Accueil>Archives>Mon premier tatouage
aurore-boreale

Mon premier tatouage

Avant de vous montrer le résultat final de mon deuxième tatouage, je tenais à vous reparler du premier car j’en avais parlé mais sur mon ancien blog qui a disparu depuis…

J’ai retrouvé le brouillon de l’article que j’avais publié à l’époque sur mon netbook hier alors, je vous le copie-colle… Oui, j’ai la flemme de vous en faire un nouveau… Et alors?

Depuis pas mal de temps, j’ai envie de me faire tatouer.

Un petit tatouage à l’intérieur du poignet comme un hommage à une personne que
j’ai beaucoup aimé, que j’aime toujours autant et qui est parti trop tôt, bien
trop tôt.

Tout à l’heure, je suis sortie sous la pluie, faire imprimer des photos pour
confectionner le cadeau de la fête des péres avec les petits…

D’ailleurs lorsque je faisais imprimer mes photos à la machine, derriére moi,
il y avait un couple en train de se séparer… huuuuum, bonne ambiance… La
fille chialait et le mec lui expliquait qu’il devait se séparer car il partait
une semaine à Barcelone et qu’il avait envie de baiser sans remords pendant son
séjour… So classy!

J’étais prête à dire à la nana que ce n’était pas la peine de pleurer pour un
mec aussi minable mais je me suis abstenue de le faire.

Et donc sur le chemin du retour, je suis passée devant un tatoueur, devant
lequel, je passe tous les jours et qui est toujours ouvert, même le dimanche,
il y a toujours du monde et les photos de ses « oeuvres » accrochées sur la vitre
de son petit « atelier » sont vraiment jolies! (oui même les femmes à poil dans
des poses vulgaires! hihi)

J’envoie un SMS où je dis que j’irais bien prendre rendez-vous pour me faire
tatouer… Depuis, le temps que je le dis, toussa toussa…

On me repond: « Vas-y! »

Alors, je fais demi-tour et j’y vais…

Là-bas, à côté du sex-shop!

Alan m’accueille avec le sourire et me dit: « Il pleut, mon rendez-vous ne
viendra pas, j’ai deux heures devant moi, si tu veux, je te prends de suite, çà
t’épargnera des mois d’attente! »

Je ne lui avais encore rien dit, moi…

J’ai dit ok….

Et c’était parti…

A la base, j’avais envie d’écrire son prénom en russe à l’intérieur du
poignet.

Mais là, de suite, là, immédiatement, il m’est venu en tête que je voulais une
étoile, parce qu’un jour, on m’a dit que mon petit frére était devenu une
étoile et qu’il veillait sur moi alors depuis 5 ans, je me dis, pour me
rassurer que Vadim doit être une étoile aussi et qu’il veille sur tout ceux
qu’il a aimé et qui l’ont aimés de là-haut.

Je ne suis pas croyante…

Je suis juste une grande rêveuse.

Nous avons donc parcouru les petits classeurs contenant des étoiles…

Pas envie de chichis, juste de la simplicité…

Et on s’est arrêté sur une étoile toute simple avec un trait épais.

Il m’a bien mis à l’aise même si il a dit qu’à cet endroit avec la grosse veine
qui passe en plein milieu, çà risquait de faire trés mal.

Il a préparé son matos, sorti l’encre, l’aiguille et tout le reste…

Je n’ai même pas eu peur… Je savais que j’étais prête, que c’était le
moment…

 

Et je n’ai pas eu mal non plus…

Mais je ne suis pas sûre d’être une référence car il avait l’air étonné que je
ne sente rien.
Cela a duré un quart d’heure, vingt minutes tout au plus et j’aime
beaucoup…

Bon, là, c’est sûr qu’entre la rougeur et la vaseline, on ne se rend pas bien
compte mais bon!

 

Pour les bordelais qui aimeraient se faire tatouer, je vous
conseille fortement d’aller voir Alan, cours pasteur à deux pas du Musée
d’Aquitaine, il est extra, son « atelier » ne paie pas de mine mais il est là et
il est très professionnel et adorable.

Ce qui est « drôle », c’est que pour le coup, je me sens plus apaisée comme-ci,
j’avais besoin de çà pour avancer…

Voilà maintenant, je n’ai plus d’excuses pour ne pas vous montrer le 2e. Rendez-vous demain… (Oui, je suis une emmerdeuse!) Enfin, c’est surtout que j’suis overbookée ces jours-ci. Je finis ma VAE. Je l’imprime pages par pages. Je m’occupe de l’organisation du Miss Frenchy Blythe et du Frenchy Blythe Tour. Je commence à bosser sur l’étude de besoin pour mon projet de structure d’accueil.

Et en plus, je suis encore toute microbééééééééééée!

(Visited 1 times, 1 visits today)