Mon premier Escape Game… en France!

Oui, je précise en France car en y réfléchissant bien, j’avais déjà fait un Escape Game mais au Japon au Sega Center.
Un jeu sur le thème de la série Prison Break et où j’ai échoué lamentablement parce que dans le couloir de la mort alors que tous les autres participants se sont barrés en courant, moi, j’suis restée comme une teubée pour voir si le mec sur la chaise électrique allait y passer ou non!!
Normal!

Mais bon, hier, je suis allée un peu moins loin.
À Marseille, à l’Exit Game qui se trouve 4 rue Barthélémy à deux pas des Réformés.

D’abord, pour ceux qui ne connaitraient pas le concept, qu’est-ce qu’un Escape Game?
Ce sont des jeux d’évasion grandeur nature qui se font en équipe et sur un laps de temps limité (la plupart du temps: une heure!).
On se retrouve enfermé dans une pièce de laquelle on doit trouver le moyen de s’enfuir en résolvant des énigmes.
Le concept a été ramené du Japon (tiens, donc!) , il y a quelques années et il se développe de plus en plus.

Je n’avais pas encore eu l’occasion de tester mais c’est désormais chose faite, grâce à Zelasticket.

Nous avons pu faire l’aventure nommée « Alcatraz » en compagnie de Samia Tsuki et ses amis, de Circee et évidemment de mon Angelus Yodason de mari.

 

 

Vous voilà emprisonné par erreur dans le cachot le plus sombre et humide du fort Saint-Jean. Les gardiens ne veulent rien savoir, vous serez exécuté dans une heure pour un crime que vous n’avez pas commis. Vous trouvez un mystérieux message dans votre cellule, le fort hébergerait un ancien temple illuminati, qui pourrait être une sortie. Arriverez-vous à vous échapper à temps ?

J’ai vraiment adoré.
Apparemment, c’est une intrigue un peu complexe à la base mais nous avons réussi à nous en sortir indemne.
(Bon, ok, en 1H15 au lieu d’1h… mais quand même!)
Les énigmes sont vraiment bien ficelées et on doit vraiment bien se creuser les méninges pour les résoudre et surtout mettre à profit les compétences de chacun… un véritable travail d’équipe!
Les décors sont vraiment chouettes en plus et sachant que la plupart des éléments sont fait maison, moi, je dis chapeau!

En sortant, je n’avais qu’une envie… en refaire un!

Pour ce qui est de l’accueil, il était top.
On a eu le droit à pas mal d’explications sur les Escape Game en général, sur l’intrigue que l’on venait de résoudre et sur Exit Game en général.

Bon, par contre, l’énigme sur le PQ, cela va peut-être un peu trop loin! :p


À savoir qu’ils ont 3 Escapes Game différents dont un avec des zombies, il me semble… Hiiiiiiiiii!
Mais ils proposent aussi un jeu de piste dans Marseille et des parties de jeux en réalité virtuelles.

Pour ce qui est des Escape Game, le tarif est de 24 euros par personne ou 19 euros toujours par personne la semaine avant 19h.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site. Exit Game et surveillez Zelasticket, il semblerait qu’il va bientôt y avoir un bon plan à ce sujet!! :)

Share Button

EmmaLit : « Café! Un garçon s’il vous plait » d’Agnès Abécassis

Tout commence par un bon café. Il suffit de demander.
Sauf quand on se goure dans la formule… vous avez commandé un garçon ?
En voici un sur un plateau, se dit Lutèce, en retrouvant la trace de son premier amour. Mais le temps aura-t-il su préserver la fraicheur de leurs souvenirs ?
Et puis arrive Tom, le flic tendre. Quand Régine le trompe et qu’il le découvre, par dépit, il la trompe aussi. Avant de réaliser qu’elle n’avait pas fauté…
Ava, c’est l’artiste qui aime trainer dans les cafés pour y chercher l’inspiration.
Un jour, on lui commande le portrait d’une actrice célèbre. L’occasion pour se carrière de décoller ! Mais rien ne se passe comme prévu, et elle qui pensait boire du petit lait risque de devoir attendre un peu avant de sabrer le champagne.
Une histoire pleine de rires, de larmes, de chocolat et d’un soupçon de crème.
Leur point commun à tous ? L’amour est réellement leur tasse de thé.

Encore un très bon moment avec Perla, Ava, Régine et compagnie.
Elles me manquaient depuis « La tendre baiser du tyrannosaure » .
A vrai dire, je ne m’attendais pas du tout à les retrouver en ouvrant « Café, un garçon, s’il vous plait ».
J’ai tendance à ne pas lire les résumé lorsque je connais l’auteur et quelle belle surprise!!
J’ai beaucoup ri et cela fait un bien fou.
Un bon petit roman feelgood et sans prise de tête : parfait pour cet été!
Je regrette juste qu’on ne « voit » pas plus Félix qui était mon personnage préféré du « tendre baiser » mais bon, cela ne m’a pas empêcher d’apprécier ce roman à sa juste valeur.
Loufoque, Cocasse … indispensable!

Share Button

My 365 of 2017

Lundi 15 Mai:
Street Art du jour, bonjour!
Descendre du métro un peu plus tôt pour profiter de l’ambiance du Cours Julien avant d’aller bosser.

Mardi 16 Mai:
Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu de courrier mignon dans ma boite aux lettres.
Merci Vanessa.
D’ailleurs si vous aimez les échanges épistolaires et/ou que cherchez une correspondante ou un correspondant, n’hésitez pas à visiter son site N’oublie pas d’écrire.
Il est très chouette!

Mercredi 17 Mai:
Filer à la Fnac vite fait après le travail pour chercher des cadeaux pour les rencontres Make A Wish France que je ferais durant le week-end et récupérer le cadeau d’anniversaire de mon filleul, c’est l’occasion de tomber nez à nez avec le maitre! :)
Dommage, il ne rentrait pas dans mon totebag.
Dommage mon Angelus Yodason de mari aurait été ravi!

Jeudi 18 Mai:
Journée de récupération… Youhou!
Ah oui mais du coup, j’en profite pour passer ma journée à l’hôpital pour faire des examens…
Une journée épique!
Je pense que je vous en parlerais dans un autre post car c’était vraiment n’importe quoi! :(

Vendredi 19 Mai:
Y’avait du choix, aujourd’hui dans la girafe de livre-échange de la Canebière.
J’ai hésité mais j’ai tout de même fini par craquer… pour faire avancer la science! :p

Samedi 20 Mai:
Max est un gros déglingo.
Aujourd’hui, son délire était de foutre en l’air les coussins du canapé: Normal!!

Dimanche 21 Mai:
Passer sa journée sur la route pour la bonne cause.
Deux chouettes rencontres avec deux adorables familles.
Maintenant, y’a plus qu’à réaliser les voeux des enfants!

 

☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆

Bonne semaine prochaine à toutes et à tous.
Vous faites le pont de l’Ascension?
Moi, non mais je ne travaille pas mercredi et que le matin, vendredi… heureusement que juste après, je pars à Angers pour le mariage d’une super amie (et l’anniversaire de mon filloute… ne l’oublions pas!)
Et j’espère croiser Les lubies de Pauline avant de rentrer sur Marseille, dimanche!

Share Button
This entry was posted in My 365.

Le Sm’Art , Salon Méditerranéen d’Art Contemporain

Le week-end dernier, nous sommes allés au Sm’Art, le salon d’art contemporain qui a lieu chaque année depuis 11 ans à Aix-en-Provence.

Nous avions été invité par Laurent Nurisso qui assisté Christopher Curtis lors de l’après-midi photo que nous avions pu faire il y a quelques jours.

Et nous avons adoré re-discuter avec lui et Chris en découvrant son stand.

L’univers de Laurent est complètement décalé comme j’aime.
C’est un savant mélange entre ses voyages et sa collection de jouets vintage.

J’aime beaucoup.
Cela a un petit côté street art et si vous me suivez sur Instagram: vous le savez, le street art, c’est mon dada!

Nous avons pu découvrir d’autres artistes aussi comme Philippe Balayn et ses boites de sardines.

Yo Bastoni et ses petits Tweets.

Christine Barres et son univers enfantin.

David Ferreira et son univers coloré.

Et les super-héros de Rock’Art:

Dommage que cela soit complètement hors budget pour nous!

En fait, le seul truc qui était dans notre budget, c’était des photographies de Pullip et de Sonny Angel.


En tant qu’ex doll addict, cela m’a trop fait plaisir de voir de si belles photos du genre.
Mais pffffffiouuuuuuu, mauvaise surprise…
Lorsque j’ai demandé au photographe s’il avait une carte car je trouvais son travail intéressant et qu’éventuellement j’aurai pu acheter une de ces oeuvres: le mec m’a littéralement envoyé chié.
Bonne ambiance!

Mais bon…

Si cela vous intéresse, je vous laisse l’adresse du site de Laurent Nurisso. (Il est super gentil, lui!)
N’hésitez pas à le suivre aussi sur Instagram ou Facebook.

Et je vous laisse avec quelques autres photos prises lors de ce Salon:

Je n’ai malheureusement pas retenu le nom de ces artistes.
Si jamais vous les reconnaissez, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire, merci!

Share Button

#WeightWatchers – Semaine 14

14ème semaine de Weight Watchers, déjà…
Le temps file (si seulement mon gras du vide pouvait filer aussi vite!!)

Après, un petit passage de deux semaines où j’ai un peu fait n’importe quoi, j’ai repris les choses en main.
Je n’ai pas pu aller à mon atelier durant ces deux semaines à cause d’absentes au boulot qu’il a fallu remplacer.
Deux semaines épuisantes… vraiment!
Et moi quand je suis fatiguée et contrariée (car c’est assez contrariant ces gens qui se mettent en arrêt pour un oui ou un non!) , je bouffe!
Deux semaines qui m’ont fait me rendre compte que j’avais peut-être vraiment besoin de ses ateliers pour mener à bien mon programme.
Ils m’apportent un soutien non négligeable qui m’oblige à garder le cap.

Lorsque je suis retournée aux réunions, j’ai eu la surprise de n’avoir pas repris de poids… ouf!
J’avais même perdu un peu…
Vraiment pas grand chose mais cela m’a tout de même rassurée.
200 petits grammes de perdus et vendredi après une semaine à bien tout recompter convenablement…
Bam: je m’étais délester d’encore 1,9kilos!

Yeah!

Ce qui me fait une perte totale de 13 kilos!

Et autre surprise, surprise!!
J’ai atteint un bel objectif du programme!
J’ai perdu 10% de mon poids initial + 1 kilo.
(Non, ne vous fatiguez pas à calculer…
Oui, je suis aussi grasse que cela! :( )

Une belle victoire!

C’est d’ailleurs la première fois que j’atteins ce point dans le programme Weight Watchers.
Cela fait plusieurs fois que je suis ce régime, à chaque fois, j’ai perdu du poids mais jamais je n’avais atteint les 10%.
Comme toi, la formule avec atelier est vraiment la formule qui me convient… du moins pour le moment.
On verra ce que l’avenir nous réserve!

En tout cas, je suis super reboostée et je ne compte pas m’arrêter là!
Idéalement, j’aimerais vraiment vraiment beaucoup atteindre les -21kilos pour mon anniversaire.
J’ai plus de deux mois pour y arriver, cela devrait le faire, non?

Peut-être qu’en faisant un peu plus de sport?
… OMG…
Weight Watchers me rend folle, je crois!
Moi?
Faire du sport! XD

 

Share Button

My 365 of 2017

Lundi 8 Mai:
Nous avons profité de ce jour férié pour aller au cinéma.

D’ailleurs, la bonne nouvelle, c’est que le Pass Pathé/Gaumont fonctionne aussi au Cinéma « Les 3 Palmes » de La Valentine.
C’est bon à savoir pour les marseillais! :)

Nous avons enfin vu « Les gardiens de la galaxie, volume 2 » et c’était bien chouette.
Mais bon, maintenant… je veux un Baby Groot!
Un vrai, hein… pas un Funko Pop.

Mardi 9 Mai:
Faire du transvasement avec des lentilles, c’est bien plus rigolo avec des pompons colorés dedans.
Les enfants se sont beaucoup amusés.

Mercredi 10 Mai:
Hiiiiiiii!
Petit craquage chez Hema, ma vieille coque Stitch avait grand besoin d’être changé.
Je l’adore avec ses paillettes et ses petits coeurs qui bougent et pour 6 euros, cela aurait été dommage de s’en passer!

Jeudi 11 Mai:
Petit chat plein d’poils.

Vendredi 12 Mai:
Yeah!
Cela fait plusieurs fois que je fais Weight Watchers mais je n’avais encore jamais atteint cet objectif…
J’avais toujours abandonné avant!
Donc hop hop hop, on reste motivée et on continue sur cette lancée!

Samedi 13 Mai:
Nous avons été au salon Sm’Art d’Aix-en-Provence.
Un salon d’art contemporain.
Ici, c’est une oeuvre de David Ferreira.
J’adore!

Dimanche 14 Mai:
J’ai le mug le plus cool du monde.
Bon, par contre, on a commencé la saison 7 de Gilmore Girls, hier et j’ai juste envie de gaffer Lorelaï.
Remarquez, cela change, d’ordinaire, c’est Rory que j’ai envie de coup-d’bouler.

Je vous parle du site où je l’ai commandé dans la semaine. :)

☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆

Bonne semaine prochaine à toutes et à tous.

Share Button
This entry was posted in My 365.

#EmmaLit – « Quand on n’a que l’humour… » d’Amélie Antoine

C’est l’histoire d’un humoriste en pleine gloire, adulé de tous, mais qui pense ne pas le mériter.
Un homme que tout le monde envie et admire, mais que personne ne connaît vraiment.
Un homme blessé qui s’est accroché au rire comme on se cramponne à une bouée de sauvetage.
C’est aussi l’histoire d’un garçon qui aurait voulu un père plus présent.
Un garçon qui a grandi dans l’attente et l’incompréhension.
Un garçon qui a laissé la colère et le ressentiment le dévorer.
C’est une histoire de paillettes et de célébrité, mais, surtout, l’histoire d’un père et d’un fils à qui il aura fallu plus d’une vie pour se trouver.

« Quand on n’a que l’humour… »
C’est l’histoire de deux hommes.
Edouard d’un côté: humoriste célèbre au sommet de sa gloire.
Un homme que tout le monde voit comme drollissime mais qui derrière son humour cache une grande souffrance.
Arthur de l’autre: fils d’Edouard qui a beaucoup souffert de la célébrité de son père tellement souffert de son absence.

L’histoire se découpe en deux parties:
On a d’abord le point de vue d’Édouard.
Chapitre après chapitre, on passe de la fameuse soirée du 1e avril 2017 où il se produit au Stade de France à des flashbacks de son enfance et du début de sa célébrité.
Puis, dans la 2e partie, on passe au point de vue d’Arthur qui apprend à connaitre son père après le départ de celui-ci dans un ultime jeu de piste.

Un livre vraiment touchant.
Personnellement , la 2e partie m’a plus émue que la première mais l’une n’allant pas sans l’autre.
Je vous avouerais que j’ai versé ma petite larme sur la fin, d’ailleurs!
(Mais chut!)


Share Button

#EmmaLit « Là où tu iras j’irai » de Marie Vareille

Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. 
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier. 
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde. 

Je n’avais pas encore eu l’occasion de lire un livre de Marie Vareille.
J’ai pourtant « Je peux très bien me passer de toi » dans ma PàL depuis des lustres mais du coup, je dois avouer que cela me motive à vite le lire!

Car j’ai vraiment adoré les aventures déjantées d’Isabelle de la famille Kozlowski.
Un roman sacrement feel good et qui vous fait travailler les abdos tellement on rit en le lisant.
Il devrait être rembourser par la sécu! :)

Share Button

Découvrir Marseille en compagnie d’un photographe professionnel

Encore une manière de découvrir Marseille autrement testée grâce au site Zelasticket : Le Photography WorkShop de Christopher Curtis, photographe de métier.

J’avais un peu la pression car moi, pour faire des photos, c’est souvent totalement en freestyle, aucune règle, je fais comme j’en ai envie…

Mais j’ai bien vite compris que malgré son statut de photographe professionnel, Christopher était là pour nous guider dans une démarche créative et non pour nous enseigner de la technique et c’est tant mieux.

Cette balade photographie s’est déroulée autour du Vallon des Auffes jusqu’à la Anse de la Fausse Monnaie.
Christopher Curtis était accompagné de Laurent Nurisso, artiste peintre et lui aussi de très bons conseils en matière d’esthétique photographique.


Nous étions une dizaine de personnes.
Au début, je me suis dit que cela faisait beaucoup mais Laurent et Chris ont su donner à chacun un peu de leur temps et de leurs conseils tout en nous laissant une certaine liberté pour que l’on puisse s’approprier les différents endroits que nous avons pu voir et ainsi mettre un peu de nous dans nos photos.

La promenade a duré entre 2h30 et 3h et m’a même fait découvrir des endroits dans ce quartier que je connais pourtant bien puisque j’y ai travaillé pendant 2 ans.

J’ai adoré prendre en photos des petits détails.


Un chat (forcément!)

Mais surtout, j’ai aimé mettre en scène les fleurs, les plantes avec le bleu du ciel et de la mer.

J’ai adoré le fait que Chris et Laurent offrent des conseils en faisant très attention à la sensibilité « artistique » de chacun.

Certains préfèrent prendre des paysages, d’autres des détails…
Certains aiment mettre en scène leurs photos ou encore attendre l’instant T qui rendra leur photographie si particulière.

C’était une très chouette expérience que j’espère revivre prochainement dans un quartier différent car Chris propose différents itinéraires:
En demi-journée:
– Autour du Vallon des Auffes.
– Autour du Panier.
– Autour de la Belle de Mai.
Pour 35 euros par personne.
Mais en journée complète aussi autour d’Aix en Provence, de la Camargue et bien plus encore.
Je vous laisse découvrir cela plus en détails sur son site.

Merci à Chris (et à Laurent aussi!) pour sa gentillesse et ses bons conseils.

Je vous laisse avec quelques photos prises durant ce super après-midi.

C’est vraiment joli Marseille. ☀︎

Share Button

My 365 of 2017

Lundi 1e Mai:
Cela faisait très très longtemps que je ne m’étais pas achetée une connerie totalement inutile.
Mais bon, je n’ai pas pu résister.


D’ailleurs la boutique « L’atelier de Toto » à Cassis est vraiment super jolie.
On y trouve des jeux et des jouets mais aussi des articles de décorations pour les petits (mais aussi les grands enfants!)

Mardi 2 Mai: 
Ce matin, nous avons fait un atelier cuisine en compagnie d’une des mamans.
Les enfants ont adorés et cela tombait bien, j’avais vraiment très envie d’un petit gâteau avec mon café! :)


Mercredi 3 Mai: 
« Vis tes rêves » … on devrait tous s’inspirer de cette phrase.
Même si c’est souvent plus facile à dire qu’à faire… malheureusement!

Jeudi 4 Mai:
Les joies de travailler avec des enfants.
Je suis sûre que les gens que je croise dans les transports lorsque je rentre du boulot pensent que je bosse dans le bâtiment!
Haha!


Vendredi 5 Mai: 
Retour à l’atelier Weight Watchers après 2 semaines où je n’ai pas pu y aller à cause des absentes au boulot.
Je n’ai pas repris de poids mais je crois que pour le moment, j’ai encore besoin de ces ateliers.
Cela me met un peu la pression d’avoir quelqu’un à mes côtés lorsque je monte sur la balance.
Enfin, une pression positive, hein! :p
Je ne vis pas dans le stress et l’angoisse en attendant le moment de la pesée!

Samedi 6 Mai: 
En France, le Free Comics Book Day, c’est vraiment tout pourri.
En fait, on n’a pas de Comics gratos mais juste des extraits promotionnelles pour nous inciter à acheter le comics entier… tout pourri!
En tout cas, c’était comme ça dans le centre culturel de mon Leclerc… grosse déception!

Dimanche 7 Mai:
Que la force soit contre toi!
Aujourd’hui, je n’ai pas voter pour un candidat, j’ai voté contre un candidat.
Vote barrage pour essayer de bloquer la haine.
J’ai un peu peur des résultats ce soir.

☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆

Bonne semaine prochaine à toutes et à tous.

Share Button
This entry was posted in My 365.

#EmmaLit « One – Te respirer » de Jacinthe Nitouche

Depuis l’enfance, Charlie et Sacha ont toujours été unis contre le reste du monde. Un duo à part, pour une relation hors du commun… Alors que les deux jeunes adultes ont emménagé dans le même appartement pour leurs études supérieures, ils continuent de faire face aux aléas de la vie, côte à côte. Ensemble, ils gèrent au mieux leur amitié particulière, ce lien qui les rend incapables de vivre l’un sans l’autre et qui écrase toutes les relations amoureuses qu’ils tentent de construire. Ils essayent en vain d’ignorer que tout a changé depuis le jour des dix-huit ans de Charlie, lorsqu’elle a demandé à Sacha de lui faire l’amour comme cadeau d’anniversaire. La nuit qu’ils ont partagée a définitivement transformé leur amitié… Pourtant, ce nous qu’ils ont de plus en plus de mal à définir reste leur priorité. Plus que jamais, ils comptent se battre et tenir leur promesse d’être toujours là l’un pour l’autre, sans concession aucune. Mais combien de temps seront-ils être capables de se mentir sur les sentiments qu’ils éprouvent réellement l’un pour l’autre ?

Tome 2 des aventures de Charlie et Sacha que j’attendais avec beaucoup d’impatience.
J’avais vraiment beaucoup aimé le Tome 1 : Même pas peur et j’avais hâte de connaitre la suite.

On retrouve Charlie et Sacha, un peu plus vieux.
Ils sont désormais colocataires.
Toujours plus amis que jamais… parfois un peu trop d’ailleurs malgré ce qui s’est passé en Espagne (dans le tome 1).
On sent tout de même que quelque chose à changer.

Sacha n’arrive pas à garder de relation sérieuse bien longtemps
Charlie a du mal à ressentir des papillons dans son ventre avec ses diverses compagnes.

Ils continuent de nier l’évidence malgré les faits.
Ils essaient de préserver leur amitié au détriment de l’amour qui palpite au fond d’eux.

Comme pour le tome 1, on oscille entre deux périodes de leur vie.
Charlie et Sacha à 20 ans et Charlie et Sacha à 30 ans.

Les passages durant leur trentaine sont vraiment poignants.
On ressent leur souffrance et pfffffff.

On passe par une sacrée palette d’émotions encore une fois dans ce tome et Jacinthe Nitouche manie toujours aussi bien les mots et les maux…

J’ai adoré!

Share Button

My 365 of 2017

Lundi 24 Avril: 
Humeur du moment.
Mais c’est quoi ce délire au second tour des élections?
La grosse lose atomique!

Mardi 25 Avril: 
ChampiStitch.
Parfois, je me dis que je referais bien des photos avec mes toys… et puis, j’ai la flemme!

Mercredi 26 Avril: 
Une belle petite exposition de Thomas Jorion:  « Vestiges d’empire » à la librairie Maupetit de Marseille jusqu’au 6 mai.

Jeudi 27 Avril: 
Aujourd’hui, on a eu l’EJE d’une autre crèche qui est venue nous rendre visite avec pleins de choses dans son sac à malices dont ces petites balles vraiment chouettes qui s’illuminent lorsqu’on les lance.
Autant vous dire que les enfants se sont éclatés…
Et les adultes aussi un peu (beaucoup!)

Vendredi 28 Avril: 
Magnifique ce street art… n’est-il pas?

Samedi 29 Avril: 
Aujourd’hui, c’était le World Wish Day: l’anniversaire de Make-A-Wish.

Le 29 avril 1980 à Phoenix, aux Etats-Unis, un petit garçon de 7 ans, Chris. Il souhaite devenir policier…
Avec l’aide d’amis et d’un groupe de policiers, sa maman fait tout pour que ce voeu devienne réalité. Chris reçoit un uniforme, un casque et un insigne, il passe son permis moto sur une petite moto d’enfant et effectue même un vol dans un hélicoptère de police.

Le souvenir de cette journée merveilleuse deviendra par la suite le World Wish Day, jour anniversaire de ce premier voeu, fêté par toutes les associations Make-A-Wish® dans le monde entier.

Pour l’occasion, l’antenne marseillaise avait organisé un brunch solidaire dont les bénéfices seront reversés à l’association.
Dans un endroit très chouette, avec des prestataires de folie.
Les filles qui ont géré tout cela ont assuré… Elles ont vraiment de quoi être fières <3

Dimanche 30 Avril:
Ma tante et mon oncle sont venus passés le week-end à Marseille.
Pas de bol, il faisait moche!
Mais bon, on a quand même bien profité et on a réussi à mettre un peu de couleurs dans notre journée.

☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆♢★♢☆

Bonne semaine prochaine à toutes et à tous.

Je ne suis pas mécontente que demain soit férié!
Bonne fête du travail à tous.

 

Share Button
This entry was posted in My 365.