découvre qu’elle attend un enfant…

Il y a un moment que j’ai reçu ce livre mais avec ma VAE à rendre avant le 31 mai, je l’avais un peu mis de côté.
Quel plaisir de le réouvrir lundi matin.
Je n’étais qu’au début et j’ai dévoré les 300 pages qu’il me restait à lire d’une traite.

On suit la jeune Anna qui vient de perdre sa mère dans une folle épopée qui va durer plus d’une quinzaine d’années.
En débarquant en Amérique, elle tombe sur un jeune homme dont le charme ne la laisse pas indifférente.
Il va la retrouver un an plus tard alors qu’elle est hébergé par des mormons.
Coup de foudre et bim bam boum…
Charles part retrouver son père et peut-être faire la guerre et il laisse Anna seule ou presque puisqu’il lui a laissé un petit souvenir: un bébé.

S’ensuit alors moults quiproquos et autres entourloupes…
Anna aime Charles.
Charles aime Anna.
Mais on dirait que le monde entier est contre eux et contre cet amour.

Moi, je n’attendais qu’une chose, qu’ils se retrouvent et vivent enfin le grand amour et je vous assure que le suspense est à son comble durant tout le roman.

J’ai vraiment beaucoup aimé.
Cela m’a fait penser aux Harlequins que je piquais à ma tante pour les lire en cachette lorsque j’étais ado.
(D’ailleurs certains étaient très très hot!!)
Je suis tombée par hasard sur la couverture de la première édition et c’est tout à fait cela, en fait!!

Une couverture digne d’un roman à l’eau de rose!! :)
(Celle des Editions Archipoche est tout de même vachement plus classe!)

Mais au delà de cette histoire d’amour impossible, j’ai trouvé ce roman très bien documenté aussi bien sur les guerres américaines que sur l’histoire mormonne et cette Anna, une vraie héroïne des temps modernes.

« Une passion nommée Anna » de Rosanne Bittner
Archipoche
384 pages, 7,80 euros

Share Button

#EmmaLit – « Mamie Gâteau s’emmêle le tricot » de Gilles Freluche et Gwladys Constant

La semaine dernière, j’ai reçu un petit livre pour enfants de le cadre de la Masse Critique Babelio.
Pour le mois de Mai, c’était une Masse Critique Jeunesse et Jeunes Adultes.

J’ai choisi « Mamie Gâteau s’emmêle le tricot » de Gilles Freluche et Gwladys Constant et j’ai été sélectionné.
Ma première Masse Critique de tous les temps! :)

J’ai reçu le livre la semaine dernière.

Comme tous les mercredis, Côme va chez mamie Madeleine. Mais là-bas, il se passe de drôles de choses : Côme mélange les mots et Mamie est persuadée qu’il y a un fantôme dans sa maison car elle passe son temps à chercher ses affaires. Il va falloir tirer cela au clair ! Main dans la main, grand-mère et petit-fils vont affronter la vérité…

Un très court roman d’une soixantaine de pages.

Côme est un petit garçon qui connait pleins de mots mais qui les mélange tous.
Sa maman commence à s’inquiéter et sa maitresse se pose beaucoup de questions.
Côme aurait-il un problème d’apprentissage?

Côme est gardé par sa grand-mère Madeleine, une Mamie un peu fantasque qui est persuadée qu’il y a un fantôme chez elle car elle passe son temps à chercher ses affaires.

Et si ce n’était pas Côme qui avait un problème?
Et si c’était Mamie Madeleine?

Un trés joli roman qui parle avec beaucoup de tendresse et de poésie de la maladie d’Alzheimer.
Les personnages sont très attachants, tout le monde s’aime et s’entraide.
Cela peut faire penser au Pays des Bisounours mais avec beaucoup d’émotion.
Un sujet grave abordé avec beaucoup de justesse et de finesse, une manière d’évoquer la maladie et la vieillesse aux plus jeunes avec douceur.

« Mamie gâteau s’emmêle le tricot » de Gwladys Constant et Gilles Freluche
À partir de 7 ans
Éditions Oskar
Collection Ottokar
62 pages, 8,95 euros.

Share Button