En Août, j’ai lu…

Je me suis dit durant tout le mois que je n’avais quasiment pas lu et puis, je viens de faire le compte et en fait, si, si!
J’ai pas mal lu en fait!! :)
Et ce, sans m’en rendre compte!!
Haha!

Voici les livres que j’ai lu en Août, donc:
- « Le chat qui lisait à l’envers »
- « Le chat qui mangeait de la laine »
- « Le chat qui aimait la brocante »
- « Le chat qui allait au placard »
- « Le chat qui flairait l’embrouille »
et,
- « Le chat qui disait cheese » de Lilian Jackson Braun.

photo 3

photo 4

photo 5

photo 3-1

photo 2-1

photo 1-1Tout cela à cause de KnitSpirit et Akadoud qui m’ont données envie d’en relire.
J’en avais lu pas mal lorsque j’étais adolescente et je me souvenais que j’adorais.
Et bien ,c’est toujours le cas!!
Quelle plaisir de retrouver le chat!

Pour ceux qui ne connaissent pas « Le chat qui… » est une série de 30 romans mettant en scène Jim Qwilleran, journaliste et alcoolique repenti qui rencontre successivement deux chats siamois dont l’un, Koko se révèlera doté de paires de moustaches supplémentaires peut-être liées à des facultés de connaissances non-conventionnelles : il a en effet pour habitude de pousser des hurlements lorsqu’est assassinée une personne de la connaissance de son « maître » et, en outre, il ne cesse de faire tomber des étagères de la bibliothèque un livre dont le titre est censé aiguiller Qwilleran dans la résolution de l’« énigme » en cours.

Vraiment très sympa!
J’aime toujours autant!
Je remercie d’ailleurs Akadoud de m’avoir prêté les 3 premiers (Je les ai lu dans l’ordre, promis!) et donné « Le chat qui regardait les étoiles » que je garde pour plus tard et merci aussi à la bibliothécaire de mon village qui a retourné le stock départemental pour m’en trouver quelques uns aussi!! :)

J’ai aussi relu, « Le journal d’Anne Franck« .

photo
Il trainait sur la table de chevet de la chambre où nous dormions chez mes parents et j’ai eu envie de le relire.
Toujours aussi poignant!

« Certaines n’avaient jamais vu la mer » de Julie Otsuka.

photo 4-1

J’avais lu la critique d’une blogueuse, il y a quelques mois et cela avait éveillé ma curiosité alors quand je l’ai vu à la bibliothéque, j’ai sauté sur l’occasion de le lire.
Il est vraiment bien, je vous conseille d’ailleurs de lire la critique d’Amy à ce sujet. :)

Niveau ebook, j’ai eu envie de relire « La mécanique du coeur » de Mathias Malzieu avant de voir le film d’animation sorti il y a quelques temps.

photo 1

Je me souvenais l’avoi adoré à la première lecture et là: bof, en fait…
Allez comprendre!

Et enfin, « Pétronille » d’Amélie Nothomb.

photo 2

Vous pouvez lire ma critique à son sujet ici.

Et vous?
Qu’avez-vous lu ces derniers temps?  

Share Button

365 Hipstamatics

Lundi 25 août: 
Ho, Stitch!

Mon HipstaPrint -1827952416-3

Mardi 26 août:
Attendre l’heure de la reprise avec Mickey.

Mon HipstaPrint -1827952416-5

Mercredi 27 août:
On fait de belles rencontres pendant nos promenades.

Mon HipstaPrint -1827952416-1

Jeudi 28 août:
Je fais des tours, il les éclate!

Mon HipstaPrint 949442813

Vendredi 29 août:
On retourne en vacances?

Mon HipstaPrint -1827952416-4

Samedi 30 août:
Nouvelle série en attendant la rentrée de celles que je suis déjà.

Mon HipstaPrint -1827952416

Dimanche 31 août: 
Regarder des séries ou faire la cuisine?
Pourquoi choisir?

Mon HipstaPrint -1827952416-2

△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲

Bonne semaine prochaine à vous, les bichons ♥

Share Button

[Lecture] « Pétronille » d’ Amélie Nothomb

IMG_6042.JPG

À chaque rentrée littéraire, Amélie Nothomb sort un nouveau bouquin et à chaque rentrée littéraire, je me rue dessus.

Je me demande d’ailleurs souvent pourquoi puisque la plupart du temps depuis quelques années, les romans d’Amélie Nothomb me déçoivent.

Mais je ne sais pas, j’attends peut-être que cela change, j’attends qu’Amélie redevienne l’écrivaine d’autan, celle que j’avais adoré dans Hygiène de l’Assassin, Stupeur et Tremblements, les Combustibles…

Mais bon…
J’exagères puisque l’an dernier, «La nostalgie heureuse» n’était pas si pire, au final.

Cette année, Amélie nous raconte sa rencontre avec Pétronille, une de ses lectrices au moment où elle cherchait une camarade de beuverie parce qu’Amélie aime se bourrer la gueule mais seule, ce n’est pas très fun.

J’ai été enchantée par les premières lignes car elle y parlait Champagne et moi, le champagne, c’est vraiment le seule alcool que j’aime.
Elle y dit d’ailleurs assez justement que pour vraiment apprécier l’alcool, elle ne mange pas:  » « Manger un truc », c’est une insulte à la nourriture et plus encore à la boisson. » et quand quelqu’un lui dit qu’il mange pour ne pas être pompette , elle a « envie de leur suggérer d’arrêter de regarder les jolies filles de peur d’être charmés»
Et puis, elle rencontre cette Pétronille…

(Et là, c’est le drame!)

J’ai trouvé le mariage de ces deux personnages peu intéressant, en fait.
Déjà, de base, le trip de la beuverie, ce n’est pas quelque chose qui me parle, personnellement, je fais partie des gens qui trouvent dommage qu’on soit obligé de boire pour s’amuser donc forcément…

Il y a cependant quelques passages savoureux, par exemple, celui où Amélie Nothomb nous raconte avec dérision sa rencontre avec Vivienne Westwood, je ne sais pas si cela s’est réellement passé mais c’est vraiment drôle.

Ce qui m’a dérangé le plus dans ce livre, ce sont les marques de champagne citées à tort et à travers, je me suis un peu sentie agressée par des messages à caractére publicitaire en fait et c’était sans compter le manque cruel de peps dans cette histoire.

Mais bon, l’avantage avec les Nothomb, c’est que si le sujet ne nous plait pas, peu importe vu que ses romans se lisent très très vite.
180 pages ici mais c’est écrit en tellement gros.

Edité chez Albin Michel
La version broché est à 16,50 et la version ebook à 11,99, c’est celle que j’ai prise histoire de moins me sentir arnaquée…

Quoique 16,50e pour un livre pour aveugle, ce n’est pas cher au final!! :p

Share Button

Batman s’invite chez Undiz

Undiz jusqu’à présent, je ne m’y intéressais pas plus que cela mais depuis que j’ai perdu un peu de poids et que je rentre dans leurs articles homewear, je l’avoue, cela m’interesse beaucoup plus!

Alors quand il s’attaque au super-héros, forcément, cela me parle!!

En effet, ils viennent de sortir une collection Batman et je dois bien l’avouer: J’AI ENVIE DE TOUT ACHETER!

Voici mes trois pièces chouchous:

645105480

Le legging chauve-souris, 14,95 euros.

645095920
Le t-shirt, 12,95 euros.

645066178
Le sweat, 19,95 euros.

De quoi trainer à la maison tout en restant Super-Classe! :p

Pour voir, l’intégralité de la collection Batman, rendez-vous sur le site de la marque.
Vous verrez, elle déchire :)

Share Button

Les horoscopes, c’est tout pourri!

Ce week-end, je me faisais tellement ch*er chez Belle-Maman que j’ai lu son Télé Z.
Absolument tout le Télé Z…
Je n’ai pas poussé le vice jusqu’à faire les mots mêlés mais j’ai tout de même lu mon horoscope.

Plutôt sympa d’ailleurs l’horoscope jusqu’à la dernière phrase.
Il me disait que j’allais apprendre une mauvaise nouvelle professionnellement parlant.
Je ne crois pas aux horoscopes en règle générale mais cela m’a marqué, je l’ai même montré au mari en lui disant: « Elle va être sympa la reprise! »

Reprise, Mardi matin avec un des enfants que je garde…tout s’est bien passé.
Bébé au top (comme d’hab!) !
Et puis, le soir la maman m’apprend qu’ils doivent déménager pour raison professionnelle et qu’en décembre, je n’aurais plus le petit.
Le choc, un peu!
Mon horoscope Télé Z avait donc raison!

Enfin, le choc!
Je suis un peu triste car je ne verrais plus le petit par contre super contente pour eux car il semblerait que ce soit une superbe opportunité! :)

Je suis la première à me dire qu’il faut saisir chaque chance que la vie nous offre! :)

Mais quoiqu’il en soit, plus jamais, je ne lirais mon horoscope dans Télé Z, c’est trop flippant!

Non, je préfère demander à ma Magic ball, si je trouverais de nouveaux parents-employeurs aussi cools et sympas que ceux-là.

Magic8Ball

Elle a dit « Yes ».

magic_8_Ball

Croisons les doigts! :)

 

Share Button

Petit point #WeLovePrema

Les vacances sont terminées, je vais pouvoir me concentrer un peu plus sur l’opération We Love Prema.
Cette jolie opération où 80 équipes à travers la France vont customiser des bodys pour bébé qui seront ensuite distribués dans les services néonatalogie par le biais de l’association SOS Prema.

10505261_314507255379884_9189474576455207415_o

Remarquez, j’ai pas mal avancé quand même.
Mon équipe est complète et j’ai déjà collecté plusieurs bodys.
Comme je vous le disais la dernière fois, une amie de ma maman m’en a offert 4 et j’ai reçu les 2 que Daphné de twitter m’a envoyé.
Paula, une lectrice m’en a envoyé 4 aussi de son côté.
Et tout à l’heure, j’ai récupéré le paquet de Caroline, une autre lectrice du blog, elle devait m’en envoyer 3-4 et j’en ai reçu: 12!
J’en suis donc à 22 bodies!
Sans compter les 12 que Vert Baudet doit nous envoyer et ceux que des amies m’ont récupéré.

On va avoir du taf! :)

Je pense qu’on va pouvoir commencer à se réunir avec ma team! :)
J’ai hâte! :)

Lundi matin, j’ai d’ailleurs rencontré une journaliste du progrès qui va suivre nos aventures de près. :)

Cela bouge, cela bouge!
Y’a plus qu’à bosser pour Sos Préma :)

Si vous voulez nous aider aussi de votre côté, n’hésitez pas, je rappelle que nous recherchons des bodys taille préma ou naissance en coton s’ouvrant intégralement sur le devant et sans impression puisqu’ils vont être customisé par nos soins.
Nous recherchons aussi du matériel créatif: chutes de tissus, fils, papier transfert, peinture pour tissu, feutre pour tissu…
Toute aide est la bienvenue :)
N’hésitez pas à me contacter.

 

Share Button

[Lecture] Nos étoiles contraires de John Green

Le film venant de sortir, je me dis qu’il était peut-être temps de vous parler du roman « Nos étoiles contraires » que j’ai lu, il y a de cela quelques semaines déjà.

photo 1-4

Le roman raconte l’histoire de deux adolescents atteints de cancer. Hazel Grace Lancaster, la narratrice âgée de 16 ans, survit grâce à un traitement expérimental. Ses parents l’obligent à fréquenter un groupe de soutien. Durant les séances, elle fait la connaissance d’Augustus Waters, d’un an son aîné, qui souffre d’ostéosarcome et est en rémission. Les deux adolescents se passionnent pour un roman de Peter Van Houten, lui aussi consacré à une jeune fille atteinte d’un cancer, qui se termine brusquement au milieu d’une phrase. Curieux du sort des personnages, Hazel et Augustus envisagent de se rendre à Amsterdam afin de rencontrer l’auteur. Ils effectuent le voyage grâce à une fondation d’aide aux enfants malades qui se charge d’exaucer leur vœu le plus cher. Une histoire d’amour se crée entre les deux malades.

Ce livre, je pense que toutes mes amies l’ont lu.
Moi, je l’avoue, l’histoire de gamins cancéreux, cela ne me bottait pas plus que cela.
J’imaginais déjà un roman mélodramatique au possible et larmoyant.

Et puis, j’ai craqué… en voyant toutes les éloges que recevait ce livre, j’ai fini par le lire.
Le lire… Devrais-je plutôt dire que j’ai fini par le dévorer car je l’ai lu d’une traite.

Alors, larmoyant, ça l’est parce que dès le 4e de couverture on se doute que l’un des personnages va mourir mais ce n’est pas que cela.

C’est un récit sur la mort et sur l’amour mais écrit avec une telle justesse et un tel cynisme qu’on ne se laisse pas aller à la mélancholie.
Hazel est condamnée, on le sait, elle le sait alors « au diable le mélo » semble-t-elle nous dire et « Battons nous le temps qu’il nous reste et vivons nos rêves les plus fous », une jolie philosophie.

La mort est traitée avec un certain romantisme.
Un romantisme naïf et maladroit comme peuvent l’être 2 ados qui découvrent leurs sentiments et dévoilent leurs émotions.
C’est touchant, très… mais jamais trop!

Et puis la fin arrive…
Et la surprise est de taille, une surprise à foutre en l’air, un paquet de kleenex voire deux!
Je n’en dirais pas plus pour ne pas gacher la fin de ce qui ne l’ont pas encore lu.

« Nos étoiles contraires » est poignant et brillant et je dois avouer qu’il n’a pas volé son titre de « Meilleur roman 2012″ selon Times Magazine.

Je ne sais pas encore si j’irais voir le film.
Je suis souvent déçue par les adaptations cinématographiques des livres que j’ai aimé.
On verra!

En attendant, je suis certaine que toute personne ayant vu ou lu « Nos étoiles contraires » a été vérifier si « Une impériale affliction » de Peter Van Houten existait!! :p

 

Share Button

La NerdBlock Jr. d’Août : Y’a du mieux mais…

En rentrant de vacances, la NerdBlock Jr.  d’Août m’attendait dans la boite aux lettres!
Vu le flop total de celle du mois de Juillet, je n’avais pas vraiment hâte de l’ouvrir.

En même temps, j’avais dit que j’allais me désabonner, je n’avais qu’à le faire!!
Mais bon…
Je suis faible!

photo 1-1

(Je m’excuse par avance pour la qualité des photos mais j’avais la flemme de sortir mon appareil photo qui était encore au fin fond de mon sac à dos.)

Cette box contenait donc:

Un bidule Skylanders à mettre au bout de son crayon:

photo 2-1

Une pochette surprise Angry Birds – Star Wars :

photo 2

 

J’ai eu l’étoile noire!

photo 4-1

Une pochette surprise Super Mario Bros Wii:

photo 1J’ai eu Koopa.

photo 3-1

Un set Megabloks Barbie: clapier à lapins!

photo 3

Un Littlest Pet Shop:

photo 4

Et un magazine:

photo 5

Voilà, voilà…

Alors, cette box est loin d’être nulle.
Je vais garder les straps pour moi et laisser le reste dans les jouets mis à la disposition des enfants que je garde. (Dans le bac des « grands »!)
Mais je viens de me desinscrire car les contenus sont trop aléatoires selon les mois et je pense que je préfère mettre les 19euros que valent cette box dans quelque chose qui me fait vraiment envie ou … dans une énième box! Hahaha!

Share Button

365 Hipstamatics

Lundi 18 août:
Château d’Oléron.

Mon HipstaPrint -1858246432-4

Mardi 19 août:
La Cotiniere.

Mon HipstaPrint -1858246432-3

Mercredi 20 août:
On se ramène des petits souvenirs?

Mon HipstaPrint -1858246432-1

Jeudi 21 août:
Au revoir, joli phare!

Mon HipstaPrint -1858246432-2

Vendredi 22 août:
Moustachoute.

Mon HipstaPrint -1858246432

Samedi 23 août:
Tarte aux pommes.

Mon HipstaPrint 963193085

Dimanche 24 août:
Bientôt la rentrée.

Mon HipstaPrint -1858246432jjjj

△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲△▲

Bonne semaine prochaine à vous, les bichons ♥

Share Button

Ikea, enfin à Clermont-Ferrand!

Hier, nous sommes allés au nouvel Ikea de Clermont-Ferrand.

Clermont-Ferrand, cette ville où quand tu y vis, il n’y a rien niveau magasin et où, une fois que tu te barres, pleins d’enseignes cools poussent comme des champignons!
Hahaha!
Mais bon, trêve d’amertume, nous sommes très bien dans notre campagne, quand même!

Donc, ce Ikea est à deux pas de chez mes beaux-parents, pratique!

Nous avions peur qu’il y ai du monde vu qu’il vient d’ouvrir et que nous étions vendredi soir mais c’était assez calme.
(J’ai juste faille mettre un coup de boule à une maman qui juste devant moi à hurler « Ta gueule! » à son bébé d’à peine 18 mois!! o____O)

Premier constat: J’ai trouvé les allées du magasin plus aérées que dans les ikea où j’ai pu aller.
Deuxième constat: La lumière du jour nous fait coucou à certains endroits!!
Troisième constat: les mises en scène des meubles sont vraiment bien fichus.
J’ai lu quelque part que pour s’adapter aux goûts des clermontois, les équipes d’Ikea s’étaient rendues dans 23 foyers et s’étaient inspirées des intérieurs vus pour aménager leur magasin en proposant des solutions d’aménagements répondant aux problèmes les plus souvent rencontrés dans le coin.

photo 1-2 photo 2-2 photo 3-2 photo 4-1 photo 5

Perso, je craque complètement sur cette étagére-horloge:

photo 1Et sur cette coiffeuse!!

photo 2À noter aussi que le coin plantes et jardinage est immense!

photo 3

Et en plus, baigné de lumière naturelle!
Chouette pour la verdure <3

Par contre, évidemment on ne peut pas aller dans un ikea sans acheter quelque chose!!
Nous sommes donc revenus avec une nouvelle table basse:

photo 2-1Bien moins encombrante que celle que nous avons actuellement!

Une chaise haute pour le travail!

photo 3-1… et deux brosses à chiottes:

photo 1-1Oui, deux!!
Nous sommes vraiment de gros déglingos!!

Sans compter le traditionnel hot-dog!!
Passage obligé aussi!

photo 4Il doit être plein de saloperie mais qu’est-ce qu’il est bon, ce con!! :p

Share Button

Coup de coeur pour la boutique Deewali de Saint Pierre d’Oléron

Cela y est, les vacances touchent à leur fin.
La preuve, je viens de retrouver une connexion wifi!!

Après quelques jours dans le Pas-de-Calais, nous venons de passer une petite semaine sur l’Ile d’Oléron.
C’était bien chouette!
Nous avons eu un temps magnifique, en plus, ce qui ne gâche rien! :)

Je vous reparlerais de tout cela plus tard.
Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’une petite boutique que j’ai vraiment adoré dans Saint Pierre d’Oléron. :)

La boutique Deewali qui se situe 69, 71 rue de la république.

photo 3 photo 4Une petite boutique qui propose des vêtements pour femmes mais aussi pour enfants, des chaussures, des bijoux mais surtout de très belles pièces de maroquinerie.

photo 1
Avec de très beaux sacs en cuir à petits prix dans des coloris vraiment funky!

Evidemment, il a fallu que je craque…
Ou plutôt que le mari fasse craquer sa carte bleue en m’en offrant un! :)

J’ai choisi celui-ci!

photo 5

J’adore les coloris!!
Il est assez grand et comporte 3 compartiments et une poche qui se ferme avec une petite fermeture éclair sur le devant.
(Il coûte 45 euros!)

Pour info, Deewali se trouve aussi sur les marchés de l’île, nous les avons vu le mercredi à Domino mais ils n’avaient que les vêtements (très sympas aussi d’ailleurs!) et la boutique est kids friendly :)

photo 2

Un bon point qui permet aux petits de ne pas s’ennuyer pendant que les grands font leur shopping :)

Share Button

Le Son & Lumière du Château Royal de Blois

Quitte à être à Blois, nous avons aussi fait le Son & Lumière du Château Royal de Blois.

Sur un texte écrit par Alain Decaux, Robert Hossein, Pierre Arditi et Fabrice Lucchini racontent pendant un spectacle de 45mn, les amours, les drames et les mystères du château qui ont façonné l’histoire de France. Un spectacle unique en Europe sur une musique originale d’Eric Demarsan et une mise en scène d’André Blanc.

A la tombée de la nuit à 22h (22h30 en juin, juillet et août) les spectateurs s’installent au milieu de la cour du château une demi-heure avant le début du spectacle. Les illuminations des façades et la musique diffusée pendant cette attente donnent un reflet particulier à la diversité architecturale de cette cour qui réunit un véritable panorama de l’architecture française du XIIIe au XVIIe siècle avec ses quatre ailes de quatre styles différents.

Le décor planté, il ne reste plus qu’à entrer dans l’action. Des effets sonores et des projections géantes qui épousent l’architecture grandiose de la cour plongent les spectateurs dans un univers haut en couleurs. Le récit des événements les plus célèbres de la Renaissance et l’imaginaire lié à des personnages comme François Ier ou Catherine de Médicis font de ce spectacle un moment unique qui complète agréablement la visite guidée du château.

Un très joli spectacle dont voici quelques photos:

a-7 a-1 a-2 a-3 a-6 a-9 a-10 a-8 a-11 a-12 a-13 a-15 a-16 a-17 a-20 a a-23 a-18 a-19 a-21Si vous passez par Blois, n’hésitez pas à y aller, cela vaut vraiment le coup!
Par contre, pensez à prendre une petite laine! :p

Plus d’infos sur le site du Château Royal de Blois.

Share Button